panic
Blogging

Ces peurs quand on blogue

Quand on blogue et qu’on aime ça, il arrive qu’on puisse parfois avoir peur de certaines petites choses. Des peurs latentes, pas omniprésentes mais bien là, cachées dans un petit coin. On passe pas mal de temps à prendre soin de son blog, on mijote des articles, on prépare de jolis clichés et images, on bichonne la mise en page, bref, on y met clairement de soi alors il n’est pas rare d’avoir :

– Peur que cet article sur lequel tu as passé du temps (beaucoup), passe complètement inaperçu, qu’il ne soit pas vu du tout, pas lu.

– Peur de n’avoir aucun commentaire, mais vraiment aucun, mais pas le début de l’ombre d’un signal de vie dans le coin, désert total, pas d’oasis, nada, walou… Une peur qui n’est jamais loin de la précédente, et qui accompagne souvent celle qui pousse à penser que le blog ne décollera jamais, ou ne retrouvera pas son rythme de croisière.

– Peur de la page blanche à durée indéterminée, du gros blanc qui durerait des jours et des jours, du black out de l’idée, de la grosse panne d’inspiration, de te coller devant l’écran et que rien ne vienne.

– Peur de galérer des heures à essayer de résoudre un bug dont tu ignores tout, l’origine, le pourquoi du comment etc…

– Peur de cette ultime et terrible chose qui fait aussi flipper tout webmaster ou propriétaire de blog, la peur du plantage total ou du hack/piratage de ton blog.

keyboard-114439_640

Ces peurs, qui tiennent + de l’appréhension que de la réelle angoisse, sont courantes quand on blogue. Logique quand on sait que le Blogging est la plupart du temps une passion. Son blog en général, on y tient, alors, si plantage il y avait, il s’agirait alors de nombreuses heures de réel travail qui passeraient à la trappe, idem en cas de piratage ou autre hack du blog. Quand on écrit un article, on y passe parfois plusieurs heures, entre le plan, la rédaction et la retouche des images et leurs mises en pages, alors qu’un article passe un peu inaperçu, ça passe, mais que plusieurs très bons billets semblent rester lettre morte, c’est un peu vexant, c’est surtout super dommage. La peur que le blog décolle jamais, ou qu’il ne retrouve pas son rythme de croisière après une période de creux, idem, ça inquiète un soupçon, c’est naturel. On blogue par plaisir, pour partager et donc pour être lu, alors si personne ne passe, personne ne réagit etc, ça donne l’impression d’avoir tapé des kilomètres de feuilles et de les avoir ensuite mises dans un tiroir dans lequel personne n’ira les chercher pour les découvrir.

Cependant, tout cela est largement surmontable et chacune de ces peurs a son palliatif :

– Contre tout plantage ou piratage du blog ? Il suffit de mettre en place un système de sauvegarde sur le blog pour se sentir beaucoup plus zen :) La plupart des systèmes sont simples à utiliser et font des sauvegardes régulières de la base Sql et/ou de tout le contenu du site.

La page blanche, idem, elle semble toujours trop longue quand on en souffre. Elle vous donne l’impression qu’elle vous envahit et que c’est foutu, or la page blanche est souvent le signe d’autre chose : Un besoin de changer d’air ? Un trop plein de blogging ? Des tonnes d’articles traitent de la chose et la vérité, c’est qu’elle est largement surmontable, il faut parfois juste se donner les moyens, et surtout de se donner du temps, de se laisser le temps. L’inspiration n’est jamais très loin, et peut se retrouver via diverses techniques.

Peur que personne ne passe ? Commencer un blog c’est fastoche, par contre faire connaître son blog, c’est moins aisé et surtout ça demande temps et patience. En s’organisant, en usant des réseaux sociaux, de partages, de tweets et retweets, de portails tels qu’Hellocoton… Il y a vraiment moyen d’acquérir son lectorat. Mais rien ne tombe tout cuit immédiatement. La chose se construit, au fil des articles, au fil des visites. Avoir peur que les choses ne décollent ne fera pas avancer le blog, il faut bien souvent se bouger pour que la sauce prenne :) Idem pour les commentaires.

Le bug lui, on le déteste. Bug d’affichage, bug qui ralentit ton blog, dans tous les cas, il « pue » et souvent on ne sait pas quoi faire. Pourtant, si internet a ça de cool, c’est qu’il bénéficie du poids et de l’influence de grosses communautés dont les avantages ne sont + à prouver. Qu’on soit sur OverBlog, Blogger ou WordPress, la plupart ont des dizaines de forums d’entraide avec des parties entières dédiées aux bugs et à leur résolution. Alors quand un bug te gâche la vie, fais 1 ou 2 tests si tu t’en sens capable et si tu le sens bien, et si tu ne le sens pas ou as peur de tout planter, recherche un forum sur Google en tapant les mots les + précis possibles sur ton bug et demande de l’aide sur un forum. En général (pour avoir plusieurs fois testé ce type de forums par le passé et sur divers sujets), les réponses tombent vite et tombent bien. Souvent, les seules choses qu’on te demandera, c’est d’être courtois(e) (beaucoup oublient la politesse dans l’élan) et de donner notamment le message d’erreur, ce que tu veux faire et ce qui se passe. Pour ce blog j’ai obtenu de l’aide en moins de 30 minutes pour un tout petit bug d’affichage. Et après avoir appliqué soigneusement les tests conseillés, tout est rentré dans l’ordre :)

Alors qu’il s’agisse de grosses flippes ou juste de petites appréhensions, mieux vaut s’en débarrasser avec les moyens du bord. Bloguer doit rester un plaisir, pas une niche à soucis. On a souvent tort d’oublier que la peur n’évite pas le danger, alors autant en profiter serein notamment quand tout va bien !

Article Précédent Article Suivant

Pourrait également vous intéresser

10 Commentaires

  • Répondre Charlène 16 juillet 2014 at 11:20

    alala oui ce fameux bug! je pense que tu m’as convaincu de poster un message d’alerte sur le forum wordpress concernant mon soucis de symboles, j’espere avoir une réponse qui m’aidera.. :-)

    • Répondre GG 16 juillet 2014 at 11:23

      Coucou Miss ! Je ne sais pas si tu as vu ma réponse d’hier soir sur HC. Je ne voyais plus le bug hier, ça avait disparu. Là en revanche, depuis le Windows 7 du boulot, je le vois à nouveau. C’est vraiment bizarre.

  • Répondre lavieenpetitspois 16 juillet 2014 at 12:43

    C’est tout à fait vrai ce que tu dis, surtout pr le moment je n’ai pas bcq d’inspiration car je n’ai pas envie d’écrire un article banal, j’ai envie de trouver qqch d’original par rapport aux autres blog mais je cherche encore… :p
    Quand tu parles de système de sauvegarde, pourrais-tu écrire un article là-dessus car je ne m’y retrouve pas bien en tant que débutante, ça serait super car tes articles sont tjs simpes à comprendre et super intéressant pr développer son blog.

    • Répondre GG 16 juillet 2014 at 15:22

      Coucou Lavieenpetitspois ! Merci pour ce gentil petit mot, ça me fait vraiment plaisir à lire :)

      Cela tombe bien je prépare un article sur les sauvegardes et différents systèmes de back up quand ils sont possibles, car selon les plateformes c’est tout simple possible ou alors pas du tout. A venir bientôt donc !
      à bientôt :)
      GG

      • Répondre GG 16 juillet 2014 at 15:23

        tout simplement* (j’oublie des morceaux de mots, le surmenage me guette !)

  • Répondre Beyoutiful 17 juillet 2014 at 22:18

    J’aimerai beaucoup que tu fasses un article sur comment sauvegarder son blog ! Je suis sur blogger et je comprends rien du tout :/ !

    • Répondre GG 17 juillet 2014 at 22:42

      Hello Beyoutiful,
      ça tombe bien que tu en parles, j’ai un blog test chez Blogger et j’ai regardé comment ça fonctionnait, je fais ça rapidement :)

      • Répondre Beyoutiful 19 juillet 2014 at 22:07

        Génial ! J’ai hâte de lire ça :) ! Tes articles sont très utiles !

  • Répondre Madame Ananas 3 août 2014 at 16:45

    Salut,

    Alors autant les bugs, hack et tout ne me font pas (trop) peur, j’ai mis mes sauvegardes en place, ça devrait rouler. J’ai bien dit « devrait », je croise les doigts pour ne pas avoir à les utiliser.
    La peur de la page blanche, ça arrive mais ça va depuis que j’ai mis en place mon carnet qui me suit partout et dans lequel je peux noter pleins d’idées à développer. Un coup de mou, hop je pioche la dedans.
    Mais la peur du bide, du commentaire 0 et de l’inaperçu, je suis en plein dedans…. J’essaye de développer tout ça, par le contenu, par les réseaux… mais c’est chaud chaud chaud…. Bientôt peut être ? Le truc c’est que comme dit c’est vraiment décourageant des fois. On est bien content de son article et pof hormis tatie bidule qui le lit… rien..

    A+
    Karine

    • Répondre GG 3 août 2014 at 18:02

      Coucou Madame Ananas :)

      Tu m’as faite bien rire avec ton expression : Hormis tatie bidule… ^^ Oui au début je pensais la même chose ou pas loin : mais qui va me lire ? Du coup j’ai bouquiné des tas de sites et j’ai vu que la patience et la détermination sur la comm’ étaient vraiment indispensables pour voir des résultats.

      Je vois que tu es sur Hellocoton, et rien que ça je pense que c’est un super moyen de faire connaître son blog, avec le reste des principaux réseaux sociaux. Hellocoton selon moi, c’est presque une extension de blogs pour certains blogs, le mien y compris. C’est à la fois cosmopolite et doté d’une population de blogueuses sympas et bienveillantes :)

      Si je me souviens bien, j’avais lu qu’il y avait une période charnière à laquelle beaucoup de blogueurs et blogueuses abandonnaient. C’est au bout de 3 mois je crois. Ici je ne les ai pas encore dépassé, mais je sais déjà que si je sens un coup de spleen ou de découragement, il faudra prendre du recul et à nouveau s’armer de patience pour ne pas me faire avoir par le : Pff ça sert à rien personne ne passe !

      C’est justement grâce à des commentaires comme les tiens, ceux de Charlène et tous les autres que j’ai déjà envie de continuer :)
      à toute ! GG

    Laisser un Commentaire