editeur de presse europeen search console
News, Optimisation, SEO, Webmastering

Mon Site est Désigné comme éditeur de Presse Européen par la Search Console

C’est à partir d’hier, à savoir le 25 septembre 2019, que de certain(e)s propriétaires de sites et blogs ont reçu un email de Google Search Console, qui pouvait faire un peu peur. Ce courriel avait pour but de prévenir ces webmasters que leur site/blog était considéré comme étant un site de Publication de Presse Européenne.

Dans l’absolu, être classé comme Publication de Presse Européenne ne pose pas de problème. On peut même ça trouver flatteur ! Même si nous sommes nombreux à ne pas jouer dans la même cour que des sites comme celui de l’AFP et consort.

Pourtant, quand on lit le courriel envoyé par la Search Console, il y a d’abord de quoi frémir. Voici d’ailleurs une capture d’une partie du courriel envoyé par la Google Search Console (GSC) :

capture email search console editeur presse europeen

On comprend donc clairement que certains sites sont classés et désignés comme Publication de Presse Européenne, ce conformément à la directive européenne sur les droits d’auteurs et droits associés sur le marché numérique. Il se trouve que puisque qu’une nouvelle  loi sur les droits d’auteurs est transposée en France, alors Google agit afin de la respecter.

Jusque là, tout va bien.

En réalité, ce n’est pas cette désignation qui peut faire peur, mais les conséquences relatives à cette désignation et qui suivront pour chaque site concerné, si aucune action n’est prise.

La Désignation

Comment déterminer si un site est réellement un éditeur de Presse (européen ou non) ? La question mérite évidemment d’être posée.

Alors puisqu’un de mes sites a été désigné comme éditeur de Presse par les robots de Google, je me suis donc renseignée sur ce à quoi faisait vraiment référence cette désignation. En l’occurrence, je suis allée parcourir très rigoureusement le texte de la loi publié et disponible au Journal Officiel pour notre plat pays disponible ici.

Voici une partie ce qui est indiqué (il est bien entendu vivement conseillé de lire l’intégralité du texte de loi directement sur le site du journal officiel) :

droits des editeurs de presse et des agences de presse

Aussi, après avoir parcouru ce texte de loi publié au JO (Journal Officiel), je considère que le site concerné sur lequel je publie qui a été désigné comme éditeur de presse, ne l’est pas. Ceci peut bien entendu être sujet à interprétation. Aussi, en cas de doute, j’inviterai quiconque à se rapprocher d’un juriste spécialisé.

Pour ma part, j’ai peu de doutes quant au fait que le blog concerné ne relève pas de la Presse.

Les Conséquences à conserver cette désignation

Ce sont ces conséquences à conserver cette désignation qui peuvent faire peur quand on lit une première fois l’email envoyé par la Search Console. En effet, en clair dans ce courriel on peut lire que : “cette désignation limite l’affichage des extraits de texte et des miniatures pour les propriétés qui vous appartiennent dans ce pays. Ces changements seront visibles dans les résultats du moteur de recherche de Google en fin octobre 2019.

Quand on est sensible au bon référencement de son site ou blog et à l’affichage des métas descriptions de son blog et ses articles dans les résultats de recherche sur Google, on peut vite frémir. Pour rappel, la méta description est cet extrait/résumé présent sous le nom d’un site ou le titre d’une article dans les SERPs (pages de résultats de recherche) présent comme suit dans la capture :

meta description article yesweblog

On comprend donc que cette désignation d’éditeur de presse européen entraînera à partir de fin octobre, un retrait de l’affichage de cet extrait ainsi que des miniatures (images) pour les sites et blogs (ainsi que leurs articles) qui sont considérés comme éditeurs de presse européens.

Autant dire que cela n’est pas rassurant. Voire même que c’est flippant ! En effet, la méta description est relativement stratégique dans les résultats de recherche. Elle permet à l’internaute d’avoir un aperçu textuel du contenu d’un article ou d’une page. Et lorsqu’elle est optimisée, elle contribue au bon référencement d’une publication et par extension, d’un site ou d’un blog. Alors apprendre que cette information ne sera plus affichée dans les résultats de recherche de Google, c’est une très mauvaise nouvelle.

keyboard-clavier-ywb

Mais c’est là qu’il convient de garder son sang froid et de ne pas paniquer. En effet, si on continue de lire le courriel envoyé par la Search Console, les choses ne s’arrêtent heureusement pas là ;)

En effet, selon la situation, des étapes sont proposées :
– Si votre blog ou site relève est réellement éditeur de presse, vous pourrez alors apporter une action sur votre espace web afin que les extraits et miniatures s’affichent tout de même dans les SERP.
– Si votre blog ou site n’est finalement pas un éditeur de Presse, vous pourrez alors modifier cette désignation afin qu’elle soit prise en compte par la Search Console.

Prendre des actions face à la Désignation Publication de presse Européenne

Le site ou Blog n’est pas une publication de presse européenne

Si un site n’est pas un éditeur de presse européen, il convient alors de demander la suppression de cette désignation. Cette suppression s’opère directement sur la Search Console. Pas besoin de chercher très loin pour accéder directement à l’espace dédié. En effet, l’email envoyé par la Search Console contient un bouton bleu nommé Modifier la désignation dont le lien envoie vers l’espace où modifier la désignation. Voici une capture de cet espace :

etat de publication de presse européenne

C’est donc ici qu’il convient d’indiquer que le blog ou site web concerné n’est pas un éditeur de presse européen. C’est donc pour ma part ce que j’ai effectué pour le site que je gère. On peut à l’inverse, utiliser ce même espace (présent dans les paramètres de la Search Console) pour aller indiquer aux systèmes, qu’un site ou blog doit bénéficier de la désignation alors que les robots de Google n’ont pas su le flagger comme tel :)

Via cet espace, on a déjà une piste sur les actions possibles si un site relève vraiment de la désignation d’éditeur de Presse Européen.

Le Blog ou Site est un éditeur de Presse Européen

Si un site ou Blog est un éditeur de presse européen, alors il est tout à fait possible de contrer le fait que les extraits et miniatures ne seront plus affichés dans les SERP de Google à compter de fin Octobre 2019. En effet, via l’utilisation de balises qui permettront de paramétrer l’affichage de ces données. Le lien vers ces balises est d’ailleurs inclus via un second bouton bleu présent dans l’email de la GSC.

Les Questions Fréquentes relatives à cette désignation

Pour ma part, je n’ai pas hésiter à parcourir la FAQ relative à cette réponse de Google à cette loi européenne ainsi qu’à la Loi transposée en France. Vous pouvez à tout moment retrouver les principales questions posées ainsi que leurs réponses juste ici sur le support officiel de la Search Console.


Lorsqu’on reçoit ce type d’email de la part de la Search Console alors qu’on en reçoit très peu et/ou qu’on a l’impression de ne pas tout comprendre, ce qui est tout à fait normal, alors il convient de ne pas réagir à chaud. Il vaut mieux relire ce genre de courriel au calme, en allant parcourir chaque lien fourni dans ce type d’email car très souvent la plupart des informations sont présentes.

On peut bien évidemment regretter le court délai laissé aux propriétaires de sites et blogs pour comprendre puis agir. En effet, la fin octobre est dans un mois seulement… Mais quand on observe la Loi française sur le Journal Officiel, celle-ci date de fin juillet :”LOI no 2019-775 du 24 juillet 2019″. C’était donc il y a déjà deux mois. Le temps sans doute nécessaire côté Google pour mettre un système technique d’identification des sites désignés comme éditeur de presse et d’arbitrer sur les actions à prendre quand des sites web sont désignés comme éditeur de presse européen.

Et bien qu’on puisse également déplorer qu’il faille agir pour chaque site concerné, au minimum pour modifier la désignation si non justifiée, il ne faut pas ignorer que ces décisions et directives prises par Google sont mises en place afin de respecter la loi Européenne sur les droits d’auteur ainsi que la Loi Française qui y a fait suite.

Cet article fera donc très probablement l’objet de multiples mises à jour.

Affaire à suivre de près !

 

 

  •  
  •  
  •  
  • 3
  •   
  •  
    3
    Partages
Previous Post Next Post

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Eric 26 septembre 2019 at 16:56

    Hello, ce que fait Google ici est plus de l’art de la pirouette pour contourner une loi, plutôt que de l’appliquer, car la loi n’impose pas au moteur de supprimer les extraits enrichis; mais de rémunérer les sites de presse dans le cadre du droit voisin.
    En retirant les extraits par défaut, il évite ainsi de rémunérer les journalistes en restant dans un cadre légal. Il reste possible d’afficher gratuitement les extraits enrichis pour tous ceux qui vont accepter de ne pas être rémunéré. Le but est qu’au final tout le monde accepte et que la loi deviennent en gros un fiasco.

  • Reply Grisélidis gaillet 26 septembre 2019 at 17:08

    Oui c’est en effet vu comme ça bien que Google s’en défende ( https://webmarketing.developpez.com/actu/278727/La-position-de-Google-sur-la-remuneration-des-editeurs-de-presse-pour-l-affichage-d-extrait-n-est-pas-acceptable-selon-le-ministre-de-la-Culture/ )
    J’avoue être curieuse de voir comment ça va évoluer. En tout cas, c’est bien d’avoir différents avis sur la question. En attendant, ça enquiquine les webmasters :(

  • Reply Cédric 9 octobre 2019 at 08:55

    Merci pour ces éclaircissements ! Donc si je comprend bien, si on possède un blog, même avec beaucoup de trafic et qu’on est sous forme auto entrepreneur pour gérer cette activité, on n’est pas obligatoirement (même loin de là, d’ailleurs) un éditeur de presse européen. On peut donc retirer cette désignation pour conserver un affichage classique dans Google. Par contre, qu’en est il de l’affichage dans Google News ? Je ne voudrai pas voir disparaitre mon site de cette section qui m’apporte pas mal de trafic.

  • Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :