j'ai fait un break
Blogging, Humeurs

J’ai fait un Break, et ça va !

Si vous suivez le blog depuis quelques temps, que ce soit en mois ou en semaines, vous aurez peut-être remarqué que le rythme de publication était depuis août, de plusieurs articles par semaines voir parfois d’articles presque tous les jours. Un rythme qui me convenait et me convient encore, mais qui a été rompu nettement en ce mois d’octobre. Il se trouve que pendant une huitaine de jours, j’ai fait un break. Je n’ai rien publié. Une huitaine de jours ce n’est peut-être rien pour beaucoup de propriétaires de Blog, mais pour moi, cela représente un laps de temps relativement long.

Si l’an dernier à la même époque j’avais cessé de publier pendant pas moins de deux semaines, je continuais tout de même de travailler hors-ligne sur le Blog, entre la retouche du design ou la préparation d’articles à venir plus tard. Mais cette fois-ci, c’était différent. Je n’ai rien fait, rien touché ou quasiment pas. J’ai fait un break et comment dire.. Bah en fait, ça va !

keyboard-clavier-ywb

Le Break

Le Break est souvent vu comme une fin, alors qu’il est d’abord synonyme de pause, de période Off. Le Break, c’est le moyen de s’aérer pour une période plus ou moins longue, de prendre du large, de se mettre au vert, de souffler. Le Break, c’est ce laps de temps pendant lequel il est possible de penser à autre chose, de prendre du recul et de se reposer.

Alors certes, le Break, il peut avoir des impacts : Il peut creuser un peu le taux de visiteurs uniques qui passent sur votre blog tous les jours ou tous les mois. Il peut entamer aussi le nombre d’articles ou de pages vues, il peut ralentir en somme le trafic qui amène des internautes vers votre coin du web…

Le Break, il va peut-être aussi vous inquiéter et vous faire douter : Le blog tournera-t-il encore ? Les lecteurs vont-ils se désintéresser du Blog ? Allez-vous retrouver tous ces petits boosters personnels qui vont bien, comme l’envie, la motivation ou l’inspiration ?…

Le Break, il a des impacts probables oui. Mais ces impacts, sont-ils suffisamment importants pour justifier que vous ne vous l’accordiez pas ? M’est avis que non. Et ma petite expérience du Blogging me fait dire également que non. Le Break, il est trop souvent ignoré et oublié. Alors que même s’il a des petits impacts sur la vie d’un blog, il en demeure en parallèle tout à fait salvateur. La pause reste un des meilleurs moyens de revenir encore plus en forme, plus motivé(e) et plus sûr(e) de soi quant à son blog et quant à la façon de tenir les manettes d’un blog.

stock-4-blog

L’Erreur Courante

L’Erreur courante, c’est de ne pas vouloir et savoir s’accorder une pause. L’erreur c’est de vouloir continuer absolument à publier et à bosser bosser bosser sur le blog, alors que clairement, la sérénité n’est plus vraiment là. Alors que nettement, l’envie est amoindrie et que la motivation n’est plus la même que d’habitude. L’erreur courante, c’est de s’évertuer jusqu’à s’en essouffler, à vouloir publier, publier bien voir trop bien, à publier beaucoup voir beaucoup trop. L’erreur courante, c’est de croire qu’un break quel qu’il soit, aura des impacts si grands que le blog coulera avec le fameux break. Que tout s’arrêtera. Que personne ne passera plus. Que l’histoire prendra fin.

Pourquoi évoquer cette erreur aujourd’hui ? Parce que beaucoup la font. Parce que l’erreur est courante et que parfois cette erreur, elle finit par noyer tout ce qui anime le propriétaire de Blog. Souvent, c’est en faisant trop qu’on finit par ne plus rien faire. Parfois aussi, c’est en faisant trop qu’on risque de faire quelque chose de moins bien voir de médiocre. Cela en vaut-il la peine ? Non. Non et encore Non.

J’ai fait un Break et oui, ça va bien !

