wordpress site et blogs
Migration, WordPress, WordPress.com

Exports et Imports de Photos et images de WP.com vers WP.org : Astuces !

Dans un monde parfait, une Migration de contenu se fait les doigts dans le nez, parfois en quelques minutes seulement. Mais ça, ce n’est pas toujours le cas. Il arrive en effet, pour des raisons diverses et variées, qu’une migration devienne lourdingue, parce que par exemple, le fichier d’export sera si volumineux que le Blog d’arrivée en WordPress.org luttera pour l’importer en une fois jusqu’au bout. La migration pourra aussi être lourdingue parce que l’hébergeur ne sera pas optimal niveau performance (Ram) pour réussir à gérer l’import jusqu’à la fin. Auquel cas, il conviendra de contourner les limites de la bécane, qu’il s’agisse du moteur de WP.org et/ou des limites de performances de l’hébergeur.

Alors dans quels cas de figures faut-il la jouer fine ? Quand et comment se faciliter la vie pour que la migration ne devienne pas un moment stressant à s’en arracher des cheveux ? Voici quelques exemples et astuces !

badges ruban wordpress

Export et Import des fichiers Médias (Images, Photos…)

C’est sans nul doute la plupart  du temps, l’élément qui pose le plus de problèmes : Le Fichier média. En effet, qui n’a pas envie d’être généreux sur son blog en élément visuel ? Qui s’abstient de mettre en lignes de belles photos ? Une minorité voire personne ;) Et on aurait d’ailleurs tort de se priver de bien illustrer son blog ou site web, surtout quand on sait que les éléments visuels sont ce qui retient le regard, l’attire et invite à la consultation d’une publication.

Sauf que il faut migrer des centaines voire des milliers d’images, là, la générosité qu’on a eu, on la sent penser ^^ En effet, non seulement le nombre de fichiers photos/images peut expliquer qu’un transfert soit long, mais le poids des photos s’il n’est pas réduit, couplé au très grand nombre d’image, pourra alors rendre l’import de données vers le blog d’arrivée, long, fastidieux voire impossible si des actions ne sont pas apportées pour l’aider.

ribbon-wp-water

Cas Courant : Pénible, Long et…. Chiant !

Ce n’est pas l’export qui prendra du temps quand vous demanderez votre export depuis WP.com. C’est en revanche l’import depuis votre installation WP.org qui aura des galères. En effet, c’est souvent lors de l‘import des images/photos, en somme, des fichiers attachés aux pages et articles, que les ennuis débarquent.
Le classique : Vous lancez l’import, vous attendez, la page tourne dans le navigateur, elle tourne, elle tourne. Vous vous dîtes que c’est normal, que ça bosse, ça importe. Et là paf, au bout de quelques minutes, plantage de la page. Comme si elle était déconnectée du réseau web. En fait, les images sont tellement lourdes et nombreuses que le moteur ne réussit pas à tout importer jusqu’au bout. Moment de solitude. On recharge souvent la page, pour constater en allant dans la bibliothèque de médias que seulement une poignée d’images seront là, au lieu de l’intégralité.

Solution ! Astuce !

Pour pallier à ce problème courant, un Plugin Gratuit permet de se faciliter la vie. Ce plugin, gratuit et disponible sur le catalogue officiel de WP.org, c’est Attachment Importer. Une fois que vous aurez installé et activé cette extension WP.org, il vous suffira de vous rendre dans le menu Outils puis le sous-menu Importer, puis de cliquer tout en bas sur Attachment Importer pour utiliser le biniou :)

Là, vous pourrez uploader votre fichier d’export au format .xml que vous aurez obtenu via WP.com en exportant vos médias. Vous pourrez choisir le compte auquel rattacher les fichiers à importer (vous si il n’y a qu’un compte admin sur le WP) et hop, vous pourrez lancer l’import via un simple clic sur le bouton Upload.

Et là où ce Plugin est top moumoute, génial, top et surtout pratique, c’est que contrairement à la fonction classique d’import de WP (chouette mais parfois foireuse), vous pourrez suivre l’avancée de votre import comme suit :

attachment-importer

Cela n’empêchera pas votre import de durer plusieurs dizaines de minutes, surtout si vous avez des milliers de photos à rapatrier. Mais cela vous les importera jusqu’au bout, sans pertes. Et c’est tout ce qu’on demande au plugin alors franchement, quand c’est fini : Dans de la joie !

wordpress-blue-ribbon

Le découpage des Exports !

Je vous rassure, l’idée n’est pas là d’ouvrir votre fichier d’export .xml unique pour le transformer en plusieurs fichiers. L’idée est en revanche lorsque le package de photos à migrer est trop gros, de jouer avec les filtres d’exports depuis wordpress.com.

Dans ce court tutoriel vous pourrez découvrir combien les fonctions d’export sur WP.com sont nombreuses et combien elles deviennent intéressantes dans le cas de gros volumes de fichiers médias (photos, images et cie) à migrer. En effet, au lieu de tout exporter d’un coup d’un seul, vous pourrez faire plusieurs petits paquets en jouant avec les dates. Exemple : au lieu de faire un export de date de début (mois) à date de fin (mois aussi), vous pourrez demander à faire un export par trimestre ou par semestres :

export-medias-wp-com-yesweblog

Alors forcément ensuite, il sera plus facile pour votre WP.org (et/ou votre hébergeur) d’importer les paquets exporter. Alors oui, il faudra demander autant d’imports que vous aurez de fichiers .xml générés, mais au moins, vous aurez toutes vos images !! ;)

Sympa non ?


Attention : Parfois, les fonctions natives de WP.org sont limites pour gérer certaines actions. C’est parfois le cas pour les fichiers d’imports volumineux, qu’il s’agisse du contenu textuel et/ou des fichiers médias. Cependant, dans d’autres cas, c’est aussi l’hébergeur qui est à la traîne. 1&1 avec les 2 premières offres WordPress, fait à peine le job. Manque de Ram. Ce manque flagrant de performance joue aussi sur les mises à jour de Plugin (obligation de supprimer et recréer le fichier d’extension via client FTP…).

Alors si vous êtes dans ce cas, n’hésitez pas à remonter cette limite qui est un réel problème à l’hébergeur. L’idée n’étant pas là d’être médisante sur 1&1, bien au contraire. En remontant et en prévenant l’hébergeur sur ses limites, cela encouragera celui-ci à faire évoluer le service et les performances, alors n’hésitez pas :) Les cas concrets sont toujours les meilleurs pour faire bouger les choses. Je parle bien entendu d’expérience pour plusieurs migrations différentes avec cet hébergeur. Et j’ai moi-même fait la remontée. Alors que ce soit via Twitter ou autre biais, si vous galérez pour une migration avec 1&1 ou pour mettre à jour vos plugins, dîtes-le à celui que vous payez pour pouvoir bloguer :p ;)

C’est tout pour cette fois, je vous laisse avec un peu de musique !

 

Article Précédent Article Suivant

Pourrait également vous intéresser

Pas de Commentaire

Laisser un Commentaire