clavier-noir-yesweblog
Noms De Domaine, Ressources

Expiration de Noms de Domaines : à savoir

Quand le nom de ce blog a été choisi, fissa, j’avais été voir si le nom de domaine était disponible. Logique, quand on craque sur un Nom, de vouloir le réserver et pouvoir l’utiliser. Or, si on ne vérifie pas vite la disponibilité de celui-ci, le risque c’est de constater tard qu’il est déjà pris et de voir une grosse déception se pointer.


Plus récemment, en m’informant et en lisant tout ce qui concerne le Nom de Domaine (Ndd) en général, m’est venue l’idée aller vérifier si un nom de domaine pour un futur site était toujours réservé et utilisé. Pour le savoir, j’ai donc fait un Whois.

Le Whois

Le Whois, c’est ce qui permet de connaître en quelque sorte, les informations principales d’un nom de domaine, comme le Bureau de Registre qui le fournit ou encore les informations relatives au propriétaire si elles ne sont pas masquées via une option d’anonymat proposée par l’hébergeur… On peut aussi découvrir via un Whois de Nom de Domaine, la date de réservation ou encore la date d’expiration prévisionnelle du Ndd… Le Whois, c’est finalement interroger un nom de domaine pour en obtenir des informations, comme on pourrait le faire avec un numéro de téléphone sur un annuaire web pour savoir qui est le titulaire de la ligne ou encore son opérateur :)  Avec souvent des informations affichées et parfois aussi, des informations masquées.

Voici l’exemple d’un Whois effectué sur le site de l’Afnic pour le domaine Strawberries.fr :

whois-strawberries-dot-fr

Vous pouvez via le site de l’AFNIC faire des Whois pour des extensions comme : .fr / .tf  / .re et beaucoup d’autres. En revanche, pour interroger par exemple des noms de domaines avec d’autres extensions comme le .com vous pourrez alors passer par divers services proposant le Whois, comme le site de Raynette. Il existe une liste interminable de sites permettant de procéder à des Whois, il suffit pour cela de taper whois domaine sur Google pour en découvrir.


L’Expiration d’un Nom de Domaine

Ainsi, quand il y a plusieurs mois j’ai demandé un Whois sur le domaine qui me plaisait, j’ai découvert avec un sourire non dissimulé, que la date d’expiration de celui-ci était proche, très proche. Je m’attendais cependant aussi à devoir m’asseoir dessus, dans le cas où l’actuel réservataire reconduirait le nom de domaine à son nom, au dernier moment.

Je m’attendais aussi à devoir patienter même après la date d’expiration. Car en effet, on lit souvent qu’il suffit d’attendre un peu qu’un nom de domaine soit disponible pour pouvoir le réserver, surtout quand on y tient. Mais même si on peut connaître la date d’expiration d’un NDD, celle-ci est surtout donnée à titre d’informations. En effet, le NDD ne redevient pas disponible immédiatement à partir de son expiration.

Les Phases après la date d’Expiration d’un Ndd :

Après l’expiration, plusieurs étapes vont s’enchaîner :

– D’abord la période de Grâce de 0 à 45 jours juste après l’expiration du NDD : Pendant cette période, le domaine n’est pas disponible pour autrui et le propriétaire peut demander à le réserver à nouveau avec son actuel Registrar, en payant plus cher que pour un renouvellement classique effectué dans les délais. En attendant, le site est hors-ligne.

– Ensuite la période de Rédemption durant environ 30 jours, en plus de la période de Grâce : Pendant cette période, le site et le domaine restent restaurables pour le réservataire qui aurait oublié de renouveler le Ndd. La restauration serait en revanche compliquée et surtout coûteuse.

– Enfin : La période de Suppression d’environ 5 jours, ce Après la période de Grâce et Après la période de rédemption : Pendant cette phase, le site est toujours hors-ligne. Le renouvellement ne sera plus du tout possible pour le réservataire précédent du NDD qui lui est en cours de Suppression.

Vous l’aurez compris, c’est seulement au terme de ces 3 phases relativement longues, qu’un NDD retombe dans le domaine public et peut enfin être réservé.
Pour une vue plus imagée, voici un petit schéma qui résume très bien les choses pour un Ndd générique :

ndd-post-expiration

Crédit Image : www.SketchLex.com

Il est à noter pour l’avoir lu à plusieurs reprises dans différents recoins du web, que certains bureaux de registres n’appliquent pas toujours au pied de la lettre les délais cités ici et couramment diffusés un peu partout. Alors si un Ndd vous intéresse, surveillez-le attentivement sans forcément vous fier à 100% aux délais donnés sur ce schéma. Pour ma part, j’ai en effet préféré ne pas me fier complètement aux délais. Je suis allée faire régulièrement des Whois et vérifier la disponibilité du Ndd qui m’intéressait.