Addict au Blogging ? Je le suis sans doute. Mais je le vis bien et surtout, j’adore ça. C’est une de mes passions. Alors arrêter de toucher au blog pendant une huitaine de jour, sauf peut-être juste pour ajouter quelques lignes sur une page, ce n’était pas facile. Mais finalement, au bout de quelques jours, ça passe tout seul et ça fait du bien. De quoi régler des obligations personnelles, de quoi passer plus de temps avec ses proches et surtout et avant tout, de quoi penser à sa santé. Parce que sans la santé ou une santé bancale, rien n’est plus pareil.

J’ai fait un break et oui, je sais que cela impactera sans doute le nombre de visites. Et oui j’y ai pensé. Taper ici l’inverse serait mentir. J’ai fait un break et je sais que cela creusera peut-être un trou dans les statistiques qui sont ascendantes depuis juin. Et si il y a un an je craignais pour le blog lors de périodes creuses, aujourd’hui et depuis plusieurs mois, je m’en fiche, ça m’est devenu égal. Car ce que je vise en premier, c’est prendre du plaisir à rédiger, à tester, à préparer et à publier. Parce que je ne veux pas me surmener jusqu’à me dégoûter du Blogging. Parce que je ne veux pas être atteinte par le fameux coup de Blues du Blogueur, cette saleté qui ne prévient pas et vous croque par derrière sans prévenir.

J’ai fait un break, plus ou moins volontairement au début, car la santé n’allait pas top. Puis l’envie n’était plus trop là. Puis je voulais passer du temps avec mes proches. Je voulais aussi revenir à d’autres passions, des passions qui m’animaient déjà avant de monter ce blog : à savoir m’occuper d’autres blogs, aider d’autres personnes. Partager en dehors du web. J’ai pris le temps de faire des choses que je ne faisais plus ou pas assez. J’ai soufflé. Je souffle encore :)

Et vous savez-quoi ? Ce n’est que du positif ! J’ai retrouvé une envie au top, des idées, la motivation et la niaque :) J’ai aussi su lire ce que m’a indiqué une blogueuse que je suis et adore. Je la remercie au passage. J’essaie donc aussi d’être un peu moins exigeante avec moi-même.

Bref, J’ai fait un break, je n’ai rien publié et je le vis bien !

PS : Désolée, si vous êtes abonné(e)s au Blog. Préparez-vous à être prochainement notifié(s) plus souvent que la semaine dernière ;) Parce que j’ai du pain sur la planche et que je me réjouis de le partager avec vous :p !

Billet d’humeur rédigé en écoutant (encore La Ritournelle de Sébastien Tellier) mais aussi et surtout le titre Blackout par Muse, un de mes groupes favoris ! :

Article Précédent Article Suivant

Pourrait également vous intéresser

5 Commentaires

  • Répondre La fille de l'encre 19 octobre 2015 at 21:30

    Je m’accorde aussi des breaks régulièrement et j’en reviens toujours plus motivée, même si mes stats chutent un peu mais bon, on ne peut pas tout avoir :)

  • Répondre Julie 20 octobre 2015 at 07:26

    ❤️❤️❤️

  • Répondre nessa 20 octobre 2015 at 23:41

    hihi je t’ai battu je crois! bon je crois que lorsque l’on a un nom de domaine le seul truc à ne pas oublier c’est la date de son renouvellement! jétais tellement « aspirée » ailleurs que je n’avais pas le temps pour penser au manque que me procurait l’absence de bloguer mais j’ai eu chaud au fesse en me reconnectant la veille même! et j’en suis bien contente! kiss

  • Répondre nessa 20 octobre 2015 at 23:41

    hihi je t’ai battu je crois! bon je crois que lorsque l’on a un nom de domaine le seul truc à ne pas oublier c’est la date de son renouvellement! jétais tellement « aspirée » ailleurs que je n’avais pas le temps pour penser au manque que me procurait l’absence de bloguer mais j’ai eu chaud au fesse en me reconnectant la veille même! et j’en suis bien contente! kiss

  • Répondre Marion 20 octobre 2015 at 23:44

    Tu as bien raison de prendre des pauses. Je suis d’accord avec toi sur le fait que si on n’en prend pas, ça peut être pire pour le blog. Je fais moi aussi pas mal de breaks. Même si ça se voit moins (un blog voyage sur la Guadeloupe permet de rédiger en avance), ça m’est salutaire. Sans une pause, j pense que je n’aurais déjà plus envie de m’en occuper. Et moi aussi je vais bien !

  • Laisser un Commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :