avopix blog
Blogging

Tenir plusieurs blogs : Le Point deux ans plus tard

Il y a un peu plus d’un an, en janvier 2015, je publiais cet article sur le fait de tenir plusieurs blogs. J’y évoquais les avantages et les inconvénients à être sur plusieurs fronts. Après des mois à avoir pratiqué cela, j’avais ressenti le besoin à l’époque de partager sur cette véritable gymnastique qu’exige le blogging lorsqu’on multiplie les espaces de publication. Car cet exercice est loin d’être aisé et il n’est pas sans risque. Les risques étant par exemple de se disperser, de se perdre, de ne pas avoir suffisamment de temps pour être assez présent(e) à chaque endroit ou encore de ne pas avoir la ressource de pouvoir proposer une qualité qu’on aimerait pouvoir offrir. Tenir plusieurs blogs, c’est être confronté(e) à des limites. Des limites purement humaines, mais aussi des limites de temps ou encore de coût.

Qu’en est-il donc, deux ans après ?

Deux ans plus tard, le Bilan

Je ne rédigerai pas 1500 mots sur le fait que par la force des choses, il y a bien un blog qui passe devant les autres, même si dans l’absolu, j’aurais aimé que tous aient une place égale ou presque. YesWeBlog est au centre depuis le début et sauf cas de force majeur, il le restera. Mes autres blogs ou sites web arrivent derrière, avec un rythme de publication beaucoup moins soutenu.
Et autant dire que si heureusement ce n’est pas le désert sur les autres blogs en termes de publications, ça reste un peu l’anarchie. Je publie beaucoup moins sur Strawberries, parfois une fois par semaines, parfois seulement trois fois par mois et quelques fois deux jours de suite. Quant à ces autres sites que j’administre et sur lesquels je publie, que ce soit de la photo ou des articles. Je fais au mieux. Et surtout : je fais comme je le sens.

blogging plateformes blog yesweblog

Le Rythme de Publication

Pourquoi + d’articles sur YWB ? Car c’est le Blog pour lequel j’ai quasiment toujours des sujets sous le coude ou dans la tête à propos desquels publier. J’ai toujours matière à rédiger, toujours des cas sur lesquels faire des tutoriels, toujours des ressources à partager. Et quand la disette semble se profiler s’agissant de l’inspiration, je n’attends pas d’être touchée par la panne qui fait flipper pas mal de propriétaires de Blogs. J’anticipe. Je fais de la veille, des recherches. Je fouine. J’ai d’ailleurs pris le pli depuis longtemps de le faire pour que la page blanche ne soit pas d’actualité. Et même si elle devait survenir, alors je ferai avec.

Quant aux autres blogs, ce n’est pas le manque de temps qui explique ce rythme de publication. Même si évidemment j’aimerai disposer de plus de temps pour le Blogging en général, aujourd’hui je peux dire après deux ans à tenir plusieurs blogs, que le nombre de publications ne dépend pas du temps qui me manquerait. Le rythme de publication dépend d’abord :

De l’envie de publier. De l’envie de publier quand j’ai vraiment quelque chose à aborder et qui vaut selon moi la peine d’être publié. De l’envie de partager sur un sujet qui m’anime suffisamment pour que je me mette à rédiger. Je publie comme ça vient la plupart du temps et comme je le sens.

yes we blog

La Niche

Le rythme de publication dépend aussi du Type de blog. De la Niche. Je suis à l’aise concernant le Blogging, quand bien même j’apprends encore tous les jours. Alors tenir YesWeBlog est un challenge autant que c’est un jeu. C’est Une Récréation.
En revanche, tenir un Blog Lifestyle, c’est à dire un blog sur à peu près tout ce qui pourrait me passer par la tête, c’est beaucoup moins facile. Les choses viennent de manière beaucoup moins fluide.
Je ne vais donc pas me mettre à y publier des recettes de cuisine même basiques alors que je ne cuisine pas du tout. DU TOUT. Je ne vais pas y évoquer de sujets Girly car ce n’est pas ma came. Tout comme je ne vais pas y raconter mes dernières séances de shopping fringues tandis que je préfère largement mes classiques jeans et tops. J’y blogue donc à un rythme bien personnel, anarchique et bordélique qui est le mien, sur des sujets parfois barrés. Et ça me convient :)
Il se trouve aussi que sur ce second blog qu’est strawberries, je n’ambitionne rien de particulier sinon que d’avoir un autre espace sur lequel aborder des sujets qui n’auraient pas leur place ici. Et c’est aussi ça qui peut rendre compliqué le fait de tenir plusieurs blogs : Les Objectifs et les ambitions qu’on est susceptible d’avoir pour un des ses Blogs ou pour tous ses Blogs.