Exemple concret avec ce qu’on peut lire dans la Rubrique d’Aide d’un fournisseur de ndd pris au hasard, à savoir Godaddy :

infos-expiration-ndd-goda

Comme vous pouvez le lire sur la capture d’écran ou directement ici à la source, ici ce sont 42 jours qui sont appliqués et non 45 comme sur le schéma précédent. Alors restez attentifs quant au statut réel du Ndd que vous aimeriez vous procurer. Retenez donc que les délais peuvent être différents selon les extensions et selon les bureaux de registres.

Toujours pour imager le propos, lorsque le Ndd concerné était entré dans la période de Grâce, celui-ci apparaissait en statut OK dans son whois et comme déjà réservé sur tous les fournisseurs de domaines. Tandis que lorsqu’il est entré en période de Rédemption le 30 septembre 2015, son statut a alors changé dans le Whois qui affichait alors :

ndd-expiration

De la même façon quand je suis allée interroger la disponibilité du Ndd chez Ovh, le site retournait la réponse suivante :

Le nom de domaine nomDuFutursite.fr n’est pas disponible. 

Alors que lorsqu’un Ndd est non pas en expiration, mais juste déjà réservé, Ovh affiche ceci :

Les opérations possibles pour le domaine yesweblog.fr sont : renouvellement, transfert et/ou changement de propriétaire. 

Ainsi, on comprend mieux pourquoi les couleurs et messages donnés sont différents.


Les Subtilités

Une fois qu’on connaît les subtilités des différentes étapes qui suivent l’expiration d’un Ndd, on se sent rassuré et on se dit qu’on a alors toutes les chances de pouvoir réserver à son nom un Nom de Domaine qui nous intéresse et dont la fin de l’actuelle réservation est proche. Mais hélas, connaître ces étapes ne vous garantira pas de pouvoir réserver le Ndd de vos rêves.

Le web est aussi une grosse machine à sous, alors sans que la plupart des gens soient au courant, de nombreux systèmes extrêmement bien rodés tournent en tâche de fond. Comme les sites de Snapping de Ndd, les enchères de Noms de Domaines, les négociations de prix et propriétés de Ndd…

Ce sera d’ailleurs l’objet d’un prochain billet qui évoquera plusieurs de ces systèmes bien huilés qui rendent la disponibilité des Ndd encore bien plus complexe et compliquée qu’il n’y paraît.

Chose logique quand on sait qu’un Ndd représente souvent l’image de Marque d’un site ou blog, qu’il soit pro ou perso. Imaginez par exemple qu’un site marchand existant depuis des décennies perde son nom ? ;) Le drame !

Je vous dis donc à très vite pour la suite de cette série de billets informatifs sur les Noms de Domaines et leur vie :) Et si vous souhaitez en savoir plus sur d’autres subtilités à connaître lorsqu’on s’apprête à réserver son futur nom de domaine, vous pouvez consulter cet article qui est le premier d’une série de billets dédiés au Noms de Domaine.


Pour la Petite Histoire :

Je pensais à ce nom de domaine avant l’été. Je suis partie en vacances, puis en août, de retour à la civilisation, j’ai décidé de surveiller de façon très assidue le ndd qui m’intéressait. La date d’expiration que je lisais via les Whois donnait le 20 août. J’étais donc toute pressée d’atteindre le jour J fatidique pour tenter de capter le « Précieux ».

Le jour J, j’ai donc tenter de réserver le Nom de Domaine. Rien ne passait le matin. Indisponible. Idem le midi, idem le soir. Puis idem bien entendu les jours qui ont suivi, sinon, ce n’est pas drôle ;) C’est donc là que je me suis intéressée à ces fameuses dates et phases qui concernaient le nom de domaine et c’est donc là aussi que j’ai commencé à préparer ce brouillon d’article.

En septembre, rebelote. Toujours indispo. Le statut ne changeait pas. Puis fin septembre, Joie !! Le statut a changé pour la rédemption. Je pensais que la rédemption durerait 30 jours environ. Elle aura durée +, bien + :) J’ai cru que la fin n’arriverait jamais ! Et joie fin Octobre, alors, le statut a changé à nouveau, passant au très espéré PendingDelete, le vrai, celui de la fin *\o/*

Sauf que.

