wordpress-tips
Plugins, WordPress

Jetpack, le Plugin WP Aussi Populaire Que Déconseillé

Les utilisateurs de WordPress.org l’auront sans aucun doute constaté : Parmi les extensions WP les plus populaires, une arrive toujours en tête de liste ou presque, à savoir Jetpack. Pourtant, en parallèle et sans aller chercher très loin, on peut rapidement lire sur la toile que l’extension est tout sauf conseillée. Le plugin est en effet parfois décrié, au prétexte qu’il serait notamment, une grosse usine à Gaz. Alors qu’en est-il vraiment ? Faut-il oui ou non l’installer et l’activer ?

wordpress-blue-ribbon

Pourquoi Jetpack est-il si populaire ?

Qu’on soit utilisateur débutant ou avancé de WordPress, quand un seul Plugin vous propose comme Jetpack le fait, de faire pour vous le travail d’une trentaine d’autres extensions, cela donne envie, évidemment. Jetpack, c’est pas moins de 30 fonctions en une seule extension. En somme, Jetpack est une sorte de plugin qui fait tout ou presque, une espèce de tout en 1.

Si cette pléiade de fonctionnalités est aussi intéressante, c’est que parmi celles-ci, on trouve des fonctions à la fois simples et essentielles pour un site ou blog, comme par exemple :

– les Statistiques (journalières, hebdomadaires et mensuelles etc…)
– La fonction de partage automatique Publicize des articles sur les réseaux sociaux.
– Le système de monitoring d’un site qui prévient l’administrateur par email si toutefois le site était inaccessible et idem quand tout rentre dans l’ordre…

Par ailleurs, non seulement le plugin Jetpack se dote de diverses fonctionnalités efficaces, mais il est relativement facile à paramétrer. L’interface est claire, fluide et souple. Quant aux options, la plupart sont configurables en moins de 2 clics. Alors quand on débute, qu’on manque de temps et/ou qu’on a pas envie de se prendre la tête : C’est Bonheur ! :) 

Les Détracteurs de Jetpack

Bien qu’il soit très populaire, chose qui peut se vérifier par le grand nombre de téléchargements du Plugin sur le répertoire WordPress (plusieurs millions de téléchargements au moment où je tape ces mots) et aussi par la notation des utilisateurs (4 étoiles sur 5), le plugin connaît tout de même des détracteurs qui y vont rarement de main morte avec l’extension. Mais du coup, qu’est-ce qui lui est reproché à ce plugin pourtant si plébiscité ?

Des problèmes de performance, mais aussi d’utilité et d’efficacité

Est donc souvent reproché à Jetpack, un trop grand nombre de fonctions dont plusieurs sont négligeables. Si Jetpack fait plein de choses sauf le café, on pourrait tout à fait se passer de la moitié des options qu’il propose, voire des deux tiers. Je me demande d’ailleurs encore si quelqu’un a déjà activé et utilisé certains des modules disponibles comme Beautiful Math ou Markdown. 

Jetpack mettrait donc trop de fonctionnalités à dispo, à défaut d’améliorer certains bugs. Et si le nombre de fonctions état réduit à 25 ou 20 avec une plus grande amélioration de celles-ci ?

Est également reprochée à Jetpack, sa lourdeur. Maintenant, on le sait, la réputation de Jetpack n’est plus à faire. Le plugin pèse dans le monde des extensions WordPress, c’est même devenu un poids lourd. Sauf que nombreux sont ceux qui préféreraient que Jetpack soit plus light et pèse justement moins sur les sites sur lesquels il est installé. Jetpack ayant pas mal de fonctions dans sa besace, celles-ci ne sont pas anodines pour un site, en ralentissant pour certaines, le temps de chargement d’une page. Le plugin n’est donc pas light à l’installation ni à la navigation, d’où l’intérêt de prendre le temps nécessaire pour bien désactiver toutes options non utilisées.

Pourquoi Jetpack ralentirait-il la vitesse de chargement ? Parce que son activation inclut un nombre conséquent de fichiers CSS et de Scripts, qui sont pour certains sur des serveurs distants, différents donc du serveur sur lequel se trouve un site. Or ces scripts sont appelés lors de la plupart des clics sur un site, ralentissant dans le même temps l’affichage des pages… Un exemple parmi plusieurs autres qui font que Jetpack est régulièrement qualifié d’usine à gaz. Il est parfois même accusé de nuire à la performance générale des sites en rajoutant une couche de gras inutile.

simpson-panique gif

Jetpack serait-il too much ?

En plus de sa lourdeur présumée,  Jetpack est accusé de faire trop appel à des services extérieurs. Tandis que la plupart des plugins fonctionnent comme des grands sur un site WordPress, ce sans envoyer ou recevoir d’infos depuis ou vers d’autres sites ou serveurs, à l’inverse, dès l’installation de Jetpack, pour pouvoir l’utiliser, il faut s’inscrire à une plateforme externe, à savoir WordPress.com. Niveau vie privée et autonomie, voilà donc un détail qui fait tiquer nombre de proprios de sites WP qui voient là une énième tentative d’atteinte et accès à des infos personnelles et confidentielles.

Pour finir quant à ce qui est reproché au plugin, un dernier argument est quelques fois soulevé, celui de la gratuité partielle de Jetpack qui est souvent annoncé comme Full gratis. Sur la trentaine d’options disponibles, toutes ont longtemps été gratuites sauf 2, qu’on pouvait retrouver tout en bas de la liste des fonctionnalités : Vaultpress et Videopress. Alors pourquoi annoncer du gratis quand une partie infime mais non négligeable reste utilisable contre paiement ?

Alors, Jetpack, un plugin lourd et gras ou light et survitaminé ?

Si Jetpack connaît des détracteurs, il reste néanmoins le seul plugin qui aujourd’hui répond en une seule extension, à des fonctions essentielles à toute bonne gestion d’un site WordPress, qu’il s’agisse de l’affichage de statistiques assez précises et complètes sur le tableau de bord ou la fonction de partage automatisée d’articles sur les principaux réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter. Très utiles aussi, la fonction d’abonnement au site via widget ou les liens courts des articles en WP.me pour les partages sur les réseaux sociaux, font aujourd’hui entre autres, le confort de beaucoup de blogueuses et blogueurs…

D’ailleurs, pour des questions de sécurité et de performances, il est bien couramment préconisé de ne pas ajouter trop de plugins à un site WordPress. Face à cette politique de fonctionnement, Jetpack apparaît donc comme un incontournable puisque à lui seul, il pallie à des besoins courants et non négligeables de la plupart des titulaires de sites WP, à savoir de l’automatisation de tâches, de la simplicité dans l’administration de celles-ci, et surtout, une assurance que tout tourne correctement.

laptop-blog-yesweblog

Conclusion :
Comme souvent, on reproche beaucoup de choses à un plugin, sans rappeler d’abord les bons usages de bases à avoir quand on installe une extension : 

A savoir s’attarder sur sa configuration. Pour optimiser au mieux Jetpack, il suffit de désactiver toutes les fonctions qui sont inutilisées. Dans le doute, il suffit alors de les tester, de faire un bilan quelques jours ou semaines plus tard et décider si oui ou non Jetpack mérite de rester installé ou pas. On considère de manière générale que seulement 1/3 des fonctions sont activées et utilisées, cela remplace donc au moins 8 à 10 autres plugins qui ne sont pas à l’abri eux aussi de provoquer des ralentissements ou autres désagréments.
Bref, Jetpack n’est pas parfait, mais il reste depuis un bon moment déjà, une de ces plugins largement recommandés par des références de l’univers WordPress. Sans doute parce que même s’il est parfois un soupçon lourd, il demeure un très bon plugin à la fois très utile et performant, quoi qu’on en dise.

Et puis, le mieux pour se faire un avis, reste de tester par soi même ! ;)

Article Précédent Article Suivant

Pourrait également vous intéresser

24 Commentaires

  • Répondre Elodie S 25 novembre 2015 at 13:29

    Génial, j’ai hésité longtemps pour savoir si je devais supprimer ce plugin ou pas puis finalement, je l’ai gardé car il reste bien pratique malgré tout. Maintenant, comme tu le dis, il faut déjà déterminer quels sont les besoins et activer les fonctionnalités en fonction de ça….

    • Répondre GG 27 novembre 2015 at 18:09

      C’est ce que j’ai longtemps fait (environ 1 an). Je ne suis plus qu’à quelques modules activés sans impression de ralentissements. Cependant je surveille. à suivre ^^

  • Répondre Lou 25 novembre 2015 at 13:56

    Pour ma part, sans faire partie des détracteurs je n’en suis pas fan :) J’aime tester différents plugins pour chaque fonctionnalité, choisir celui qui me semble « le mieux » (aussi bien en termes de fonctionnalités qu’en termes de rapidité de chargement, de contrôle sur le chargement aussi : est-ce que je peux le charger à l’endroit de mon choix, dans l’ordre de mon choix, etc). Du coup je préfère le côté 100% modulable du multi-plugins au côté « All-in-One » de Jetpack :)

    • Répondre GG 27 novembre 2015 at 18:12

      Bonsoir Lou :) Je comprends ta préférence pour les fonctions isolées. C’est d’ailleurs ce que je fais sur mon autre blog. Je teste et j’avise. J’ai longtemps douté pour Jetpack et je surveille régulièrement les Performances. A suivre donc comme je le répondais à l’instant. J’espère que je n’aurais pas à regretter à terme d’utiliser ce couteau suisse un peu gras :)

  • Répondre Julie / Épicerie du blog 25 novembre 2015 at 14:45

    SUIS 100% D’ACCORD !
    j’utilise 4/5 modules de jetpack et c’est bien !
    par contre, markdown, quand t’as l’habitude, c’est juste TROP bien (je préfère Emmet).

