blogging-yes-we-blog
Blogging

Tenir plusieurs blogs

Tenir un blog, rien de nouveau sous les tropiques, cela peut être très gourmand en temps. Du choix des images à la rédaction des articles, en passant par la communication autour du blog et l’administration de celui-ci, on a déjà là de nombreuses heures de travail derrière soi. Alors comment font donc celles et ceux qui sont propriétaires non pas d’un blog, mais de plusieurs blogs ? N’est-ce pas une opération périlleuse qui risque de défavoriser un blog au profit de l’autre ? N’est-ce pas risquer de se disperser et proposer une qualité moindre sur un ou plusieurs des blogs ? Pourquoi ne pas tenir un blog généraliste plutôt que de se partager entre deux blogs et plus ?

J’avais pensé à faire cet article il y a déjà des mois, alors que je n’avais qu’un blog à savoir celui-ci. J’en avais bien un autre, mais sur lequel je faisais divers tests et autres bidouilles. Je ne savais pas encore ce que cela signifiait vraiment que d’avoir plusieurs blogs. Désormais, je peux en parler.

Pourquoi tenir plusieurs blogs ?

Tenir plusieurs blogs, autant dire que cela demande du temps et un investissement personnel certain. Le temps n’est pas extensible, mais avec de la passion et de la motivation, on peut s’en sortir.

Varier les plaisirs

Avoir plusieurs blogs, c’est‘Rock’, enfin, c’est sportif. Cependant ça permet de varier les plaisirs. J’aurais pu décider de ne faire qu’un seul blog et de parler de tout, ou de plein de choses sur un seul. En somme, j’aurais pu faire un blog lifestyle ou un blog très généraliste dans lequel j’aurais abordé le Blogging, les séries que j’adore regarder, etc… Mais je souhaitais pouvoir vraiment cibler les sujets qui me passionnent et les scinder. Je voulais avoir plus de liberté sur chaque blogs, des tons différents, des designs différents, des thématiques différentes…

En tenant plusieurs blogs, je peux faire tout ça. Je peux prendre le temps sur le premier pour faire des tutoriels, ce avec un certain ton, tandis que sur un autre il sera + question de ma vie pro ou perso… Sur chacun des blogs, j’ai l’espace suffisant pour aller dans les directions qui leurs sont propres. Même en faisant des billets humeurs par exemple sur Yes We Blog, il arrive de pouvoir aborder des sujets qui n’ont pas de rapport direct avec le Blogging. Mais si toutefois je souhaitais demain parler d’une recette de cuisine, il serait peu opportun de le faire ici. Disons que cela n’aurait rien à voir avec la choucroute :) Ceci dit, je suis une piètre cuisinière, alors cela risque peu d’arriver. Tout le monde est ainsi sauf !

Ne pas se fermer dans une Niche

A l’inverse, être dans une « niche » trop sectorisée, trop fermée, cela peut lasser. Quand on pense avoir déjà balayé sur 30 articles comment faire un bracelet brésilien sur son blog DIY Couture, au bout d’un moment effectivement, on commence à tourner en rond. Même si je ne doute pas qu’il puisse y avoir encore de nombreuses manières de décliner le tissage de bracelet brésilien que j’ai utilisé pour illustrer mon propos, et j’en suis sûre vu que j’en ai longtemps tissé moi même quand j’étais ado, il faut avouer que de bloguer sur un thème bien précis qui peut parfois être très ciblé, cela peut essouffler, par la force des choses.

Avoir plusieurs blogs permet donc de ne pas se sentir cloîtré(e) dans une niche ou une thématique. On peut ainsi aborder sur chaque blog, les sujets propres à chaque univers, de manière différente. On peut toucher plusieurs passions à des endroits distincts sans tout mélanger. On peut partager avec des personnes différentes par le biais de thématiques éloignées…

clavier-blogging-yes-we-blog

Comment ne pas y passer tout son temps ?

