10 Actions à Apporter Après avoir Installé WordPress

Ça y est, vous avez enfin choisi votre hébergeur web. Vous avez opté pour une offre d’hébergement et venez d’installer WordPress. Vous êtes prêt(e)s, au taquet pour commencer à personnaliser votre thème WP, rajouter votre bannière ou logo et aller mijoter un chouette premier article sur votre blog ou site web tout neuf qui sent la rose. Félicitations ! Mais.

Mais ! Après avoir installé votre WordPress et surtout, avant d’avoir publié quoi que ce soit ou même avant d’avoir éventuellement importé vos données si vous souhaitez effectuer une migration de contenu, consultez cette liste de préconisations et tenez compte de ces actions à apporter 🙂
Certaines d’entre elles pourraient vous épargnez du temps (parfois beaucoup) passé à devoir procéder à de nombreuses modifications 😉

wordpress-blue-ribbon

Retirez le Compte Admin WordPress par défaut

Avec certains modules d’installations automatiques disponibles chez divers hébergeurs web, il arrive que le compte administrateur par défaut qui est créé lors de l’installation de WordPress, soit appelé : Admin. Si c’est le cas pour vous, rapidement, dès les premières heures suivant votre installation WordPress, procédez à la modification du compte Admin. Qui consiste en la création d’un nouveau compte administrateur avec un autre identifiant de votre choix puis en la suppression du compte Admin par défaut. Ici, vous trouverez un tutoriel qui vous décrit les courtes étapes pour sécuriser votre compte administrateur 🙂

Cachez votre Identifiant WordPress

Beaucoup pensent que disposer d’un identifiant différent du fameux compte admin suffit pour bloguer les tentatives de connexions malveillantes pépère. Et éviter les robots qui tentent des mots de passe pour se connecter au Blog ou site WordPress. Cependant, il faut savoir que selon le thème WP choisi et installé, l’identifiant peut parfois être affiché à divers endroits sur le Blog : box auteur en pied d’article ou même directement sur la page d’accueil où le nom de l’auteur apparaît avec un lien.
Il convient alors de cacher l’information de l’identifiant en passant notamment par une extension. Découvrez via ce court tuto comment et surtout pourquoi cacher votre identifiant.

Les Permaliens

Vous l’aurez peut-être remarqué dans les urls des blogs et sites web que vous visitez : Certains ont des adresses contenant les années et mois voire parfois les jours de publications des articles et ressemblent sensiblement à ceci : http://nomdublog.com/2015/11/nom-article/
Tandis que d’autres sites ou blogs contiennent des urls plus courtes et simples comme : http://nomdublog.com/2015/11/nom-article/

Il se trouve que vous pouvez décider de la configuration des urls de votre blog. Alors avant toute publication, prenez le temps de configurer le format de vos Permaliens en passant par le menu Réglages puis par le sous-menu du même nom : Permaliens 😉

badges ruban wordpress

Page, article et commentaires fictifs

Sur une installation toute nue de WordPress, vous aurez par défaut, une page d’exemple créée et publiée ainsi qu’un article :‘Bienvenue dans WordPress. Ceci est votre premier article. Modifiez-le ou supprimez-le, puis lancez-vous !‘ et un commentaire de Monsieur WordPress. Autant dire que c’est inutile 😉 Alors supprimez ces données d’une part, et virez-les des corbeilles articles et pages d’autre part.

Sauvegardez Vos Fichiers !

Votre Blog ou site internet est tout neuf tout beau, peu de chance donc qu’il plante dès les premières heures ou premiers jours. Cependant, autant s’y prendre tôt s’agissant de sauvegarder vos fichiers et votre base sql. Alors choisissez rapidement une extension de sauvegarde. Il en existe plusieurs qui sont gratuites et qui font très bien le job. N’hésitez pas à en tester plusieurs et à conserver celle qui vous conviendra !
Il est à noter que certaines ont du mal à sauvegarder certaines données avec certains hébergeurs quand d’autres ont du mal quand le volume de fichiers est conséquent.

Parmi les plugins de sauvegarde WordPress connus et efficaces, vous pourrez par exemple trouver Updraft+ que ce soit dans sa version gratuite ou sa version premium.

Sécurité !

Oui, un point d’exclamation n’est pas de trop sur des éléments comme la sauvegarde ou la sécurité. Il en va tout simplement d’éviter des plantages ou de la casse de type piratage et autres déconvenues pour votre blog. Alors tout comme le système de sauvegarde, ne négligez pas la sécurité du Blog. WP est une super machine,  mais comme une maison ou une voiture, il convient d’ajouter un peu de sécurité à la bécane.
Prévention toujours, optez pour une extension comme Wordfence, gratuite ou non, qui vous préviendra si tentatives d’intrusions sur le blog, bloquera la plupart des tentatives malveillantes ou encore vous permettra de blacklister les IP des robots posteurs de commentaires indésirables.

yes we blog

Activez un AntiSpam

Au bout de quelques semaines mais parfois aussi seulement au bout de 2 à 3 jours après avoir été installé, WordPress peut vous alerter du postage de commentaires indésirables. Entre ceux qui vous proposeront de booster votre Seo en cliquant sur un lien, ceux qui vous féliciteront dans un anglais crado pour votre article…,

Vous aurez probablement comme de nombreux autres utilisateurs de WP, la joie et l’honneur de recevoir des commentaires indésirables qui arriveront en vague de spams ^^.
Alors si vous n’avez pas envie d’avoir à les supprimer à la main (parfois par centaines), optez rapidement pour un Plugin antispam. Akismet qui existe en version gratuite, est parmi les plus populaires et efficaces 🙂 Et si parce que vous faîtes de la vente ou affichez de la publicité vous ne pouvez pas utiliser akismet dans sa version gratuite, alors ne négligez surtout pas Antispam Bee qui est libre et 100% gratuit (et RGPD friendly).

Installer votre Thème

Qu’il soit gratuit ou non, installez et activez rapidement le thème WordPress que vous avez choisi. Cela vous permettra de prendre rapidement connaissance de l’étendue des possibilités ou limites pour mieux chercher à le personnaliser et pourquoi pas envisager des aménagements de Design via CSS. Cela vous permettra aussi et surtout d’installer une police personnalisée si souhaitée et de connaître la taille idéale de vos images en une ou encore de vos vignettes en page d’accueil etc… Histoire de calibrer parfaitement ou au mieux les photos que vous mettrez en ligne.

Optez pour un Plugin de Cache

Le Cache permet d’afficher plus rapidement les pages de votre blog pour vos visiteurs, son intérêt n’est donc pas à prouver ni à démontrer. Plusieurs plugins gratuits et populaires comme WP Super Cache font très bien le job. Toutefois, n’hésitez pas à observer si votre hébergeur propose des technologies comme Litespeed Cache (c’est le cas chez o2switch) pour l’utiliser gratuitement.

Parmi les très bons caches sur le CMS WordPress, WP Rocket tient une place de choix. Il est premium et nécessite donc d’investir. Mais les résultats sont souvent très bons à la clé.

Il convient souvent de tester plusieurs plugins de cache avant de trouver celui qui conviendra le mieux à une installation WordPress. Aussi, si vous débutez, découvrez comment bien choisir un cache WordPress.

laptop-table-work-blog

Boutons de partages de Réseaux Sociaux

Divers plugins gratuits comme Jetpack ou WP Social Ring proposent des boutons basiques de partages sociaux, avec les principaux acteurs que sont Facebook, Twitter, Linkedin ou encore Pinterest. Alors rapidement, mettez en place ces boutons qui permettront dès les premières visites et consultations du Blog/website, à vos visiteurs de partager votre contenu 🙂


Bien entendu, diverses autres actions plus complexes devront être apportées après une installation WP, mais elles restent la plupart du temps moins urgentes et surtout avec moins d’impacts sur le temps passé à configurer le blog si activées ultérieurement. L’ajout d’un système de suivi des statistiques fait par exemple partie des actions à mettre en place mais qui peut être effectuée seulement après.

Aussi, d’autres articles comme celui-ci arriveront rapidement dans le secteur pour aller plus loin quant à l’optimisation de WP.org, ainsi que pour la sécurité et la sauvegarde.

Si vous avez besoin d’un site internet WordPress rendez-vous ici !

Partager ce contenu :
Griselidis
Griselidis

Bonjour ! Je suis Griselidis. Webmaster & Webdesigner freelance, je tiens ce site web depuis mai 2014. Depuis 10 ans déjà, je partage ici des tutoriels et articles pour vous aider à créer votre site web, le faire vivre et le faire connaître.

Newsletter

Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous et abonnez-vous à la newsletter

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour, merci beaucoup pour toutes ces informations.
    Est ce que je dois, et surtout peux, changer mon admin car j’ai un hébergeur, 1and1, et du coup mon admin dépend de l’hébergeur.

    • à vérifier mais l’autre option serait de vous créer un autre compte administrateur via votre compte actuel, d’attribuer tout votre contenu à ce nouveau compte, puis de supprimer le premier (en s’assurant auprès de 1&1 au préalable que cela est possible : mais j’espère que oui sinon c’est un gros risque que le fournisseur prend)