Bilan des courses :

J’ai testé pas moins de 15 à 20 sites de Whois pendant un trimestre (lol), pour voir lesquels donnaient le + d’infos et surtout les + précises. Mon coup de coeur pour l’efficacité ira donc à DomainTools. Le truc bien avec DomainTools, c’est que celui-ci affiche + que la plupart des autres sites de Whois :

whois-domaintools

Si toutefois vous interrogez un Ndd sur ce site et que vous êtes proche de la date de Release, alors vous aurez sûrement en haut du whois, un bandeau vert qui vous fera croire que vous pouvez le réserver. Vous cliquerez sans doute, empli(e)(s) d’enthousiasme, pour atterrir sur Snapnames. Un site de snapping, qui permet de faire des enchères sur les Ndd.

Bilan des courses toujours, je n’ai pas obtenu le nom de domaine que je voulais. Le Ndd a été « catché » par un robot de DropCatching. Robot qui réserve les Ndd immédiatement lorsqu’ils expirent pour les revendre ensuite au plus offrant ->  Ouin !

Conclusion : Le fameux Sauf Que. En voulant jouer l’économie et passer par le parcours classique de réservation, je n’ai pas réussi à capter assez vite le Ndd qui m’intéressait. J’aurais pu passer par du BackOrder et pré-réserver via enchère le ndd, mais les prix vont de 50 à 70 euros environ. Ce qui fait cher le Ndd quand on sait que via Ovh ou Godaddy, les domaines courants sont au max à 10 euros l’année.

Je n’ai pas obtenu le domaine, mais j’ai beaucoup appris au passage. Je le partage aujourd’hui ici avec vous, après pas moins de 3 mois à retourner internet pour tout ce qui concerne les noms de domaines. Et si vous tenez absolument à capter un domaine, je ne peux du coup que recommander de passer par du BackOrder. Je reviendrai d’ailleurs prochainement sur le sujet :)

Finalement, je me fiche un petit peu de ne pas avoir obtenu le Ndd. Je me réjouis en revanche de comprendre beaucoup mieux les Rouages et mécaniques en plusieurs couches de ce qui est sans nul doute, un fichu système bien huilé ^^ ! Et disons le aussi franchement : une Jolie pompe à fric pour les sites avec robots ;)

Voilà, C’est tout pour le moment ;)

Article Précédent Article Suivant

Pourrait également vous intéresser

9 Commentaires

  • Répondre Christophe 7 novembre 2015 at 13:10

    Bonjour,

    merci pour cet article ultra complet comme je les aime qui a répondu à une question que je me posais depuis longtemps ;o)<

    • Répondre GG 12 novembre 2015 at 15:16

      Merci ^^ c’était quoi la question que vous vous posiez ?

      • Répondre Christophe 12 novembre 2015 at 15:19

        La question était : Que se passerait-il si j’oubliais de renouveler mon nom de domaine ( auquel je tiens beaucoup ) ;o)<

        • Répondre GG 12 novembre 2015 at 15:21

          je comprends ^^ et donc oui, il ne faut pas laisser filer les petites perles, sinon, c’est la croix et la bannière (et le fond de la culotte et le livret A qui y passent). Au pire c’est cuit tout court si quelqu’un d’autre le prend et le réserve sur plusieurs années :'(

          • Christophe 12 novembre 2015 at 15:26

            Oui !

            Je suis le premier résultat dans Google, si quelqu’un récupérait l’adresse il ferait une bonne affaire ;o)<

  • Répondre Sarah 7 novembre 2015 at 13:30

    super intéressant, j’ai appris pleins de trucs :)
    Quel chemin de croix! je crois que je préférerais me rabattre sur un autre nom plutôt que de faire tout ce que tu as fait! chapeau :) en même temps, comme tu dis, tu as appris et tu nous livre un article bien complet aujourd’hui.
    Merci :)
    Sarah

    • Répondre GG 12 novembre 2015 at 15:17

      Merci Sarah :) J’admets que j’ai donné de ma petite personne pour cette histoire de domaine, mais c’était tellement prenant et intéressant. J’ai en effet dans l’idée de me rabattre sur une autre extension, mais je laisse l’idée mûrir. Je suis têtue aussi ^^ alors je continue à surveiller le domaine qui m’intéresse :D
      Merci aussi pour tous tes autres commentaires !
      à bientôt :)

  • Répondre nessa 27 mars 2016 at 15:10

    coucou j’ai pas compris je peux bloquer mon ndd sur plusieurs années ?

    • Répondre GG 21 juin 2016 at 11:08

      Hello, oh mon dieu je réponds très en retard. Et donc oui tu peux réserver plusieurs années :) jusqu’à 10 ans ! ;D

    Laisser un Commentaire