    • Répondre GG 27 novembre 2015 at 18:14

      Je suis inculte concernant Markdown, alors Emmet ^^ Pour Jetpack, je crois que tu résumes bien, il faut la jouer minimaliste sur les modules activés. J’ai d’ailleurs désactivé les boutons de partages il y a quelques mois. Ne me convenaient plus. J’ai ajouté un vieux bousin à la place mais au moins il y a les boutons que je veux ^^

  • Répondre Karine 25 novembre 2015 at 19:14

    Je l’ai viré il y a quelques mois, il me bloquait l’affichage de mon blog ou le rendait tres tres tres lent (notamment le module des stats). C’est vrai que ya tellement d’options que c’est difficile de savoir lesquelles on va vraiment utiliser.

    • Répondre GG 27 novembre 2015 at 18:15

      Bonsoir Karine, Pour les stats, je n’ai pas l’impression que ça rame chez moi mais vu les commentaires de l’article, je vais me pencher là dessus pendant quelques semaines et observer. Sur des configs basiques. Je ne vois pas la différence. Sur une config plus alambiquée, je vais tester. Dommage si vraiment ça se confirme :(

  • Répondre Mister WordPress 26 novembre 2015 at 10:48

    Hello !

    Je partage souvent tes articles, mais c’est mon premier commentaire en ces lieux ☺️

    Je te le dis honnêtement « Houla ! », je me suis senti mal pendant toute la lecture de ton article, jusqu’à ta conclusion, quand même où tu indiques qu’il ne faut activer que les fonctionnalités qui nous sont utiles. J’en ai activé 12 sur 36 sur mon blog.

    Personnellement, comme tu pourras le voir ici, j’ai testé *toutes les fonctionnalités* de Jetpack sans exception :
    http://www.mister-wp.com/plugin/vulgarisation-jetpack/

    Les seules 3 fonctionnalités où j’ai pu noter des ralentissements sensibles sont :

    – l’intégration des widgets de profils sociaux Twitter / Facebook… (normal, ce n’est pas la faute de Jetpack)
    – Photon, le CDN image de Jetpack (mais uniquement, car j’ai un très bon serveur ultra performant, un hébergement mutualisé à tout intérêt à activer cette option).
    – les Stats : là, je suis obligé d’avouer qu’il y a ralentissement d’après mes tests, je renvoie plutôt à Google Analytics

    Ne loupe surtout pas le commentaire de l’ingénieur en chef du support Jetpack en fin de mon article (cité plus haut). Tu verras qu’il s’exprime sur cette critique précise que tu fais dans ton article : les performances d’un site avec Jetpack.

    Avec une utilisation judicieuse de Jetpack, un bon plugin de cache, le Lazy Load des images et quelques optimisations, il n’y a aucune raison que Jetpack ralentisse un blog WordPress.

    Concernant les quelques services payants proposés aux utilisateurs, je me cite tout simplement :
    « Vous avez compris que la majorité de ces fonctionnalités travaillent, grâce à la puissance du cloud, avec les services de WordPress.com. Dans la foulée, Automattic en profite pour promouvoir quelques options payantes, mais cela est fait très discrètement. Leur business est le bon exemple à suivre dans une démarche se voulant, à l’origine, open source. »

    La société Automattic (donc Jetpack, et WordPress !) nous offre déjà le number one des CMS, gratuitement. On peut comprendre qu’ensuite, ils cherchent à gagner un petit quelque chose avec des services connexes comme VaultPress, leur offre de backup premium de sites WordPress. Il faut bien se nourrir :)

    • Répondre GG 27 novembre 2015 at 18:25

      Hello et surtout, Merci pour tous tes partages de plusieurs de mes billets :) ! Je viens d’aller lire ton long billet et pfiou, tu envoies du lourd :) Ouf tu n’as pas fait de malaise à la lecture de ce billet même si tu indiques avoir été mal ;) Dans ce billet, je tenais vraiment à marquer le fait qu’il y a souvent peu de nuance autour de ce plugin : c’est souvent tout noir, ou tout blanc, ou alors dans certains cas, on se demande si vraiment il n’est pas « négatif » de l’installer. Mon avis personnel est que le plugin en vaut la peine, à la condition de n’activer que les éléments vraiment utilisés, avec un test préalable de diverses fonctions au passage. Rien de tel que l’expérience pour se faire une idée, puis conserver ou non des fonctions voire le plugin lui-même.
      J’ai tendance à penser aussi que ça dépend des configs des blogs ou sites. Pour finir, j’admets que pour les éléments payants comme Vaultpress, en effet, au vue de tout ce que propose Automattic, ce n’est finalement qu’une façon de manger :) Tu as raison !

      • Répondre Mister WordPress 27 novembre 2015 at 18:34

        Merci, tu as été très courageuse de lire mon article sur Jetpack… il est vraiment très long ! Mais c’est encore plus long, je pense, de vouloir tester toutes les fonctionnalités soit même.

        En tout cas, on peut douter de l’aspect judicieux d’activer certains modules d’office dès l’activation de Jetpack. Note que certains ne mangent pas de pain et il vaut vraiment mieux les utiliser : Brute Protect par exemple pour limiter le problème des attaques sur wp.login.php et xmlrpc.php.

        Dans tous les cas, c’est bien qu’il y ait des critiques et des retours des utilisateurs. J’ai survécu, t’as vu ! J’ai été agréable surpris de voir à quel point les gens de Jetpack étaient ouverts à la critique également, comme tu as pu le voir dans le commentaire de Jeremy.

        • Répondre GG 27 novembre 2015 at 18:40

          Oui son commentaire est wow : très utile et il a le mérite d’être objectif, je trouve. D’ailleurs il me fait penser que j’ai oublié d’évoquer un élément qui est vraiment notable : La fréquence des MAJ qui sont vraiment appréciables. Pour un plugin populaire et embarquant autant de fonctions, on pourrait sans mal s’attendre à beaucoup moins de mises à jour car gros boulot en amont. Pourtant, les Maj sont fréquentes et régulières. Sûrement grâce justement aux divers feedbacks des users (positifs ou négatifs) mais aussi parce que la team Jetpack/Automattic est au taquet pour proposer des améliorations. ça, j’aime :D

  • Répondre Stéphanie 13 décembre 2015 at 17:41

    C’est clair que le temps de téléchargement de mon site est encore trop long. Pour ma part, j’utilise surtout jetpack pour publier automatiquement partout sur les RS : je devrais surement chercher un plugin moins lourd, un de ces jours quand j’aurai le temps. Merci pour cet excellent rappel.

  • Répondre Poignant Xavier 6 juin 2016 at 11:25

    Bonjour
    Lorsque j’active « Thème pour portables » de Jetpack j’obtiens :
    L’entête de mon site suivi de longueurs de texte illisible et repoussantes en code? de ce type:

    Le problème c’est que sur mon ordi même après avoir supprimer le cache j’ai un résultat cohérent.
    En revanche et là c’est grave, se sont des amis qui m’ont signalé l’illisibilité de mon site sur les smartphones.
    Et ce, alors que l’extraordinaire option « Monitor » de Jetpack, activé, n’a rien vu.
    2 jours sans savoir que mon site était HS !
    J’ai donc viré ce « Thème pour portables » que je ne recommande pas et tout est rentrer dans l’ordre !
    Etes-vous au courant de ce souci ?

    Merci pour votre attention
    Xavier

  • Répondre Li-An 26 août 2016 at 15:09

    Je n’utilise pas Jetpack mais j’ai été surpris de la phrase « Je me demande d’ailleurs encore si quelqu’un a déjà activé et utilisé certains des modules disponibles comme Beautiful Math ou Markdown.  » qui est évidemment du pur bullshit puisque Beautiful Math est indispensable pour les blogs scientifiques (oui, il y a des gens qui font des blogs qui ne portent pas sur la cuisine ou sur la mode) et le langage Markdown est très utilisé notamment sur Github (oula, j’ai dû dire un gros mot) et simplifie grandement l’écriture du HTML (s’il n’y avait pas d’alternative, j’installerai Jetpack UNIQUEMENT pour le Markdown).
    Pour ce qui est de le lourdeur de Jetpack, des amateurs s’étaient proposé de faire une étude scientifique de la chose. Leur rapport n’est toujours pas sorti – et ça ne sortira jamais vu le temps qu’ils ont mis. Peut-être que leur site de test était trop lent après activations de Jetpack.
    Personnellement, je ne conseille pas l’utilisation de Jetpack. En cas de problème sur un module, c’est l’ensemble du plugin qui doit être désactivé. Il vaut mieux trouver des solutions séparées.

    • Répondre GG 26 août 2016 at 15:23

      Bonjour Li-An, pour le bullshit, je ne sais pas si c’est le vocabulaire le plus adapté. Toutefois, il faut bien reconnaître que même si oui, ces fonctionnalités sont utilisés par certains, c’est loin d’être courant ni connu. Un peu comme le fait de connaître Github. Je connais. Mais c’est loin d’être le cas de la plupart des users de wp. Ou de beaucoup d’internautes. Bref!

      • Répondre Li-An 26 août 2016 at 16:13

        Bien sûr « l’internaute moyen » n’en a pas l’usage mais vous voulez dire que le « quelqu’un » de la phrase ne concerne que l’internaute moyen ? Que les autres ne sont pas humains ? Il y a deux commentateurs sur votre billet qui ont dit utiliser Markdown. La proportion d’utilisateurs n’est donc pas si nulle que vous le dites. Puisque vous suggérer clairement qu’il n’y en a aucun.

        • Répondre GG 29 août 2016 at 12:24

          Je suggérais qu’il n’y en avait aucun par humour ;) Faut pas tout prendre au pied de la lettre. Je me doute bien que si la fonctionnalité est encore dispo via Jetpack, c’est que des users s’en servent. Après, on ne peut pas dire non plus que c’est une fonctionnalité très connue ou populaire. Elle est utilisée oui, mais peu par rapport à d’autres fonctions comme les boutons de partage ou encore les stats de Jetpack :)

  • Répondre Stéphane 25 septembre 2016 at 11:11

    C’est bien de se faire un peu l’avocat du diable, car comme tu le dis, il semble que tout le monde en pince pour Jetpack. Je l’ai utilisé pendant 1 an, mais je trouve que c’est effectivement un peu usine à gaz.

    Par contre, j’ai pu vérifier que le plugin ne ralentissait pas mon blog. J’utilisais environ un tiers des fonctionnalités.

    Je dis bien j’utilisais parce que depuis la dernière mise à jour, Jetpack plantait mon site régulièrement. J’ai dû le désinstaller d’urgence.

    Finalement, je reproche surtout à Jetpack de faire trop de choses à la fois. C’est paradoxal puisque c’est ce que la plupart des utilisateurs aiment. Seulement voilà, si un problème de compatibilité apparaît, vous devez vous préparer à perdre plusieurs fonctions à la fois.

    Est-ce qu’en fin de compte il ne vaut pas mieux que chaque plugin accomplisse une seule tâche et le fasse bien ? C’est mon avis aujourd’hui, mais il n’engage que moi…

    Merci pour cet article très intéressant.

  • Répondre Alexis 3 décembre 2016 at 09:36

    Bonjour,
    Votre article est très intéressant et permet d’y voir un peu plus clair sur JetPack.
    J’aurais toutefois une question, pourquoi les stats de JetPack sont différentes des stats de WordPress ? Quand je vais dans mon onglet statistiques (menu WordPress) les stats sont bien plus élevées que quand je vais regarder les stats dans Jetpack. Pourquoi une telle différence ?
    Merci !

  • Répondre Corinne 13 août 2017 at 15:56

    Bonjour,
    Ayant mon blog depuis peu j’avais installé Jetpack dès le début. J ai un thème payant et tou semblait fonctionner normalement, je n avais pas tout activé mais les fonctions publicize et les stats clairement lisible (plus facile a décrypter pour moi que GA malheureusement) étaient vraiment top pour moi. La derniere mise a jour a fait planté plein de choses dans mon blog et plusieurs bugs sont apparus, comme l impossibilité d écrire du texte dans mes catégories par exemple ! J’ai donc du le désactiver. Mon site était assez lent et je me suis rendue compte qu’après avoir enlevé Jetpack mon site était vraiment plus rapide donc aujourd’hui je cherche une alternative au moins pour la fonction publicize automatique. Connaissez vous un plugin light qui ferait cette fonction ?
    Merci par avance

  • Répondre TutsPs 5 septembre 2017 at 12:35

    Bonjour, ayant un gros site il est déconseillé d’utiliser ce plugin j’ai pu vérifier que le plugin ralentissait énormément notre site web avec des chargements illimité pour les stats. Personnellement, je ne conseille pas l’utilisation de Jetpack. Je l’ai viré il y a quelques mois, car il me bloquait l’affichage du site ou le rendait inaccessible « 504 gateway time-out nginx »

  • Laisser un Commentaire

    %d blogueurs aiment cette page :