Expérience et organisation

La bonne nouvelle quand on tient plusieurs blogs, c’est que souvent au début, il n’y en avait qu’un seul. On sait donc déjà ce que c’est que de bloguer, ce que cela inclut, importe, demande… On sait l’engagement personnel que cela implique, le temps potentiel qui sera passé à préparer les articles, mises en pages, images… On peut donc tout simplement profiter de l’expérience acquise sur le premier au profit du second ou des autres. L’organisation naturelle acquise pour le premier blog, finira par s’appliquer pour le ou les autres.

Une gestion différente

Par ailleurs, avoir plusieurs blogs ne signifie pas qu’il faille bosser sur tous au même rythme ni en même temps. Tous les Blogs, de par leur niches différentes justement, ne demandent pas le même travail, ni le même investissement Temps. Non pas que l’un demande moins que l’autre, mais on les aborde différemment.
Prenons l’exemple de l’aspect vitrine d’un Blog Professionnel avec une boutique qui une fois lancé ne sera que très peu modifié sauf pour l’ajout de produits et changements de prix. La seule partie qui bougera réellement + souvent, sera la partie blog pure et dure avec sa part rédactionnelle, puisque idéalement il faudra l’alimenter en articles pour promouvoir les produits, annoncer les nouveautés…
La chose est aussi valable sur un blog pour lequel on propose des tutoriels ou encore des vidéos. Le temps pris pour faire ce type d’articles n’est pas le même que pour un article humeur qui sera peut être plus rapide à écrire… Parce que les outils ne sont pas les mêmes, parce que les préparations ne sont pas les mêmes…

kaboompicscom-lessismore

Les risques et points noirs ?

Le temps, le temps, toujours le temps

Tenir plusieurs blogs, c’est chouette. C’est excitant, c’est immersif, c’est passionnant. Mais s’il est une réalité qui ne peut être changée, c’est bien la donnée temporelle. A un moment donné, qu’on travaille ou pas, qu’on suive des cours ou pas, et tutti quanti, la vie elle, elle n’attend pas. Or le temps passé à bloguer peut vite se retrouver raccourci, à raison. Je ne vais donc pas mentir, tenir plusieurs blogs, ne serait-ce que deux, c’est chronophage.

C’est chronophage quand bien même on écrit vite, quand bien même on adore écrire et quand on sait ce que l’on veut. C’est chronophage bien qu’on ait déjà en stock les images et photos qui vont bien, bien qu’on sache parfaitement quelle est la ligne éditoriale et quels seront les futurs billets. Le temps passé devant l’écran reste conséquent, il ne faut pas se leurrer. Une organisation optimale pourra aider, mais il vaut mieux être passionné(e) et réussir à gratter du temps dès que l’on peut, sans quoi le Blogging multiple pourra vite devenir lourd, dispersé et moins qualitatif.

Le coût

Avoir plusieurs blogs cela peut aussi avoir un coût, à moins de bloguer sur des plateformes gratuites du type OverBlog, WordPress.com et autres CanalBlog. Un hébergement n’est jamais offert, le nom de domaine non plus. Certaines libertés dans le Blogging se paient et ces détails en font partie. Il y a donc un coût temps indéniable, mais aussi un potentiel coût en Euros, qui ne peut être négligé et qui peut s’avérer dissuasif.

La dispersion, la désorganisation

Être un peu perdu(e), dispersé(e) et/ou désorganisé(e) avec un seul blog, c’est monnaie courante. Cela arrive aux meilleur(e)s. Alors pas difficile d’imaginer ce que cela peut donner avec plusieurs… On risque probablement de se disperser, à ne plus vraiment savoir où donner de la tête. Commencer un article sur l’un des blogs et ne pas avoir le temps de finir, puis perdre le fil et commencer un autre article sur le second blog…

Il faut réussir à se tenir à un certain ryhtme et définir rapidement à combien on estime grosso modo les publications par semaines ou par mois, tout en gardant l’envie d’écrire et publier. Le rythme de Publication comme déjà évoqué, peut être libre et doit idéalement répondre à un besoin et/ou  une envie. Toujours est-il qu’il vaut mieux bien entendu, avoir un minimum de publication à son actif, le tout qualitativement. Sans quoi, le lectorat ne suivra pas forcément, chose logique.

Tout est démultiplié

Vous trouviez qu’il était déjà compliqué de jongler avec un seul compte sur chaque réseau social quand bien même vous ne vous contentiez que de Facebook et Twitter en vous dispensant des Pinterest, Instagram et autres Google + ? Imaginez avec deux blogs ou +… Si la gestion d’un seul blog sur les réseaux sociaux vous fatigue déjà, alors autant s’arrêter là. Car là aussi c’est sport. Même en utilisant des outils web faits pour le multi-compte, réussir à animer le tout correctement, c’est une vraie gymnastique à prendre. Le truc lourdingue et chiant, c’est que même en s’organisant bien, il y aura toujours des exceptions comme avec par exemple Hellocoton dont il faut se déconnecter pour se reconnecter avec le second compte…

Idem pour la maintenance du blog : Mises à jours de plugins, de liens cassés, sauvegardes… Ce sont autant de choses à faire qu’il y a de blogs. Réglages de bugs et autres aspects pratiques du blogging ne dérogent pas à la règle et se pointent sur un 2ème blog comme ils le font sur le premier, grignotant un peu plus encore de ce sacro-saint TEMPS qui fait trop souvent défaut. Hélas.

life-of-Pix-free-stock-photos-hands-desk

Conclusion

Avoir plusieurs blogs, c’est bénéficier de niches différentes et d’autant d’espace pour bloguer encore + librement et + largement. C’est avoir plusieurs lignes éditoriales et profiter de l’éventail de celles-ci en fonction des thématiques choisies. C’est varier les plaisirs, s’amuser à avoir des designs différents, pouvoir changer de ton etc… Chose qui pourrait être faite sur un unique blog qui serait généraliste vous me direz. Oui. Chacun voit midi à sa porte, des blogs généralistes tournent très bien ainsi et trouvent justement leur lectorat dans la diversité qu’ils proposent. Quand d’autres blogueuses et blogueurs préfèrent séparer très nettement par exemple, un blog beauté d’un blog dédiée à leur vie professionnelle…

Quoi qu’il en soit, tenir plusieurs blogs peut difficilement être improvisé. Le temps à passer au minimum sur chacun ne sera pas incompressible. Pour bien faire les choses, il faut donc s’accorder assez de temps pour pouvoir s’adonner au Blogging et ce suffisamment pour chaque blog, mais aussi pour la Comm’ qui va avec sur les réseaux sociaux, pour les Hellocotons, pours les communautés web… En bref il faudra du temps aussi pour tout ce qui tourne autour d’un blog et en fait partie intégrante, outre la rédaction d’articles qui finalement, ne fait pas tout, loin de là.
Donc non, il n’y a pas que du positif à tenir plusieurs blogs. Même avec les meilleurs motivations et inspirations du monde, on peut très vite être pris(e) au dépourvu, faute de temps, faute de budget, ou encore faute d’organisation et d’objectifs clairs, nets et atteignables.

Article Précédent Article Suivant

Pourrait également vous intéresser

18 Commentaires

  • Répondre Margarida 14 janvier 2015 at 10:00

    Article intéressant ! Moi, je ne me vois pas tenir plusieurs blogs. C’est vrai ce que tu dis, que quand il y a de la passion et de la motivation, et bien on trouve le temps… mais entre le boulot (car il faut manger :-P), la rédaction des textes pour le blog, la préparation des images, etc. je ne sais plus où trouver du temps …. Certes, j’écris pour d’autres blogs/gens/clients, alors, c’est peut-être pour ça !

    Fort intéressant aussi le point que tu abordes sur la multiplicité de sujets sur un même blog. Avoir plusieurs blogs permet de cibler les sujets. Je trouve ça plutôt intéressant sans pour autant se « fermer » beaucoup car sinon (et comme tu le dis très bien) au bout de 30 articles sur les algues vertes on ne saura plus quoi dire :-)

    Comme assez souvent, tout est une question d’équilibre !!

    Merci pour cet article !

    Bisous,

    • Répondre GG 16 janvier 2015 at 15:13

      Merci à toi pour ce gentil petit mot Margarida !
      Tu as raison, tout est une question d’équilibre :) Je suis assez contente de l’avoir trouvé même si cela n’a pas été immédiat. Une fois qu’on l’a, on ne le lâche plus :))

      Et oui le boulot, la base, le principal, prend du temps, un sacré temps !

  • Répondre Lou 14 janvier 2015 at 12:30

    Je me retrouve dans beaucoup de choses que tu évoques. Mon blog étant axé sur des sujets de ma vie professionnelle (le web, la e-réputation, etc), j’avais besoin d’un deuxième espace un peu plus « cool ». Non pas que je n’aime pas mon métier mais comme tout le monde je vis des choses à côté :) La difficulté c’est que ce sont deux publics, deux univers diamétralement opposés.

    J’ai encore le sentiment que ce deuxième blog « détente » n’a pas trouvé sa vraie place… J’y publie beaucoup en quantité (chroniques de livres et films, sorties) et en même temps, je n’ai pas assez de temps pour aborder d’autres types de sujets dont j’aimerais parler et je manque de temps pour les réseaux sociaux… Ca s’affinera sans doute avec le temps !

    • Répondre GG 16 janvier 2015 at 15:19

      Coucou Lou,
      Je vois qu’on se rejoint assez quant à la place des autres blogs, ou en tout cas du suivant/second. J’ai pas mal ramé avant de savoir comment le driver et comment l’aborder, le positionner aussi. Depuis que je suis complètement à l’aise (et c’est très récent, ça se compte en jours ^^), je sais enfin comment réussir à lui donner une place. En tout cas je vais tout faire pour le placer comme je l’aimerai. Pour le reste, ce sera comme d’hab, j’espère aussi que l’accueil sera bon (la chance joue parfois bcp, avec sélections HC etc…). Chance dont j’ai bénéficié et sur laquelle je ne crache pas.

      Pour les réseaux sociaux en revanche, j’ai encore du mal à jongler avec le multicompte même si sur FB c’est assez facilité car possible depuis un seul pour X pages. Pour twitter en revanche : GALERE =)

      Tout ça comme tu le dis à juste titre est pas mal une question de temps aussi et d’équilibre à trouver tel que le souligne Margarida

  • Répondre Margaux - Couture Débutant 14 janvier 2015 at 12:43

    Cet article me fait sourire car ca fait une semaine que j’ai lancé mon 2ème blog et tout ce que tu dis dans l’article me parle. D’abord j’ai voulu entrer dans une niche qui n’est pas le cas de mon premier blog http://ohetpuis.com, je voulais avoir un blog plus institutionnel et pouvoir être plus professionnel car je suis styliste modeliste de profession du coup avoir un blog pour aider les débutants en couture était une évidence. Par contre je me suis posée beaucoup de question sur mon temps libre, ma gestion des deux blogs, et puis finalement j’ai trouvé quel rythme donné à chaque blog. Pour le moment ça ne me fait pas peur au contraire je me sens plus à l’aise de pouvoir séparer les sujets suivant les blogs. En plus je vais pouvoir faire des articles lié entre les deux en développant plus l’aspect mode au pratique suivant le blog.

    • Répondre GG 16 janvier 2015 at 15:10

      Hello ! Oui j’ai découvert le nouveau blog récemment via Facebook :) Il est superbe !
      Je vois que nos usages se rejoignent dans le fait de jongler avec les thématiques sur des blogs distincts :) Je me sens moins seule du coup :D

  • Répondre Cavali'Erre 14 janvier 2015 at 14:08

    C’est une question que je me suis posée récemment. J’ai finalement choisi de garder un seul blog (pour l’instant) en me laissant la liberté de publier des articles plus variés. La raison principale de ce choix est celle dont tu parles ici: le temps. Le blog doit rester dans mon cas un loisir et un plaisir, et je n’étais pas sûre pouvoir gérer 2 blogs. Ton article me conforte dans mon choix, même si je me laisse la possibilité de changer selon l’évolution du blog!

    • Répondre GG 16 janvier 2015 at 15:22

      Je comprends complètement l’idée de n’avoir qu’un seul blog. J’ai longtemps hésité à n’en avoir qu’un seul. Sauf qu’ayant à la base ce blog très très sectorisé et segmenté, je pouvais difficilement aller dans d’autres directions + lifestyle qui m’attirent, sans péter la ligne édito dans la foulée. Si ce blog avait été moins ciblé, je pense que pour une question de temps, j’aurais opté volontiers pour un seul et unique blog bcp + orienté sur des thématiques généralistes.
      Le temps me donnera peut être raison (ou pas !)

  • Répondre Madame Ananas 14 janvier 2015 at 21:36

    J’ai deux blogs actualisés disons (+1 autre en stand by), et j’ai trouvé une autre astuce pour gerer les comptes reseaux sociaux/ hellocoton/wordpress pour éviter de tout mélanger et se connecter-deconnecter : ouvrir sur deux navigateurs différents!

    J’ai mon blog perso sur firefox avec WP, facebook, twitter, HC… et le blog pro sur chrome, avec les memes onglets mais eux connectés sur le compte pro :)

    • Répondre GG 16 janvier 2015 at 15:11

      Très sympa la technique des 2 navigateurs ! En revanche quand on est sur petit laptop (je suis parfois sur un tout petit ordi avec pas bcp de puissance), 2 navigateurs ça peut vite être lourd pour la bécane. Je note quand même l’astuce pour le reste du temps quand je suis sur l’ordi portable classique ^^
      Plein de courage pour tes blogs ! et d’inspiration :)

  • Répondre Isabelle 17 janvier 2015 at 18:26

    Oohlàlà…. Mais tu résume tellement bien la situation qui m’a rendue à prendre une pause de plusieurs mois sur mes deux blogs!!! J’ai cherché le problème, reviré la situation de tous les sens pour enfin comprendre que sur un des mes blogs je m’étais mis des obligations qui me pesaient de plus en plus chaque semaine et que sur l’autre je n’arrivais pas à avoir la qualité que je voulais par manque de temps.

    Contrairement à toi, j’ai choisi le blog unique et généraliste… Consciente que je perdrai probablement quelques lecteurs au passage, mais pour mon bien être psychologique c’était nécessaire… J’avais l’impression de scinder une partie de moi si je devais complêtement abandonner un des deux. Alors, voilà, je travail sur mon nouveau design et ma nouvelle ligne éditorial et je compte bien revenir en force au début février!

    En attendant, je continu de te lire… Toujours intéressant!!!

  • Répondre Mymy Cracra 26 février 2015 at 10:41

    Donc je suis une grande mais j’assume car je n’ai pas 2 mais 3 blogs C’est parfois super dur à gérer mais au final ça me permet de prendre beaucoup de recul. J’ai plus tendance à me focaliser sur les choses qui m’intéressent. Je blog moins sur chacun mais j’essaye de le faire mieux

    • Répondre GG 26 février 2015 at 10:43

      Coucou ! Ravie de te voir ici :)) Qualité et pas quantité oui :) une des clés pour réussir à tenir le rythme et conserver son lectorat :) et aussi continuer à prendre plaisir à bloguer :D
      Merci beaucoup pour ton petit mot, et belle vie à tes blogs, je n’en connais il faut que je file découvrir tes autres blogs ^^’

  • Répondre Sasha 30 juin 2015 at 12:21

    Un article passionnant (comme toujours !).
    Merci pour ces conseils ! :))
    Moi j’ai 2 blogs à moi, donc un qui me sert de « bouche-trou » lorsque je m’ennuie. Sinon, je participe à 1 blog fait à 2, et j’ai un nouveau projet :) Donc d’ici la rentrée scolaire, ça me fera 2 blogs à temps pleins, 1 « blog » un peu n’importe-quoi, et mon blog collectif ^^
    Encore une fois merci pour cet articlee ! :D

  • Répondre Sweet Judas 30 juin 2015 at 22:17

    J’en ai deux, un perso pour me faire plaisir en racontant un peu n’imp, sans aucune ligne éditoriale précise (d’ailleurs, sans aucune ligne éditoriale tout court) et un autre professionnel, lié à mon futur métier.

    Il est vrai que jongler entre les deux est difficile (j’ai moi aussi adopté la technique des navigateurs différenciés, #YOLO), mais je ne me suis fixée des objectifs que sur le « pro ». L’autre n’a pas pour but de m’attirer 20 millions de visiteurs, ni de susciter 40 000 commentaires à chaque article (même si j’aimerais bien, hein)(juste que je n’en ai pas fait un objectif pour ôter toute la pression liée à ce dernier et pouvoir continuer à raconter des bêtises tranquillement).

    Je crois que ce que je risque de trouver le plus lassant au fil du temps, c’est toute la « communication » autour : Hellocoton, Twitter, Facebook, Instagram, Google+ … C’est passionnant à étudier, à mettre en pratique mais déjà, c’est ultra-chronophage (comme tu l’as bien souligné !) et puis une fois la mécanique chopée, c’est presque un peu chiant, de temps en temps. Heureusement que je trouve plein d’occasions d’éclater de rire sur Twitter & Facebook et de voir de jolies choses sur Instagram, sinon, j’aurais abandonné depuis longtemps, je crois :)

    Faut savoir apprécier les p’tites choses ♥

  • Répondre Escapades amoureuses 18 août 2015 at 16:05

    Je reviens sur cette article car je suis en pleine interrogation en ce moment pour mes deux blogs.
    Je suis bien plus active sur l’un que sur l’autre, tout simplement parceque l’un est plus généraliste http://tribulationsdunequinqua.com/, alors que l’autre est plus spécialisé http://escapadesamoureuses.com;
    Je galère vraiment avec Hellocoton, le fait de devoir avoir deux comptes est vraiment chronophages et j’avoue que du coup, je ne m’occupe que d’un compte.
    Je serais très intéressée par les outils web dont tu parles pour les multi-comptes. Qu’utilises-tu?
    En ce qui concerne intagram et Pinterest , j’utilise le même compte pour les deux blogs, pour tweeter également, mais pour tweeter cela me gène j’aimerais avoir un autre compte mais j’ai peur de revenir dans le problème d’Hellocoton. Pour FB, je navigue entre mon compte perso, mon compte social, mes pages fb.. ça prend beaucoup beaucoup de temps !! Surtout en plus de ma profession :)
    Merci d’avance pour tes conseils.

    • Répondre GG 18 août 2015 at 17:56

      Coucou, je comprends tes interrogations, notamment pour le multi comptes. Pour hellocoton hélas, il n’y a pas d’alternatives, sur ordi, tablette ou mobile il faut switcher/alterner entre les comptes et vive la saisie automatique des couples logins/mdp, sans quoi pfff, mais ça reste rébarbatif. En revanche pour les réseaux sociaux il y a des alternatives, je prépare un billet pour répondre :))

    Laisser un Commentaire