Les Objectifs et Ambitions

Si beaucoup de propriétaires de Blogs publient uniquement et d’abord pour partager tout en se faisant plaisir, ceci n’est pas incompatible avec des objectifs et ambitions. Que les objectifs tiennent dans une volonté à terme de vendre un produit ou encore de se faire connaître professionnellement pour décrocher un job, peu importe. Quand il y a des objectifs particuliers et définis, le boulot et la discipline à devoir sortir pour le blog ne seront en toute logique pas les mêmes que pour un blog humeurs via lequel on se fiche d’avoir 12 visiteurs jours ou 50.

Les objectifs et les ambitions seront en très grande partie ce qui définira les besoins du blogs, en donnée temporelle, en travail de recherche, de préparation, de marketing, de branding, de communication, j’en passe et des meilleurs. C’est en fonction des objectifs et ambitions, surtout si une professionnalisation est souhaitée et/ou prévue, qu’il faudra + que jamais pouvoir tenir le rythme et apporter la qualité qu’exige la niche choisie et qu’exigera l’audience cible, dès le début.

Il est des blogs, notamment des Blogs Pro ou des Blogs qui seront à terme une vitrine pour vendre des produits, des compétences ou une image, pour lesquels l’improvisation n’a pas sa place. Le cas échéant, les conséquences bien prévisibles seront de la partie. Hélas. Entre manque de portée sur la cible, risque de manque de crédibilité, de peiner à convaincre, à séduire, à gagner en visibilité, de ne pas vendre ou très peu ou pas assez…

Le Coût Financier

Tenir plusieurs blogs, cela peut avoir un coût certain, surtout quand on passe par de l’hébergement. Si toutefois les offres les moins onéreuses étaient encore à quelques 30 euros l’année il y a encore quelques mois, force est de constater que la tendance change doucement. Il y bien encore de l’hébergement abordable, mais on s’approche avec le temps de plus en plus d’un hébergement low cost avec une qualité et des performances moyennes pour certains enseignes, quand d’autres ont pris la direction de l’augmentation sans ménagement.

Je suis de celles et ceux qui passent par de l’hébergement, alors vu que je suis récidiviste, cela a un coût. Un coût qu’il pourrait m’arriver un jour de ne pas pouvoir supporter. Un coût pour lequel tous les ans, je fais un point en me demandant si tel blog a encore vocation ou non à perdurer. C’est un arbitrage loin d’être simple car il y a un attachement à chaque espace web dans lequel on s’investit. Jusque là, je peux continuer à m’offrir cet espace de jeu et je m’en réjouis. Pourtant je suis bien consciente que je ne suis pas à l’abri un jour de devoir me séparer d’un espace web pour des raisons de coût. Car il y a des priorités.

front of desk from kaboompics

Et c’est sans doute pour finir cela qui définit l’engouement qu’on a dans l’animation de plusieurs blogs. Tant que chaque blog permet de s’amuser, tant qu’il reste important sans être un poids, tant qu’il autorise de la liberté sans être une source de stress, d’empressement ou encore tant qu’il n’est pas un gouffre financier dans lequel on s’investit sans retours suffisant sur investissement (dans le cas d’un blog pro notamment), alors le jeu en vaut la peine.

Pour ma part, le jeu vaut encore vraiment la peine d’être joué. Grâce à vous, qui passez, qui commentez, qui finalement faîtes vivre chacun de ces espaces dont YesWeBlog, autant que je le fais.

Merci (: !

Article Précédent Article Suivant

Pourrait également vous intéresser

9 Commentaires

  • Répondre tania 25 avril 2016 at 21:43

    Hello Je t’admire vraiment pour avoir tous ces blogs même si tu dis le rythme de publication irrégulier pour les autres. Moi déja j’en ai assez d’un seul , même si le thème principale est le voyage je me sais trop impatiente et trop novice pour avoir 1 blog voyage et 1 autre lifestyle . J’ai tout sur le même blog , j’ai l’impression tout de même que le voyage prend le pas sur le reste . Idéalement j’aimerais que les 2 parties aient le même poids . Ce n’est pas très claire ce que je raconte mais en gros le voyage est ma passion première mais le lifestyle est aussi important . Mais je crois que le blog est plus perçu comme blog voyage, en même temps c’est la que j’ai le plus de contact!!

    Je veux tout avoir comme dhabitude le beurre, l’argent du beurre et la crémière ah ah. Je ne sais pas si on utilise encore ce genre d’expression où si je suis la dernière des mohicans!!

    • Répondre GG 25 avril 2016 at 22:02

      Tu tiens ton blog avec passion et sincérité, c’est ce qui j’y perçois quand j’y vais. En l’occurrence, je pense que lier du lifestyle à du voyage, c’est cohérent. Le voyage est un mode de vie alors qu’il soit lié par exemple à des séries découvertes lors d’un voyage à l’étranger, d’un plat ou encore d’une philosophie de vie, c’est complètement logique. Quant à l’équilibre entre lifestyle et voyage, à la limite tant que l’un ne noie pas l’autre, moi je dis continue comme tu le sens :) et quand bien même l’un noierait un peu l’autre, cela peut n’être qu’une phase ou tout simplement que ta ligne édito évolue, avec toi :)
      rien n’est figé dans le blogging. Sachant que si en + ton blog est d’abord un blog plaisir/loisir, tu as toute la liberté pour changer, ajuster, évoler :) profite :D

  • Répondre Bernard bondy 25 avril 2016 at 23:35

    Bonjour GG,

    Je tiens personnellement plusieurs blogs et c’est vrai que ça demande énormément de temps. Ce que j’ai fais dans mes début c’est que j’ai créé 5 ou 6 blogs que j’ai alimenté avec quelques articles, j’ai choisi en suite les gagnant qui se sont démarqués avec un bon référencement et des mots clés bien choisi. Sinon si on consacre du temps pour un blog sans retour, même si le sujet nous passionne on va très vite manquer de motivation.

    Cordialement,
    Bernard Bondy

    • Répondre GG 27 avril 2016 at 10:30

      Bonjour Bernard,
      j’avoue ne pas avoir du tout cette mécanique que d’envisager de faire durer ou non un blog selon sa rentabilité temps VS revenu généré. Ceci dit, c’est un type de Blogging assez courant et ton fonctionnement semble tout à fait cohérent et logique pour optimiser la chose. D’ailleurs je sais par exemple que si un de mes blogs devaient me coûter plus qu’il ne me sert : à faire des tests, à m’amuser etc… alors effectivement, sur la même mécanique que toi, je viendrais à le supprimer.

  • Répondre Les cahiers de Lucie-Rose 26 avril 2016 at 09:27

    Ton billet m’interpelle tout particulièrement car je suis en train de créer, en plus de mon blog parental – lifestyle – voyage que je gère depuis 3 ans , deux blogs niches dont un en anglais mais qui ont des visées professionnelles et franchement, je ne sais pas encore comment je vais tirer mon épingle du jeu… L’aventure me motive et me stresse à la fois. Serais-je capable de gérer trois blogs différents, de les développer, de les porter à un niveau professionnel alors que je galère déjà à publier régulièrement sur mon blog d’origine (ceci dit, j’ai tendance à écrire moins souvent que les blogueuse de la sphère parentale qui sont très prolixes sur leur quotidien, ce que je ne fais pas du tout, mais à écrire des articles beaucoup plus longs en ayant le sentiment d’avoir approfondi mon sujet). Bref, je suis perplexe et angoissé et ton article vient à point nommé. Au passage merci pour tes articles toujours intéressants car si je ne commente quasi jamais, je suis une lectrice assidue de ton blog ! J’aime particulièrement ton approche du blogging tres humaine et tres abordable.

    • Répondre GG 27 avril 2016 at 10:28

      Merci beaucoup pour ce très sympathique et intéressant commentaire. Je pense vraiment qu’il est possible de réussir à tenir le rythme d’un blogging sur plusieurs fronts/blogs. Le tout étant de bien calibrer le sujet et comme tu le dis à juste titre : de l’approfondir suffisamment pour que l’impact de la qualité efface tout doute quand à la capacité d’être opé(e) sur diverses thématiques et à un rythme moindre que d’autres.
      Il y a des règles très simples pleines de bon sens + qu’on ne lit pas assez : Un contenu de qualité tient non pas en le rythme de débit ni dans sa longueur mais dans sa teneur. Le fond compte, la forme est négligeable quand le fond est bon.
      Dès lors où tu sais où tu vas, que tu es à l’aise sur les sujets que tu évoques, que tu sais ce dont tu parles et que tu le fais avec plaisir, une grosse partie du boulot sera faite :)

  • Répondre (L'Autre) Véro 26 avril 2016 at 19:55

    (Comme toujours) point de vue intéressant et qui me rejoint complètement. Moins assidue que toi au niveau publication, ça adonne toutefois que j’ai plus de facilité à trouver des sujets et à rédiger pour la portion communication de mon blogue que pour la portion style de vie/maman. Par contre, j’ai choisi d’avoir ces 2 pans de ma vie sur un seul blogue, pour en partie les raisons que tu évoques: les coûts. Bref, bravo de mener ta barque avec brio et surtout avec fun.

    • Répondre GG 27 avril 2016 at 10:23

      Merci Véronique pour cet intéressant commentaire. Le coût est pour le coup une très bonne raison de réunir des blogs en un seul, dans la mesure du possible notamment sur la compatibilité des niches/thématiques. Je me verrai mal par exemple aborder ma passion pour le disque vinyle ici :)
      ceci dit, je sais qu’il existe des alternatives pour réunir par exemple deux wordpress sur un seul hébergement avec un seul espace sql en changeant le préfixe des tables entre les 2 installations. à tester ^^

  • Répondre leclerc-web 9 mai 2016 at 03:03

    Article intéressant , merci .

  • Laisser un Commentaire