Vero le réseau social qui vous veut du bien
Réseaux Sociaux, Vero

Vero, Le Nouveau Réseau Social qui vous veut du bien

Imaginez un réseau social qui n’exploiterait pas vos données personnelles ? À l’heure où la Réglementation tend à se durcir concernant justement les données personnelles des internautes, voilà qui devrait attirer de nombreux utilisateurs soucieux de ne pas voir des données qui les concernent, être stockées, traitées puis exploitées notamment à des fins financières.

Alors que donne ce réseau social nommé VERO ? Comment est-il disponible et nous veut-il vraiment du bien ? Voici un début de réponse !

VERO, Le réseau social sans publicité

Ce fameux réseau social dont il est question depuis plusieurs jours, c’est VERO. Accessible depuis les environnements Android et iOs.

Ce réseau social est pour le moment gratuit et le sera pour le premier million d’utilisateurs inscrits. C’est justement le modèle économique choisi volontairement par ses créateurs : L’accès sera à terme payant via abonnement, cependant (et cela reste très appréciable), aucune publicité ne sera affichée. Le réseau social se veut donc d’abord et surtout orienté vers ses utilisateurs et non vers une fin purement lucrative.

Vero, Un réseau social multiple

Quant à son fonctionnent, il laisse rêveur, puisqu’il permet de publier du contenu de différents formats, comme des vidéos, des photographies, des livres ou même encore des lieux géographiques. De quoi offrir à ceux qui apprécient Instagram, Facebook ou encore Twitter, un espace d’expression qui n’est pas limité sur les formats.

Formats publications vero

L’utilisation est quant à elle assez simple avec une très classique inscription après installation de l’application. Il conviendra de choisir un pseudonyme, de saisir à deux reprises son adresse email, son numéro de téléphone pour valider l’inscription via un code à saisir qui sera envoyé par SMS.

Ensuite la navigation est aussi fluide que sur Instagram. Pour la publication d’un post, Idem ! Voilà qui plaît déjà à beaucoup de membres, puisque le réseau social rencontre un tel succès ces derniers jours que si toutefois l’inscription est possible même si lente, la publication de posts est fortement compromise voir impossible. Le réseau serait-il victime de son succès ? On dirait bien. En tout cas, il semblerait que les serveurs hébergés au Royaume Uni, ne soient pas encore assez costauds.

Vero saura-t-il convaincre sur la durée ?

Même si l’interface est attirante notamment car sans publicité, le réseau social Vero deviendra bientôt payant une fois qu’il comptera son premier million de membres. Alors l’argument premier étant que le réseau n’utilise pas les données des utilisateurs suffira-t-il à attirer des abonné(e)s qui devront alors payer pour le service ? L’avenir le dira. Mais face à des mastodontes comme Facebook ou Instagram, le doute reste permis.

Vero Logo reseau social

Toujours est-il qu’avec l’arrivée de Vero, on ne peut que constater combien désormais, la transparence d’un réseau social, d’un moteur de recherche ou encore d’applications, deviennt un vrai argument marketing par les créateurs de nouveaux produits, services et plateformes.

On peut cependant noter le système très pratique de Vero, qui permet d’organiser ses abonné(e)s et contact(s) de manière à publier en fonction de ces groupes. Ainsi, les clichés qui doivent rester dans un cercle privé de proches pourront le rester tandis qu’un joli cliché de coucher de soleil pouvant naturellement être partagé massivement, pourra l’être si l’utilisateur le souhaite.

Déjà des détracteurs ?

L’outil connaissant un essor remarqué cette semaine, connaît déjà des détracteurs. Alors puisqu’il convient de parler du bon comme du moins bon, il semble intéressant de ne pas éluder certains doutes relatifs à ce qui entoure ce nouveau réseau social, qui effectivement n’est pas nouveau dans le sens où il date déjà de 2015.

En l’occurrence, beaucoup de doutes quant au réel modèle économique de Vero apparaissent. Tout comme on peut lire à droite à gauche que le réseau social pourrait s’approprier une partie du contenu de ses utilisateurs. Je ne m’étalerai pas sur tout la bulle polémique concernant l’un des co-fondateurs du réseau social.

Vero, tout comme d’autres réseaux sociaux, connaît des bons côtés comme de moins bons. Le mieux est peut-être de se faire sa propre opinion sur l’outil, que ce soit en patientant et en voyant comment il évolue avant de s’y inscrire. Ou en s’y inscrivant pour voir réellement ce qu’il en est ;)

On se Rejoint sur Vero ?

Parce qu’il faut bien se mouiller pour tester Vero, je m’y suis inscrite ! Vous pourrez m’y retrouver en cherchant : Griselidis

Notez bien que l’utilisation du réseau est fortement ralentie. Il faudra donc s’y reprendre à plusieurs reprises pour tenter d’y publier. Espérons d’ailleurs que le support de Vero fera rapidement le nécessaire.

Faîtes-vous partie des convaincu(e)s ou futur(e)s membres de ce nouveau réseau social ?

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :