faute
Blogging, Outils Web, Ressources

Comment faire moins de fautes en bloguant

Lorsqu’on parcourt des blogs, qu’on lit de nombreux articles, il arrive quelques fois de tomber sur des articles avec des fautes. Dans le meilleur des cas, on en aperçoit une ou deux. On ne relève pas, on continue à lire tranquillement parce qu’on apprécie le billet. D’autres fois en revanche, les fautes sont nombreuses et là, il devient difficile de faire comme si on n’avait pas vu les « coquilles ». Dans le pire des cas, le français est juste « dégueulasse« , il n’y a pas d’accord, pas d’accent, pas de ponctuation, pas de majuscule, des mots sont en langage SMS, bref, ça pique les yeux et même si le fond est bon, on a pas envie de revenir dans le coin pour lire.

Les fautes de frappe arrivent à tout le monde, idem pour les fautes d’étourderie, pour les coquilles qui se glissent dans le texte parce qu’on tape très vite ou qu’on rédige via un écran tactile de smartphone ou tablette qui soumettent des mots. Cependant, avoir des articles propres, dans un bon français, avec un minimum de fautes voir aucune, c’est presque indispensable dans le Blogging, encore plus s’il s’agit d’un blog pro. Un blog professionnel sur lequel on voit ne serait-ce qu’une faute ou deux, ne renvoie pas une image top. Cela n’inspire pas la confiance. Ce n’est pas gage de rigueur et de sérieux. Cela tient du détail peut-être et pourtant, c’est la réalité.

Faire un minimum de fautes voir aucune, c’est faire preuve de respect envers le lectorat : C’est vouloir proposer quelque chose de propre et de qualité, de travaillé, pour lequel du temps aura été investi pour livrer une prestation correcte et lisible, claire et agréable. Ou plus simplement, un article propre et fluide à lire :) Et même si tous les propriétaires de blogs ne sont pas des « flèches » en orthographe, grammaire, conjugaison ou syntaxe, que les accents et autres ponctuations n’ont jamais été leurs potes, il y a aujourd’hui des petits réflexes et outils simples qui peuvent vraiment rendre la rédaction plus clean et plus confort au quotidien, dont les suivants :

Se relire

On apprend aux enfants se relire dès l’école primaire, pour la simple et bonne raison que c’est un très bon moyen de repérer des fautes et les corriger. Encore faut-il l’appliquer soi-même. La relecture se fait idéalement à froid, c’est à dire non pas juste après avoir rédigé, mais plus tard, afin d’avoir plus de recul sur le texte. Beaucoup lorsqu’ils rédigent, ont déjà le texte en tête, or se relire immédiatement après avoir rédigé alors qu’on est encore imprégné du texte, serait se corriger en diagonale et ne suffirait pas. Se relire, en plus de permettre de trouver et corriger d’éventuelles fautes, c’est aussi une solution rapide pour corriger des phrases qui finalement après coup ne sont pas top ou pas claires. Il ne faut cependant pas abuser de la relecture, parce qu’à trop corriger, on peut finir par dénaturer le texte.

Le Correcteur Intégré

Beaucoup d’éditeurs de texte proposent désormais des correcteurs intégrés. Que ce soit via Word avec sa notamment sa fonction via la touche F7 ou l’éditeur de texte de WordPress, on peut difficilement passer à côté. Une faute de frappe ou un mot incorrectement orthographié, et hop, le tout devient souligné en rouge pour alerter qu’il y a un truc qui cloche. Le correcteur intégré, c’est génial quand on tape très vite. Cela permet de voir plus vite les potentielles fautes de frappe par exemple. Alors non, cela n’alerte pas pour tout. Souvent, le correcteur ne voit pas quand des accords ne sont pas faits… Mais à défaut de tout détecter, il est un joli petit filtre pour éviter certaines coquilles.

Les sites de correction en ligne

Il existe également des correcteurs en lignes gratuits, principalement axé sur la correction de l’orthographe et de la grammaire. Pour l’exemple, le site BonPatron.com peut être utile :)

bonpatron

Il y a également Scribens.fr qui met en couleur les éléments considérés comme incorrects.

scribens

Logiciel dédié

Le plus connu est Antidote qui en est aujourd’hui à sa version 8. Ce logiciel devient de plus en plus populaire avec le temps et est d’un très appréciable recours pour les équipes qui publient beaucoup et en boucle par exemple… Le slogan du soft est d’ailleurs assez amusant : Le remède à tous vos mots. Ce logiciel contient donc sans surprise un correcteur mais aussi un dictionnaire. Bon, le logiciel n’est pas forcément abordable puisque sur Amazon ce matin même, le produit est à 99 euros. Cependant, en cas de besoin très prononcé et quand il y a du budget, beaucoup se dotent de celui-ci.

Le Recours à l’Humain

Fini de citer les machines qui corrigent à moitié ou pas assez. Rien ne vaut la relecture et la correction humaine :) Si la chose n’apparaît pas comme nécessaire pour un blog personnel, pour un blog professionnel pour lequel on aurait des doutes, faire intervenir un correcteur et/ou relecteur est chose courante. Que le correcteur relecteur travaille pour une agence de communication ou en Freelance, son regard d’expert pourra effectivement être salvateur pour l’image de marque de l’entreprise, de l’artisan ou propriétaire du blog pro.

Comme dit plus haut dans le billet, des fautes sur un blog d’entreprise ou un blog pro, c’est plus que moyen. Cela renvoie une image très moyenne qui n’invite pas à aller plus loin, ça ne laisse pas un sentiment de fiabilité. Cela touche tout simplement à la crédibilité qui est un des piliers d’une bonne image et réputation. Alors même si le recours à un correcteur a un coût, le fait est que cela reste un moyen sûr d’obtenir un résultat final propre et soigné.

Oops!

Le fait est que je suis la première à repérer des fautes dans mes propres articles, des fautes qui auraient pu très facilement être évitées si j’allais moins vite pour taper et pour publier, si je procédais plus souvent à une lecture/relecture plus rigoureuse… Oubli de mot, ajout de mot, formulation trop longue ou bancale… Bouh sur moi ! Mais j’ai décidé de faire des efforts :)

Bon en plus là c’est vendredi, alors on ne va pas passer non plus la matinée à évoquer des sujets qui ne sont pas très Funky :) On va mettre un peu de musique, se détendre et relire en rythme ^^

Je suis aussi de celles et ceux qui pensent que sur un blog personnel, une ou deux fautes discrètes de temps en temps, ce n’est rien. Il n’y a pas mort d’homme, pas de drame ! Alors rédigeons avec le sourire, après tout, c’est ce qui compte d’abord !

Bon week-end ;)

Billet rédigé en écoutant : Le fils Chédid et le second fils Lennon ensemble :) Rigolo !

« On se laissait porter comme dans nos rêves ! »

Article Précédent Article Suivant

Pourrait également vous intéresser

4 Commentaires

  • Répondre Delphine 9 octobre 2015 at 11:17

    Pour ma part j’utilise le site Scribens qui est très bien fait :)
    Merci pour ces conseils !

  • Répondre Audrey Moo 11 octobre 2015 at 17:30

    Très bon article. Effectivement, je crois que si on veut avoir un blog qui plait à son audience, il faut faire attention à l’orthographe, à la grammaire et au vocabulaire. Après, l’erreur est humaine et quelques fautes sont tolérables (surtout pour les longs articles). Tes petites astuces sont bien utiles :)

  • Répondre filou49 22 octobre 2015 at 12:56

    ah oui encore un très bel article dans lequel je me sens largement concerné…l’orthographe est un de mes cheval ( chevaux? chevals? :o) ) de bataille depuis ma prime jeunesse, mais je me suis aperçu depuis que je me lance dans le blog qu’il n’y a pas un article que je fais dans lequel il n’y aurait pas une seule faute d’orthographe ou de syntaxe…ma compagne fait office de correctrice les fois où l’article l’intéresse ( bref pas toujours :o) mais ca commence à la gonfler…là ou tu as honte c’est lorsque tu envoies à la maison d’édition ou à l’agence avec lequel tu es en collaboration sur tel ou tel article et que celui ci ou celle ci te corrige les fautes :o)… bon pour ma décharge j’écris énormément, beaucoup trop d’ailleurs et pendant très longtemps je n’avais pas de correcteur d’orthographe intégré avec canal blog…et la relecture j’avoue ca n’a jamais été mon fort, travail trop administratif et fastidieux pour me convaincre… mais pour lire effectivement quelques blogs dont les fautes piquent les yeux j’essaie de +en + de faire gaffe et d’être assez irréprochable à ce sujet..merci en tout cas pour tes astuces…à bientôt!!

  • Répondre Fabrice 5 avril 2016 at 09:20

    Merci pour cet article intéressant :) Si je peux me permettre de relever une petite faute dans celui-ci… Tu as oublié un « e » pour le mot « voire » au troisième paragraphe: « Faire un minimum de fautes voir aucune »

  • Laisser un Commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :