Monétisation, Ressources

Augmenter les revenus publicitaires de son Blog avec Hello

Lorsque le choix de monétiser son blog grâce à l’affichage de publicité est fait et acté, il est parfois complexe de trouver la plateforme ou régie qui convient. Tant il en existe et tant cet univers est vaste. C’est justement à ce titre qu’une plateforme telle que Hello, fraîchement créée en 2018, apparaît comme une opportunité à saisir. Surtout qu’il s’agit d’une régie au CPM, c’est à dire qui vous rémunère pour chaque affichage publicitaire, et pas seulement quand les publicités sont cliquées (CPC) ou qu’une vente est générée (affiliation).

Il est donc question aujourd’hui sur YesWeBlog, de découvrir la plateforme Hello, conçue par les équipes de Adthink, experts de la monétisation publicitaire depuis 2001.

Hello, une plateforme self-service de monétisation programmatique

Hello est donc une plateforme de monétisation via affichage de publicités, qui permet d’augmenter les revenus publicitaires de son blog. Son offre s’adresse aujourd’hui à des éditeurs dont l’espace web (blog, site classique ou application) dispose déjà d’une certaine audience avec au minimum 10 000 visiteurs uniques par mois.

Hello est une plateforme relativement récente, ce qui est un réel challenge quand on sait combien le microcosme de la publicité en ligne est tendu depuis déjà plusieurs années. Pourtant, Adthink, société française basée dans la région lyonnaise, a relevé ce défi en lançant cette plateforme qui offre aux éditeurs une totale autonomie dans la gestion de l’affichage de publicités sur leur espace web, qu’ils soient propriétaires d’un Blog, d’un site web ou encore d’une application.

Cotée en bourse, Adthink est déjà bien installée dans l’univers de la publicité digitale en France. Autrefois connue sous le nom de Advertstream, l’entreprise n’en est donc pas à son coup d’essai et est dans la foulée, un gage de fiabilité qui devrait rassurer tout éditeur s’envisageant comme potentiel utilisateur de Hello.

Les présentations étant faites, découvrons comment s’inscrire sur la plateforme Hello.

S’inscrire sur Hello

L’inscription sur Hello (testée par mes soins tout récemment) est à la fois simple et rapide. Pas besoin de renseigner tout son état civil, d’indiquer son signe du zodiaque, sans oublier son groupe et rhésus sanguin pour risquer d’essuyer un refus ensuite. En l’occurrence, il suffit de se rendre sur le site de Hello, de saisir l’adresse de son blog ou site web, son adresse email, de choisir un identifiant, d’indiquer le mot de passe souhaité et pour finir, de sélectionner la thématique principale de son espace web, sans oublier le volume de pages vues (PAP, ou pages avec publicités).Inscription sur Hello

J’en profite pour préciser que toute inscription est gratuite et sans engagement. Ce qui permet donc de tester la plateforme en toute sérénité si le nombre de visites de son site ou blog le permet.

Une fois l’inscription effectuée, un email sera automatiquement généré et vous sera envoyé à l’adresse électronique renseignée préalablement. Ce courriel aura pour vocation à confirmer votre inscription en cliquant sur le lien du bouton qu’il contient. Rien de sorcier donc !

Votre inscription sera alors soumise à l’équipe de Hello. Il conviendra de patienter un peu avant d’avoir un retour, à savoir le temps que des vérifications soient effectuées du côté de Hello :) Lors de mon test d’inscription, le retour aura pris environ 24h, on peut donc largement considérer que la team est réactive. C’est au terme des vérifications faites côté Hello que l’on est ensuite prévenu(e) de l’acceptation ou non de son blog sur la plateforme. Et si acceptation il y a, alors il ne reste plus qu’à se connecter à l’interface et à aller découvrir les formats proposés !

C’est d’ailleurs sur la page présentant tous les formats disponibles, que sera proposé le Magic Tag à installer sur son blog. C’est en effet l’installation de ce dernier qui finalisera l’inscription du Blog puis sa validation.

Logo Hello plateforme par Adthink

Interface de Hello

L’interface de Hello est relativement sobre, ce qui n’est pas pour déplaire. Simple à utiliser, elle va à l’essentiel. Lorsqu’on se connecte à son compte, l’interface propose cinq onglets dans le menu latéral. Le tableau de bord avec une vue directe sur les statistiques générées par les affichages publicitaires, l’accès au compte utilisateur, l’accès aux audiences et donc au(x) site(s) inscrit(s) et accepté(s), ainsi qu’un onglet paiement et pour finir un accès à la page d’aide. Bref, en général quand on monétise très sérieusement son espace web, qu’il s’agisse d’un site web classique ou un blog, on aime que ça aille vite (notamment si on monétise via plusieurs canaux différents). Là pour le coup, tout est fait pour qu’on accède vite et bien à ce qui nous intéresse : les performances ainsi que les outils disponibles tels que les formats.

Justement, passons sans attendre aux formats proposés par Hello :

Formats et Emplacements Publicitaires

Dès que votre blog aura été accepté et que vous vous connecterez à l’interface Hello, vous pourrez alors immédiatement découvrir la section contenant vos Tags & Formats.

Le Magic Tag

C’est là que vous aurez accès à votre Magic Tag (une toute petite tranche de code à coller dans le code source de son blog). Mais qu’est-ce donc ?

Le Magic Tag permet dans un premier temps la validation de votre blog, comme indiqué plus haut dans cet article. Cependant, il permet également d’insérer automatiquement des emplacements publicitaires bénéficiant d’une forte visibilité et donc dans la foulée, d’une plus forte rémunération. Les emplacements en question étant les suivants :  habillage, corner, interstitiel, sticky et In-article.

Détails des emplacements à fortes rémunérations :
Habillage : c’est l’espace au-dessus et sur les côtés de votre blog (sidebar à droite ou gauche). Ce format est très impactant surtout sur grand écran. En revanche on le voit moins sur mobile et petit écran en mode portrait car pas d’espace sur les côtés.
Corner : c’est l’espace dans un des coins de votre blog. On le retrouve la plupart du temps en bas à droite sur grand écran. Sur smartphone ou tablette, ce format s’affichera sur toute la largeur en pied de page.
Interstitiel : un format que nous connaissons bien même puisque c’est le format qui s’affichera par dessus un article ou une page en le couvrant. Se fermera aisément au choix de l’internaute.
Sticky : Cet affichage suivra l’internaute lors de sa navigation sur une page. Sur petit écran, on le trouve la plupart du temps en pied de site.
In-article : comme son nom l’indique, ce format s’affichera au sein d’un article, comme par exemple entre deux paragraphes, ce grâce au Magic Tag. Il peut s’afficher à plusieurs reprises au sein d’une même publication, augmentant la visibilité mais sans envahir l’écran. Sur mobile, son affichage reste présent et discret.

L’équipe de Adthink me précise que ces emplacements et formats seront adaptés d’ici juillet 2019 pour assurer la compatibilité avec les Better Ads Standards permettant d’améliorer l’expérience utilisateur et éviter le blocage publicitaire de votre site/blog par Chrome.

Insérer le Magic Tag

Il est à noter que si vous utilisez le CMS WordPress pour faire tourner votre espace web et que vous ne savez pas où aller coller la petite tranche de code de votre Magic Tag (blog ou site web), pour pourrez alors installer et activer l’extension Insert headers and footers,

Insert header and footers

L’extension n’est disponible hélas que dans la langue de Shakespeare, mais elle demeure relativement simple à utiliser. Une fois installée et activée, vous pourrez aller coller votre tranche de code via les réglages du plugin, puis tout simplement enregistrer votre action pour valider l’opération.

Les Autres Formats

Bien entendu, en plus des affichages générés par le Magic Tag, vous aurez à disposition sept autres formats comme le très classique rectangle de 300×250 pixels qu’on rencontre régulièrement en barre latérale. Tout comme vous aurez la possibilité d’insérer du skyscraper, qu’il soit légèrement étroit ou très étroit, comme suit sur cette capture :

Formats publicitaires hello

Une fois le ou les formats sélectionnés, il vous suffira de cliquer sur le bouton Diffuser, ce qui vous basculera sur la page où vous pourrez copier les tranches de codes qui correspondent afin de les insérer dans l’espace de votre choix. Si par exemple vous souhaitez afficher un 300×250 dans votre sidebar, il vous suffira sur WordPress de sélectionner le nouveau widget  « HTML personnalisé  », de coller votre code et d’enregistrer votre action :

Code format Hello sidebar blog

Si vous souhaitez afficher plusieurs « Medium Rectangle », il faut simplement répéter l’opération en empilant un autre widget sous le premier :) Bien sûr, tout ça en gardant en tête qu’un affichage de plusieurs encarts devra être réfléchi en amont, afin de respecter l’expérience utilisateur et ne pas dénaturer le design de votre espace web (blog ou site).

Par ailleurs, No Panic si vous ne voyez pas vos publicités s’afficher en frontal de votre blog. Il faut en effet de quelques instants à quelques heures, voire un jour pour que les publicités soient diffusées. Ce délai correspond au temps que Hello mettra pour activer les flux d’annonces.

Insertion du fichier Ads.txt

Comme sur la plupart des plateformes, afin que vos encarts publicitaires puissent fonctionner et donc s’afficher, il vous faudra aller placer le fichier Ads.txt à la racine de votre site. Ce fichier est ni plus ni moins l’élément qui atteste que vous autorisez la régie à diffuser des publicités sur votre blog.

Si toutefois le fichier n’est pas placé à la racine du site ou qu’il n’est pas à jour, vous obtiendrez l’affichage suivant sur l’interface Hello. Affichage qui vous donne le lien permettant de télécharger le fichier et pallier à ce manque :

Fichier ads txt

Pour aller placer ce fichier à la racine de votre site, notamment si vous gérez vous-même la partie hébergement de votre blog, il vous suffira d’utiliser votre client FTP habituel (comme Filezilla par exemple, et d’envoyer le fichier sous le répertoire principal, à savoir le très courant /www.

Si vous avez un blog hébergé chez Ovh, o2switch ou encore 1&1 mais que vous n’avez pas la main pour ajouter le fichier vous-même, ou que vous ne savez pas comment faire, vous pouvez éventuellement opter pour un plugin tel que Ads.text Manager. Après téléchargement, installation puis activation du plugin, il suffira d’aller dans les réglages, de coller le contenu du fichier txt et de sauvegarder comme dans la capture qui suit (et qui vous permet de voir dans la foulée à quoi ressemble ce fameux fichier) :

Manage ads txt

Si toutefois vous obteniez un message d’erreur comme “does not appear to be a valid TAG-ID”, sachez que ceci est négligeable et que vous pouvez ignorer ce type d’intitulé. Il faudra simplement cocher la case Update Anyway et enregistrer à nouveau votre action. Le plugin vous indiquera alors “ads.text saved”. Ce qui signifiera que votre blog pourra enfin afficher les publicités de Hello.

Un Plugin WordPress à venir !

Hello est une plateforme récente. Pourtant, côté Adthink, on m’informe qu’une extension WordPress dédiée est en cours de développement :) Bien entendu, c’est une bonne nouvelle pour tout webmaster, propriétaire d’un blog ou d’un site et qui souhaite générer des revenus via son site web en passant par Hello.

Ruban WordPress

Parlons Technologies

Voici un point qui pourrait intéresser toute personne curieuse de savoir comment ça se passe dans l’espace s’agissant de diffuser des encarts publicitaires sur son blog avec Hello. En l’occurrence, Hello utilise un serveur publicitaire exclusif créé et développé par Adthink, de manière à optimiser au maximum de rendement de chaque impression (qu’on appelle yield). Le tout grâce à de la programmatique : C’est à dire en mettant en compétition les annonceurs disponibles via des enchères ayant lieu en temps réel.

Concernant le fameux Magic Tag de Hello, il est à noter que celui-ci fait l’objet d’une amélioration continue quant à son développement. L’idée est d’obtenir un équilibre le plus juste possible entre performance des annonces et respect du support, à savoir le blog ou site web concerné. Adthink indique en effet travailler à augmenter les capacités du Magic Tag, afin d’obtenir davantage d’emplacements automatiques (en tête de publication ou encore en fin de billet.

Il existe d’ailleurs des formats made in Adthink tels que le Caption Ad ou encore le Sponsored Embed :
Le Caption Ad : Il s’affiche discrètement comme des légendes des images présentes dans une publication.
Le Sponsored Embed : Ce format quant à lui, a la capacité de sponsoriser en toute autonomie le contenu des réseaux sociaux présents sur une page, en détectant l’affichage de photos Instagram, de Tweets, sans oublier les vidéos propulsées par DailyMotion ou Youtube.

Le Format Vidéo

Ce format est un réel enjeu pour les annonceurs. Nul besoin de le préciser tant le succès de ce format a fait ses preuves, que ce soit sur les sites web, blogs ou bien entendu sur les réseaux sociaux, avec une portée sans commune mesure. Il se trouve que c’est le format le plus rémunérateur d’un point de vue affichage de publicités.

Dans le cas présent avec Hello et son Magic Tag, il vous sera possible d’obtenir des vidéos via vos affichages publicitaires, que ce soit sur grand écran ou sur mobile.

Conclusion

La toute nouvelle plateforme de monétisation Hello s’adresse à des webmasters ou propriétaires de blogs avertis, dont l’espace web dispose d’un minimum de 10 000 visiteurs uniques par mois. Un trafic minimal à avoir donc, qui permet sereinement d’aborder la monétisation grâce à l’affichage de publicités, via une interface sobre et simple à utiliser, en toute autonomie.

Ce type de monétisation pour un blog est parfois encore sujet à débat, hélas. L’époque lors laquelle certains espaces web comme des blogs, ressemblaient à des machines à sous ou à des sapins de Noël, n’est pas si loin. Il n’est d’ailleurs pas rare de tomber encore sur des sites où il est nécessaire de fermer au moins deux pop-ups avant de pouvoir accéder au contenu. Ce qui évidemment est regrettable. C’est justement pour proposer vers une monétisation via un affichage de publicité propre, sobre et pointu, que Adthink a décidé de proposer Hello. Une plateforme Self-Service qui permet aux éditeurs de disposer d’un outil performant pour contrôler les affichages de publicité sur leurs espaces web, le tout via une technologie performante et en perpétuelle amélioration.

Bien entendu, rien de mieux que de tester une plateforme telle que Hello pour se faire un avis. Je vous laisse donc le loisir d’aller découvrir cette plateforme si vous faites partie des personnes que ce type de monétisation intéresse !

 

  • 22
  •  
  • 1
  • 99
  •   
  •  
    122
    Partages
Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Quentin 17 mai 2019 at 16:22

    Bonjour,

    Merci pour cet article très détaillé. Qu’est ce que ça donne au niveau revenus par rapport à The Moneytizer dont vous avez également fait la présentation ?

  • Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :