theme-wp-change-checklist
Thèmes, WordPress

Changer de Thème WP : Les Détails à vérifier

Changer de thème WP, c’est une vraie petite routine pour certain(e)s habitués de la bestiole qu’est WordPress. Que ce soit à cause de nouvelles envies, pour tester de nouvelles moutures ou pour d’autres raisons, faut dire qu’on nous facilite la vie vu que le changement de thème est une action rapide qui ne prend que quelques clics. Pourtant, si un changement de thème WP sur un blog ou site est rapide, la réelle adaptation d’un thème peut elle en revanche prendre beaucoup plus de temps. Car quand il s’agit de positionner une image à la Une pour chaque article alors qu’aucune n’était en place sur un blog avec plusieurs centaines de publications, ou encore quand il convient de retoucher aux couleurs de liens ou d’autres éléments dans le texte environ 200 fois, la tâche devient alors beaucoup plus longue et avouons-le : Ingrate.

Alors à quels éléments penser avant de changer de thème ? Quels sont les détails susceptibles de devoir être modifiés ou redimensionnés ? Voici un début de réponse basé sur du vécu =)

Fichiers Médias : Photos, Images, Logo, Bannière…

Le futur thème impliquera-t-il une gestion différente des fichiers médias images et Photos pour les affichages en page d’accueil, avec ou sans slider ? Les dimensions des images en Une seront-elles les mêmes ? Les Images en Une seront-elles utilisées ? Le logo ou la bannière seront-ils à la taille qui convient ? Voici autant de questions auxquelles on ne pense que rarement quand c’est la première fois qu’on s’apprête à changer de thème ou quand on ne connaît encore que peu WP.

wordpress-blue-ribbon

Image à la Une

L’image à la Une est une fonctionnalité très populaire et appréciée de mise en page WP. Elle permet de mettre en évidence et en page d’accueil la photo qui sera la plus à même d’illustrer un propos ou encore d’attirer le regard de l’internaute sur une publication. Désormais, la plupart des thèmes WP l’utilisent sur différentes mises en page/layout : Liste d’articles, grille/grid…

featured-images-wordpress-yesweblog

Cependant, certains thèmes basiques restent montés sur une mise en page d’article très classique : Et l’image en tête d’article ne sera affichée que si elle est ajoutée manuellement tout en haut de l’article lors de la rédaction. Et c’est là qu’un changement de thème peut devenir hardcore – Sportif – Long – Chiant – Pénible… Voici pourquoi :

– Parce qu’on peut être amené à devoir positionner une image à la une sur tous les articles publiés. Imaginez un blog sur lequel il y aurait plusieurs centaines d’articles : Ouvrir l’article, chercher l’image à la une, choisir l’image à la une, mettre à jour l’article… Même s’il existe bien entendu certains contournements comme l’usage d’un plugin comme celui cité ici., l’opération restera chronophage. Ce cas est courant par exemple dans le cadre d’une migration de blog et lorsque l’import est fait depuis une plateforme autre que WP, comme par exemple CanalBlog.

– Parce qu’on pourra aussi être amené à Devoir redimensionner les images à la une pour tous les articles publiés si le futur thème inclut des dimensions particulières (16:9 ou image carrée ou image format paysage…). Rien que chez un même auteur de thèmes WP, on peut avoir à faire des des dimensions différentes en Une. Exemple avec SoloPine Designs qui applique du 740px minimum en largeur pour une image en une pour article avec sidebar tandis qu’il faudrait du 760px de large minimum avec Rosemary ou encore du 780 avec le dernier thème sorti, à savoir Oleander dont il sera bientôt question ici.

-> Il ne faut donc pas hésiter à fureter sur les détails qui composent un thème avant tout changement. Non pas forcément pour éviter l’achat alors qu’il est top mais qu’il inclura des changements, mais pour mieux mesurer le temps que prendront les changements et comment les opérer de façon optimale (modif manuelle ? Passage par un plugin ?….)

rainy

Logo ou Bannière

Si de nombreux thèmes s’adaptent à la taille de votre fichier média bannière ou logo, d’autres vous réclameront un rognage. J’avais par exemple rencontré le cas avec le thème Genesis Foodtalk quand je l’avais testé. Grande bannière bien massive alors que le thème prévoyait l’espace pour un petit logo. J’ai donc contacté l’auteur qui m’a aimablement indiqué comment modifier le thème pour qu’il ne propose pas l’étape de rognage. Alors si vous avez une bannière massive à dimensions ++, il faudra envisager de la réduire et de l’adapter au thème, ou alors il faudra mettre les mimines dans le cambouis pour modifier le thème. Il ne faut donc pas exclure de devoir modifier votre bannière ou logo ou de devoir adapter ou faire adapter votre futur thème à votre fichier média.

Fichiers médias divers : Widgets et autres

Toujours d’un point de vue visuel, les Widgets sont importants dans une sidebar, et il conviendra là aussi de les repositionner voir de les personnaliser à nouveau si ils étaient personnalisés pour le thème initial qui était installé et activé. De la même façon, vous serez peut-être amenés à devoir adapter vos images de widgets. Par exemple en fonction de la largeur de la sidebar qui diffère selon les thèmes : La plupart du temps, une sidebar fait 300 pixels de large, cependant on peut aussi couramment trouver du 280 px ou encore du 320. Auquel cas, vous serez peut-être amenés à devoir adapter vos images pour coller à la largeur du futur thème.

above-us-only-sky-imagine-news-yesweblog

Articles ou Pages

Si les éléments visuels d’un design changent avec la bascule vers un nouveau thème WP, le contenu textuel peut lui aussi changer de forme. Auquel cas, si vous aviez par exemple des polices personnalisées non intégrées par défaut dans votre thème initial, il vous faudra sans doute les intégrer au nouveau s’il ne intègre pas par défaut. Enfin, de la même manière, toute personnalisation dans le corps du texte sera concerné si :

– Du texte ou des liens sont colorisés avec éditeur comme TinyMce. Si vous changiez la couleur de votre texte pour qu’il colle à votre thème: il faudra repasser sur chacun d’eux et changer ou retirer la couleur du texte et/ou des liens. Gros boulot en perspective si vous faisiez ça dans chaque billet. Quoi, ça sent le vécu ? ;) Oui, j’y ai eu droit et depuis, je peux vous dire que je ne personnalise plus la couleur du texte. Je laisse le CSS du thème le faire :D !

Les Balises de l’éditeur WP

L’éditeur WP inclut des balises parfois utilisées, comme la balise ‘read more‘ aussi appelée ‘lire la suite’. Cette balise est surtout utilisée dans le cas des thèmes qui ne font pas par défaut pour vous un résumé/extrait de l’article. Alors en cas de changement de thème WP, il vous faudra peut-être, soit retiré la balise dans les articles si le nouveau thème fait le résumé automatiquement, soit la mettre en place si le nouveau thème n’intègre pas la fonction.

editor-yes-we-blog wordpress

Compatibilité avec WooCommerce

Là on ne parle pas d’un détail mais d’une Brique Primordiale pour les blogs disposant d’une boutique intégrée à leur installation WP. Si votre thème de départ est compatible par exemple avec Woo-commerce parce que vous avez une boutique sur votre blog ou site, alors il faudra bien veiller à ce que ce soit le cas pour le futur thème, qu’il soit gratuit ou non. En effet, un thème non compatible pourrait vous obliger à devoir recourir à un pro pour être adapté et cela inclura un budget supplémentaire. Si budget ok, alors tant mieux, sinon, il faudra compter avec cette éventuelle dépense.

Il est à noter que contrairement aux idées reçues, certains thèmes gratuits sont compatibles avec WooCommerce, comme par exemple : Activello Par silkalns

Comme à l’inverse, des thèmes très très populaires comme ceux de chez Solopine ne sont pas indiqués comme compatibles. Il ne faut donc pas y aller à l’aveugle car l’absence d’indication ou l’indication non testé équivalent souvent à une incompatibilité ou à l’absence de tout travail pour rendre le thème woocommerce friendly. Et si toutefois Solopine n’a pas créé de thèmes Woocommerce Ready, c’est désormais le cas enfin depuis janvier avec Oleander.


Cette liste de détails n’a pas vocation à balayer l’intégralité des détails à vérifier. Il serait tout bonnement impossible de citer tous les éléments à checker avant une bascule de thème, chaque installation WP étant différente et chaque combinaison entre l’ancien et le futur thème étant différente. Cependant, des briques restent des classiques lors d’une bascule de thème :

– Les photos/images et leurs dimensions et leur position en Une ou non.
– Les polices personnalisées, textes personnalisés (couleurs) et liens (hors CSS)
– La compatibilité ou Non avec WooCommerce
– La personnalisation d’items comme les widgets.
– le nouveau thème est-il responsive ?

Vérifier les éléments qui composeront votre futur thème est important. Cela peut vous épargner de nombreuses heures de travail quand des contournements de modif en masse ne sont pas possibles. Cela peut aussi vous éviter d’avoir à sortir du budget en plus surtout quand vous ne l’avez pas et quand ce n’était pas prévu.
Ceci est encore + valable : Lorsque vous parcourez des marketsplace de thèmes Premium comme Themeforest, CreativeMarket ou encore Etsy, sachant que vous allez payer votre thème, histoire de ne pas être déçu(e) post achat.
N’oublions pas bien entendu, la vérification de la bonne adaptation du futur thème à tous les supports écrans : Tablette, smartphones, écran pc… Bref, est-il bien responsive ?

Craquer sur un thème est une chose, mais l’adapter en est une autre ;)

Bon Samedi !

:)

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply