Accueil PourPasUnRond.fr
Blogging, Interview, Ressources

Interview #14 : Jean Lochet – Créateur de PourPasUnRond.fr

Ce que j’aime dans le Blogging, c’est découvrir d’autres blogs, sur divers univers. Et mieux encore, j’adore découvrir des blogs ainsi que les personnes qui les tiennent. Et quelques fois, devenir fidèles à ceux-ci, car ce que j’y trouve m’intéresse. C’est justement le cas avec le site PourPasUnRond que tient Jean LOCHET depuis déjà plus de trois ans.

Non seulement j’aime beaucoup ce qui y est proposé, mais j’apprécie le ton et l’humilité avec lesquels Jean mène sa barque, avec un contenu frais, complet et toujours accessible au plus grand nombre.

C’est donc avec plaisir que je partage avec vous aujourd’hui, notre échange sous forme d’interview écrite. Jean a en effet eu la gentillesse de répondre à mes petites interrogations, en toute simplicité. Je l’en remercie au passage, et vous invite dans la foulée, chaudement, à parcourir son site PourPasUnRond.fr ;)


Hello Jean, Pourrais-tu te présenter ? Qui es-tu ? Que fais-tu ?

Je viens d’arriver sur Lyon avec ma femme et mon fils après un long passage en région Parisienne pour le travail. J’approche dangereusement des 43 ans mais je suis encore un tout jeune blogueur.

Mon changement de lieu de vie fût aussi l’occasion de créer mon entreprise. J’accompagne les petites entreprises pour trouver des clients grâce à Internet. Plus concrètement, je mets à profit mon expérience professionnelle en marketing et les nouvelles connaissances acquises dans la stratégie de contenus pour acquérir du trafic.

Qu’est-ce qui t’a motivé à ouvrir ton blog ?

J’ai lancé le blog pour pas un rond en mars 2017. Il est né d’une frustration professionnelle. Je me sentais bridé. J’avais besoin de m’accomplir intellectuellement. Je faisais bien de l’e-mailing mais j’avais envie d’expérimenter les nombreuses opportunités offertes par le digital.

Au lieu d’une formation classique, j’ai préféré me confronter au terrain. De plus, les pratiques évoluent constamment. En référencement naturel, par exemple, tu ne peux pas espérer réussir en t’inspirant de ce qui fonctionnait il y a 5 ans.

Je me suis naturellement interrogé sur comment construire un site. J’ai recherché, comme tout le monde, sur Google. C’est d’ailleurs comme cela que je suis arrivé la première fois sur Yes We Blog.
Je me suis ajouté une contrainte forte. Cette activité étant bénévole, je voulais limiter au maximum les frais.

J’ai trouvé des ressources incroyables sur WordPress, le dépôt d’un nom de domaine, le graphisme… Je suis également allé rapidement voir les ressources en anglais pour compléter les points qui me manquaient.

Toute l’information est disponible mais éparpillée. De plus, mon côté pratico-pratique était régulièrement dérouté. Souvent, tu découvres une solution idéale pour un de tes problèmes mais tu dois effectuer de nouvelles recherches pour la mise en œuvre. Les solutions payantes (même excellentes) ne convenaient pas à ma contrainte budgétaire.

J’imagine alors que je ne suis pas le seul dans cette situation : bâtir un site de A à Z, créer sa marque, son identité visuelle et attirer du trafic sans budget. J’avais trouvé mon sujet de blog. Je relate depuis mes apprentissages et j’indique comment je m’y suis pris concrètement.

Logo Pour Pas Un Rond

Comment t’est venue l’idée d’appeler ton Blog Pour Pas Un Rond ?

Je cherchais à traduire l’idée que les tutoriels sont accessibles à tous sans aucune contrainte tout en exprimant le fait que tu peux débuter ton site juste avec un hébergeur.

J’ai associé les idées autour de la notion de “peu cher”. Je ne désirais cependant pas le rapprochement avec discount qui implique un résultat au rabais. En cherchant dans les expressions, pour pas un rond m’a sauté aux yeux.

C’était une évidence. L’aspect vintage le rend sympathique et gomme la connotation bas de gamme. Il est compris par la majorité de la population.

La chance était avec moi. Personne n’avait imaginé s’en servir pour créer un site. Dans ce cas, tu as deux options : soit l’idée est désastreuse soit tu as une pensée qui sort un peu des sentiers battus. Je préfère me dire que je suis dans le second cas.

Tu partages tous les mois les performances de ton site. Cette transparence est très appréciable. Quel est l’objectif de ce type de format ?

Quand je débutais, je n’avais aucune idée des résultats que je pouvais obtenir. Je naviguais à l’aveugle. J’aurais aimé connaître les sources potentielles du trafic d’un petit site qui part de zéro sans l’aide d’une communauté établie, d’une marque forte ni de budget à investir en pub.

Je me suis inspiré du blog de Groove (groovehq.com) qui présentait en détail les actions menées dans les débuts de leur startup.

Ce partage des coulisses a pour unique vocation de procurer des points de repères. Chaque cas est particulier mais cela donne une meilleure idée pour les francophones. Les résultats sur le web anglophone sont intéressants mais l’environnement est foncièrement différent : l’audience potentielle est immense avec une concurrence bien plus intense.

Ce sont également les seuls articles que je ne retouche pas pour montrer le chemin parcouru en terme d’écriture et de structuration depuis le premier.

As-tu des ambitions à moyen ou long terme pour et via ton site web ?

J’ai une vision à un an. Je réalise un point chaque année pour décider si je poursuis l’aventure.

Je viens de finaliser le bilan des 3 ans. Je vais donc publier pendant un an minimum. Je ne manque pas de sujets à traiter et je n’ai pas perdu mon envie d’apprendre et de partager.

Ce site est un formidable terrain de jeu pour expérimenter et tester de nouvelles idées. Par exemple, je commence à me mettre plus sérieusement à la vidéo. Ce nouveau format m’oblige à repartir de zéro et à acquérir des nouvelles compétences.

Le site évolue car j’écris sur mes expérimentations. Il est le reflet direct de mes intérêts et des problématiques que je rencontre. Il sera orienté de plus en plus vers les thématiques professionnelles.

Le passage d’un site purement bénévole à un site qui génère des revenus suffisants pour en vivre modifie la donne. De plus, je vais progressivement pouvoir consacrer un budget pour expérimenter des outils payants.

Cependant, je ne modifierais pas le principe des tutoriels gratuits qui constituent l’ADN du site.

As-tu des conseils à glisser aux personnes qui hésitent à lancer leur blog ou site professionnel ?

Dans le cas d’un blog loisir, le mieux est de se lancer le plus rapidement possible. Tu écris trois articles dans un traitement de texte. Si l’exercice te plaît, tu te lances.

Le principal est de se faire plaisir. Le pire qui puisse t’arriver est de conserver cette idée dans un tiroir.

L’approche pour un site professionnel est différente. Tu disposes d’une merveilleuse porte d’entrée pour toucher de nouveaux clients. Il faut cependant avoir conscience qu’aujourd’hui un site demande de s’impliquer en publiant régulièrement du contenu. Une simple page qui détaille tes services et n’évolue pas n’apportera pas de changement majeur sur ton activité.

J’insiste régulièrement sur la partie analyse. Tu ne peux pas améliorer efficacement ce que tu ne mesures pas. La mise en place de Google Analytics et Google Search Console ne prend que quelques minutes. Tu disposes des ressources le jour où tu en as besoin. Le suivi de l’évolution te permet d’évaluer si tu suis la bonne direction.

Tenir sur la durée avec un blog ou site du type de ceux que l’on tient, n’est pas facile. Comment fais-tu pour tenir et rester motivé ? As-tu des astuces, secrets que tu souhaiterais partager ?

La curiosité intellectuelle et l’envie d’apprendre tous les jours sont de puissantes sources de motivation. Cela aide énormément d’être animé par son sujet pour conserver la flamme.

Les retours positifs et les interactions avec les lecteurs procurent une énergie immense et donnent envie de retourner sur ton clavier.

Ce que j’aime le plus, c’est que je rentre en relation avec des personnes formidables que tu n’aurais jamais côtoyé sans cela. J’ai ainsi la chance d’interviewer des entrepreneurs. Je trouve cela passionnant. Je n’aurais jamais eu cette opportunité sans le site.

Certaines fois, c’est plus compliqué de s’y remettre. Ce qui m’empêche de lâcher dans les inévitables coups de mou, c’est de faire ce qui est en mon possible pour respecter le calendrier éditorial que je me suis fixé.

Je donne rendez-vous tous les lundis matin aux abonnés de la newsletter. C’est important pour moi d’honorer ce rituel.

Quels sont les acteurs du web qui te motivent ? Dont tu t’inspires ?

Je change régulièrement de ressources en fonction des sujets que je souhaite approfondir.

Je vais me limiter à celles sur lesquelles je reviens en permanence qui sont déjà nombreuses :

En dehors du tien, je consulte les sites de La Webeuse car je suis certain d’apprendre quelque chose, Tout Sur WordPress et WPMarmite pour les questions techniques sur WordPress, Marketing Bienveillant pour la partie formation, Backlinko pour le SEO, la newsletter Sunday Dispatches de Paul Jarvis pour la partie entreprise, Kopywriting Kourse et Contenu captivant pour l’écriture commerciale. 

Je suis un mordu de Podcast. J’en écoute énormément. Pour citer ceux de ma première page aujourd’hui :
Authority Hacker
Tribu Indé
Young, Wild & Freelance,
Noah Kagan Presents
Outliers
Growth makers
Niche Pursuits
Koudetat
La Cohorte
Génération Do It Yourself
Sam Ovens
Marketing Mania

Les podcasts sont aujourd’hui ma source préférée d’apprentissage. L’audio m’accompagne dans les taches répétitives ou du quotidien. Les formats longs dévoilent les raisonnements, la démarche et le parcours de manière plus approfondie.

Sur YouTube, les vidéos de Marketing Mania sont incroyables. Les analyses des publicités de Maximus sont pertinentes et offrent de nombreuses pistes de réflexion.

Est-ce qu’il y a des choses à l’inverse, que tu déplores ou détestes sur le web ou la blogosphère ? Lesquelles ?

Je me concentre sur les sites que j’apprécie avec des contenus enrichissants. Je ne reviens pas sur les autres et n’y prête aucune attention.

Tu as le champ libre, écris-nous tout ce que tu veux !
Il n’est jamais trop tard pour devenir blogueur. Le bon moment pour se lancer c’est aujourd’hui.


J’espère que la motivation et l’enthousiasme de Jean auront su vous convaincre ! Pour ma part, je partage avec vous fissa de quoi le suivre également sur les réseaux sociaux, comme Facebook, Twitter ou encore Pinterest.

interview Jean Lochet createur de Pourpasunrond

Pour ma part, j’adore aussi quand des sites et blogs que j’aime beaucoup, tiennent sur la durée. Et là, Jean et les 3 belles années de son site, montrent qu’on apprend sans cesse et que oui, il est possible de tenir sur la durée :)

Je vous dis à très vite et remercie encore Jean pour sa disponibilité et sa gentillesse !

Grisélidis

  •  
  •  
  •  
  • 3
  •   
  •  
    3
    Partages
Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :