blog-ko-hs-indispo-plante
Blogging

Mon blog est planté, Help ! Comment faire ?

Ce moment là, on le redoute toutes et tous, au moins une fois, si ce n’est pas régulièrement. Ce désagréable moment où suite à un clic ou une tentative de connexion à son blog, celui-ci ne s’affiche pas. Page blanche ou message d’erreur quelconque, le résultat n’est pas celui qu’on attendait ni celui qu’on aimerait. On pense que son blog est planté, on ressent un frisson et un micro moment de panique… Et souvent, on se sait pas quoi faire.

Pourtant, avec le temps, on apprend à ne plus frémir au moindre début de pépin. On finit par comprendre que souvent heureusement, les indisponibilités du blog ne sont pas toujours des vrais gros plantages ou en tout cas, rien de définitif ni rien d’irrémédiable.
Et quand bien même plantage réel il y avait, on apprend à le diagnostiquer d’abord pour mieux le résoudre ensuite, seul(e) ou avec de l’aide.
Apprendre à mieux comprendre les bugs, plantages ou autres indispos de blog, ça aide à avoir moins peur quand il est hors ligne et surtout, c’est s’organiser pour savoir ce qui se passe vraiment et mieux agir en conséquence si besoin était.

Pour cela, il est possible de faire soi-même des petites vérifications qui permettront de se rassurer ou de passer à la seconde vitesse concernant la résolution.

Est-ce vraiment le blog qui est planté ?

On détecte souvent l’indisponibilité de son blog en navigant dessus ou en tentant de s’y connecter. Et parfois, on se faire peur tout(e) seul(e) alors que le blog, il va bien. Bah oui quoi, ce n’est pas parce qu’on ne réussit pas à accéder au blog qu’il est forcément Hors Service. Dans ces cas là, avant de « paniquerrrrr », tester d’autres pages web peut permettre de se rassurer. Si d’autres pages web et sites comme Google ou Facebook ne s’affichent pas non plus, alors ce n’est pas votre blog :D Le souci peut en effet émaner :
– De votre navigateur internet, que ce soit Chrome, Internet Explorer, Firefox ou Safari…
– De votre connexion internet (Ethernet ou Wifi sur votre Laptop ou tablette, ou 3G ou 4G sur votre smartphone…)

Bref, vous l’aurez compris, avant de passer en mode stress intense et mains qui tremblent, on check la base de la base, à savoir le matos informatique lui même et ce qui permet de surfer sur le web :) On peut aussi vérifier si le petit bouton wifi de son ordi est bien sur On et pas sur Off… Quoi ça sent le vécu ? Si peu

simpson-panique

Cela peut paraître bête, pourtant, pour avoir bossé 7 ans dans un service technique, je peux vous garantir que c’est tout sauf bête ;) C’est même super courant à vrai dire. Les petites choses comme ça arrivent aux meilleur(e)s. Parfois, chercher le pourquoi d’un bug, c’est comme chercher ses lunettes alors qu’on les a sur le nez… Hmmm’voyez ? ;)

Le message d’erreur est notre ami !

Là, en lisant ce titre, vous risquez de me prendre pour une nana un peu cintrée, qui a un petit pet au casque. Pourtant, le message d’erreur est véritablement un « Ami », lorsqu’on constate un plantage avec justement un message d’erreur. Le message d’erreur, il est même souvent prévu pour guider vers l’origine du problème et donc, pour aider à sa résolution.
Prenons le cas justement de l’indispo de blog ou page web évoquée plus haut. Et bien souvent, lorsque la page souhaitée n’apparaît pas, on a un message du type : Impossible d’afficher la page, assez typique du navigateur qui n’arrive pas à se connecter au réseau internet :)

Pour divers plantages de Blogs ou sites, c’est idem. Voyons justement quelques messages d’erreur courants :

erreur-de-connexion-a-la-base-de-donnees

Erreur lors de la connexion à la base de donnée : Ce message là, il est flippant quand on ne le connaît pas. Pourtant, il permet de savoir quel est le problème, à savoir que le blog n’arrive justement pas à se connecter à la Base De Données (aussi appelée BDD), qui est la base Sql. Ce message ressort très souvent avec un blog en WP dont la connexion Sql merdoie. Mais il sensiblement le même si votre blog tourne avec un autre CMS comme Joomla…
Ainsi, si vous obtenez ce message, vous savez quel élément incriminer. Même si dans l’absolu, plusieurs options s’offriront à vous, car le message d’erreur guide dans le diagnostique du problème, mais les origines peuvent être diverses. Ce que nous verrons + bas.

La page blanche : Bon ok, ce n’est pas un message d’erreur, mais l’effet qu’elle fait quand on tombe dessus à la place de la page d’accueil de son blog, il est pas plus agréable :'( La page blanche, beaucoup la redoutent. Il m’est d’ailleurs arrivée d’y être confrontée il y a plusieurs mois sur un autre blog. J’ai ressenti un grand moment de solitude. Puis j’ai cherché une solution qui était d’ailleurs chez WP Formation dans cet article.
Ce qui s’est passé : J’ai lancé une mise à jour classique de Plugin WordPress. Au même moment, l’hébergeur a planté. Serveur inacessible… Après lecture de l’article, j’ai accédé au serveur ftp via Filezilla, suivi les indications pour pouvoir réinstaller le plugin proprement et enfin alors, la page blanche disparaissait. C’est justement en tapant « page blanche WordPress » sur Google, que j’ai pu trouvé la solution sur le web.

white-screen-wordpress

Ce qui confirme combien le message d’erreur obtenu est important pour trouver d’où vient un plantage. Le message d’erreur quel qu’il soit, ou le symptôme : Page Blanche ou autre… Car si toutefois vous ne réussissiez pas à résoudre votre bug seul(e), ce symptôme ou message, il vous sera demandé avec beaucoup de précisions, que ce soit sur un forum d’entraide, un groupe d’entraide comme Parlons Blog, ou même auprès de votre hébergeur ou installateur.

Oops!

Je ne sais pas résoudre le Problème seul(e)

dohGros ou petit plantage ? Piratage ? Savoir quoi faire ou qui solliciter pour retrouver son petit blog chéri ? Normal de ne pas savoir tout ça. Tous les blogueurs ne sont pas des développeurs, techniciens ou geeks fous furieux de code :) Alors le jour où le blog a l’air bel et bien planté, que ça a l’air de toucher à du Sql ou autre message d’erreur compliqué, qu’on y connaît vraiment rien et qu’on ne sait pas quoi faire, une des alternatives est de se renseigner :

Sur le site web de votre hébergeur : Les hébergeurs pour éviter que des demandes pleuvent en masse lorsque des gros incidents surviennent, mettent de plus en plus en ligne, des pages via lesquelles on peut aller vérifier si son site fait partie d’une maintenance prévue, ou s’il est touché par un incident plus global. Il suffit alors de fouiner un peu et d’aller voir si son site souffre d’un souci serveur connu… Et si on ne voit rien qui matche avec le souci, on peut aussi déclarer un incident ou demander de l’aide ou du support à l’hébergeur :) Si toutefois ça ne venait pas de chez lui, il saurait rapidement vous le dire.

Sur les réseaux Sociaux : De plus en plus d’hébergeurs font aussi du support en ligne et notamment sur les réseaux sociaux. On peut les interroger en direct sur l’état de son site. Pour l’avoir expérimenté à diverses reprises courant 2014 et encore cette semaine, je sais que les réponses sont la plupart du temps rapides et efficaces. Perso, je suis désormais abonnée au compte Twitter de mon hébergeur et quand il y a un Hic, hop je sollicite la team du support :D Ils répondent vite.

Sur des forums d’entraide ou groupe d’entraides : Vous êtes sur WordPress et vous avez la nette impression que c’est l’installation WP qui est en faute ? Car le blog plante suite à une mise à jour de plugin ou quelque chose comme ça ? Alors optez par exemple pour le forum officiel francophone de WP. On vous questionnera sur la config de votre blog, sa version, ses plugins et thème, tout ça pour mieux vous aiguiller dans la réparation.
Idem s’agissant d’une communauté comme Parlons Blog sur Facebook. Vous présenterez votre problème précisément et des personnes tenteront de vous guider pour vous aider :)

-> Parler d’un site planté sur un groupe, c’est parfois se rendre compte qu’on est pas seul(e) à avoir son blog indispo et qu’au final, ce n’est pas le blog qui est planté, mais plusieurs blogs car l’hébergeur a un gros problème général (vécu cette semaine ;) ).

Le moteur de recherche : En tapant le message d’erreur rencontré ou en décrivant en quelques mots votre souci, vous tomberez alors fort probablement sur des forums où d’autres blogueurs auront décrit leur problème. Là, on espère aussi qu’ils auront réussi à trouver leur bonheur :) J’ai eu plusieurs fois à recourir au moteur de rechercher pour dépatouiller des petits bugs et environ 4 fois sur 5, j’ai trouvé sur des forums ou autres sites, des cas similaires qui ont été d’un chouette secours ! :)

Des Professionnels du web, développeurs… : Bien entendu, se débrouiller seul(e) au maximum, en autodidacte est louable et chouette, surtout si on réussit. Cependant, si certains en font leur métiers et sont experts du webmastering et du développement de sites ou blogs, c’est bien parce qu’à un moment donné, tout ça ne s’improvise pas. Lorsqu’on reconnaît avoir ses limites et ne pas savoir comment résoudre un plantage de blog ou très gros bug, recourir à un professionnel peut être une alternative à envisager. Alors certes, il faudra budgéter cette demande, mais quand on récupère son blog, tout réparé, ça en vaut la peine non ? :)
La chose est encore + valable quand le plantage fait suite à un piratage, chose qu’on ne peut pas toujours savoir quand on est pas un pro. Me faire aider par un pro qui était un ami il y a plusieurs années quand mon webzine musical a été piraté 3 fois, ça a été la seule solution viable qui a pu sauver les meubles…

zen

Conclusion

Être comme une truffe devant son écran à ne pas savoir quoi faire parce qu’on se retrouve avec un blog ou site planté, je sais ce que c’est. Cela m’est arrivé par le passé, que ça soit du à de la malveillance d’autrui (piratage), d’un plantage d’hébergeur ou un bug suite à une manipulation. Cela arrive à tout le monde, qu’on le veuille ou non. Quant à flipper ou être dégouté(e), c’est logique et normal, surtout quand on sait le temps investi pour son blog.

Mais avec l’expérience, on arrête d’avoir peur et de paniquer, ou on réagit mieux qu’avant. On s’organise, on prend des réflexes pour résoudre le problème seul(e) ou en se faisant aider. S’organiser, c’est s’équiper pour faire des sauvegardes, mettre en place des plugins de sécurités sur WP. C’est aussi se renseigner autour de soi :) Ou faire appel à un pro qui saura vite et bien dépatouiller la situation.

Vous êtes arrivé(e)s au bout de cet article fleuve ? Bravo :) Il se trouve que cet article n’est qu’une approche globale quant aux réflexes recommandés lorsqu’on fait face à une indisponibilité de Blog ou site. D’autres billets + ciblés sur des soucis bien précis suivront. Une nouvelle série sur YWB, pour apprendre à mieux appréhender son blog et certains aspects techniques qui en font frémir certain(e)s.

Pour une fois, les titulaires de blogs OverBlog, CanalBlog et autres WordPress.com s’en sortent bien, puisque lorsqu’on est sur ces plateformes, c’est la plateforme qui gère les gros soucis :D !

Bref, à bientôt pour du neuf (+ fun) sur YWB ! Stay Zen :)

Article Précédent Article Suivant

Pourrait également vous intéresser

Pas de Commentaire

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :