machine-a-ecrire-yes-we-blog
Blogging

Du blogging à la rédaction Web – Suite et fin

La rédaction web est donc principalement faite par des professionnels qui bossent en agence ou à leur compte en Freelance. Pour le particulier, il reste donc la solution des plateformes. La plateforme rémunère la plupart du temps par virement ou Paypal à partir d’un certain montant cumulé qui dépend de chacun des sites. La plupart indiquent également très clairement que la déclaration de revenus est à effectuer directement par le rédacteur auprès de son administration fiscale; on comprend donc qu’il faut déclarer le tout avec ses revenus l’année qui suivra.


clavier-blogging-yes-we-blog


Comment travailler sur ces plateformes ?

Toutes font passer un test d’entrée chacune à leur façon. Il s’agit globalement pour la plupart, d’écrire sur un thème donné ou non. Le texte rédigé permettra au site d’évaluer le niveau de français (orthographe, grammaire, conjugaison, syntaxe…). Une fois le texte évalué, le candidat reçoit par email la réponse à sa candidature et sait alors s’il est admis ou non par le site. Si admis, une note lui est attribuée. Elle va grosso modo de 1 à 4 ou de 1 à 5 selon le site. Le niveau maximum de 4 ou de 5 étant majoritairement réservés aux Profesionnels ou considérés comme tels.
Pour l’exemple, le candidat qui aura eu la note de 3 ne pourra postuler et ne prendre en charge que des commandes de niveau de qualité de 3 et moins.

La rémunération est logiquement proportionnelle à la fois au nombre de mots attendus et à la qualité souhaitée. Donc + le rédacteur est bon et jugé comme tel par la plateforme, + grand sera son choix parmi les commandes et mieux il sera payé.

Bon à savoir avant de tenter une ou plusieurs inscriptions :

– Certaines plateformes répondent très vite aux candidatures : Sous 48h à 72h. D’autres, croulant sous les demandes, mettent plusieurs semaines. Il faut donc être patient mais savoir relancer si besoin.

– Si candidature à plusieurs plateformes il y a, il peut arriver d’avoir de l’écart entre les notes/niveaux attribués à une même personne. Il ne faut pas de formaliser. Tu considères qu’on te sous-estime ? Go chez le concurrent :) Si tu es surpris(e) par la note élevée, alors dis toi que tu auras accès à plus de demandes :)

– On peut difficilement, voir pas du tout nouer des contacts avec les clients via ces sites. Le contact est bridé. Normal, le demandeur est d’abord le client de la plateforme, pas celui du rédacteur. Alors même si souvent la tentation est grande, il vaut mieux rester à ce niveau car les sites suppriment les comptes de ceux qui tentent et se font prendre.

La rémunération : Je ne peux pas aborder cette activité via les sites de rédaction sans aborder la question qui pique, à savoir l’argent, le blé, oseille… Bref le salaire ! Dans le microcosme de la rédaction web, certains rédacteurs Pros (Freelance ou salariés en agence), considèrent que certaines plateformes sous payent les rédacteurs, pros ou non.
-> À ça, on peut répondre que quiconque s’inscrit, a le pouvoir de comparer les plateformes entre elles et d’aller au + offrant.
-> À ça on peut également répondre que pas mal de particuliers se contentent de cette rémunération car en dehors de ces sites, les offres sont quasi inexistantes, ou proposées seulement aux Freelances et autres Pros. En gros pour le particulier qui voudrait gagner un peu d’argent en rédigeant, ce légalement, il n’y a pas vraiment le choix que de passer par ces sites.
-> Sur certains forums traitant du sujet, certains rédacteurs professionnels admettent déplorer l’existence des plateformes car elles leur piqueraient des clients. Normal donc que ces plateformes soient parfois vues avec méfiance par certains rédacteurs Pros.

Niveau rémunération pure et dure : Nul besoin de se faire d’illusions, on ne devient pas riche en passant par ces sites, sinon ça se saurait :) Mais on peut gagner de l’argent, notamment si le niveau est bon et que les commandes sont de qualité haute. En bref, en écrivant moins mais mieux.
Un particulier ne pourra donc pas vivre en travaillant uniquement via et pour ces sites. En revanche, c’est un bon moyen pour compléter des revenus à raison de quelques heures par semaines ou mois.

Dans tout ça, il faut juste comprendre le schéma et le fonctionnement de ces sites : Le client vient sur le site, poste sa commande et la paye d’avance. Le site prend une commission au passage sur le texte qui sera rédigé par l’auteur; l’auteur quant à lui touche donc la différence.

En conclusion : 
Les plateformes sont donc surtout une source de rémunération d’appoint, de quoi arrondir des fins de mois, mais elles peuvent difficilement être une source de revenus unique. Passer par ces sites en pensant gagner tous ses revenus uniquement via ceux-ci, n’est pas donc une solution pérenne même à court terme. En revanche et pour tout rédacteur auteur voulant devenir pro, c’est un moyen de se faire la main et de s’entraîner, se tester en la matière, en gagnant un peu d’argent.

Article Précédent Article Suivant

Pourrait également vous intéresser

1 Commentaire

  • Répondre Christophe 27 février 2016 at 11:19

    Comment travaillet sur ces plateformes ? une petite faute d’orthographe…pas la peine d’afficher ce commentaire bien sûr, c’était juste pour vous aider ;o)<

  • Laisser un Commentaire