laptop-white-black-yesweblog
Blogging

Bloguer par Passion et Plaisir, Encore Possible ?

Les Blogs se professionnalisent. Ils se dotent de design soignés tandis que le niveau de leur contenu s’élève tout comme leur portée en termes d’audience qui atteint des sommets. Toujours plus d’abonnés, en centaines puis en milliers. Tout ce petit monde va crescendo. En parallèle, les marques qui connaissent désormais très bien ce superbe potentiel que sont les blogs et leurs propriétaires, se frottent les mains à coups de propositions pour lesquelles il y aura toujours des personnes qui diront oui, même si c’est parfois dire oui à l’arrache.

Mais les marques ne sont qu’un simple écrou dans un grosse machine, dans une mécanique bien huilée au sein de laquelle l’argent, le marketing et le business sont venus se loger. Et où ils se sont installés tant et si bien qu’inéluctablement, on peut finir par se demander, si Bloguer par passion et plaisir est encore possible. Ou quand le monde du Blog semble être en partie devenu, un grand centre commercial, où tout se mesure, se calibre, s’achète, se vend. Où on réfléchit presque à l’éventualité qu’un billet sans sponsoring aucun pourra possiblement être considéré comme tel malgré tout.

Aussi, à cette heure où trop de blogs semblent être devenus des espaces vus comme des potentiels revenus avant d’être considérés comme des objets virtuels de partages, de passion et de plaisir, peut-on encore vraiment bloguer pour s’amuser ? Par simple envie de sourire et de découvrir ?

Le doute semble largement permis, même si toute règle a heureusement son exception.

minimography

Business

La Blogosphère est un terrain de jeu, où autrefois une majorité jouait avec légèreté et une certaine innocence. Le partage primait, même si déjà et comme partout, une minorité faisait du business. Mais comme dans tout écosystème, quand il y a du potentiel, quand il y a de la place à prendre et de l’espace à occuper, avec à portée une cible dotée d’un porte-monnaie, alors le business s’installe. Il s’installe, s’étend et fonctionne. Et puisqu’il fonctionne pour certains, alors d’autres veulent s’y mettre. Pourquoi pas eux après tout ?

Et comme dans tout espace où le business est bien installé, peut-être trop, arrive le moment charnière où la cible, aussi bien que ceux qui évoluent dans cet univers, arrivent à saturation, comme le marché. Car il faut bien reconnaître que la Blogosphère, ce très large pan de web, est un véritable marché. Un marché devenu on peut le déplorer, certains jours et dans certains recoins, un grand panneau publicitaire web, façon Time Square ou Las Vegas.

collaboration-blog-game-money

La Reconnaissance

Des blogueuses publient des bouquins devenant des Best Sellers. Elles sont invitées sur des plateaux télé populaires. Et si des blogueurs ont longtemps déploré que cette activité qu’est le Blogging soit encore trop méconnue du grand public, désormais les médias eux, ont compris et reconnaissent bien volontiers les propriétaires de Blogs, notamment quand ils sont qualifiés d’influents. Un qualificatif tout relatif, qui consisterait en l’influence que ces proprios de blogs auraient sur leur communauté et toutes les personnes qui les lisent ou les suivent.

Et encore alors, il y a cette notion de mercantilisme, de business. Ces Blogueuses à qui tout réussit, à force de travail et/ou de coup de chance, montent leur boîte ou prennent un agent, par la force des choses. Comme si la reconnaissance s’accompagnait inexorablement du business à un moment ou l’autre. De façon neutre, il est juste de dire qu’elles profitent tout simplement du fruit de leur travail et/ou d’occasions et d’opportunités qui se présentent. Que ferions-nous à leur place ? Refuserions-nous d’en profiter ?

Quoi qu’il en soit, ce succès fait rêver autant qu’il fait jaser. Il fait rêver car il envoie de la paillette aux yeux de futur(e)s proprios de Blogs qui pourraient imaginer là une façon comme une d’autre d’avoir eux aussi leur quart d’heure de gloire. Quand ce succès fait jaser les puristes de la première heure. Ceux qui étaient là quand le blog était le plaisir du collectionneur publiant sur son mince espace Free et répondait avec une adresse email AOL.

apple monétisation

Un Univers en perpétuelle évolution

La Blogosphère, cette bulle dans laquelle beaucoup évoluent avec différents objectifs, qu’ils soient transparents ou non, louables ou non, est couramment observée et très souvent critiquée. Critiquée car elle serait devenue le terrain de personnes vénales. Des personnes qui diffusent un contenu aux finalités cachées. Un contenu ayant pour seul but que de faire de l’argent, sous couvert de vouloir rendre service et apporter une parole qu’on pourrait qualifier d’évangile. Une parole presque sainte qui vous promet entre autres de changer votre vie. Entre coaching personnel et force de persuasion sur fond de storytelling.

Pourtant, à bien y regarder, à bien observer ce microcosme qu’est la Blogosphère et surtout la Blogosphère francophone, tout n’est pas si binaire. Il y a bien un côté obscur où des réseaux pyramidaux structurés tournent et génèrent du cash. Rien de nouveau sous les tropiques. Mais il y a aussi d’autres couches, des couches intermédiaires et des couches plus clean. Des couches dans lesquelles des blogueuses et des blogueurs évoluent tranquillement et sereinement, aspirant ou non à un web et à une blogo clean et transparente. Heureusement. Il y a donc aussi des personnes qui bloguent pour le plaisir, comme ça. Sans ou avec quelques articles rémunérés de temps en temps. Sans objectifs consistant à obtenir une forte notoriété ultérieure ou à obtenir de l’argent ou des cadeaux en cascade.

Il y a donc aussi des propriétaires de blogs qui ne sont pas corrompus ou en volonté de recourir à des systèmes plus ou moins clean pour faire du profit. Il y a donc aussi heureusement des blogueuses et blogueurs satisfaits et heureux, qui partagent humblement leur recette du jour, les premiers pas du petit dernier ou le loin sympa de ce début de printemps. Des blogueurs pour qui toute monétisation éventuelle aura pour but de rembourser la bannière achetée parce qu’on la trouve jolie, ou pour payer Ovh parce qu’il a augmenté ses prix ou pour renouveler son petit nom de domaine que quelques cent lecteurs par jour rejoignent pour un moment de lecture plaisante.

Le fait est que ce petit monde qu’est la blogosphère est en perpétuelle évolution. Elle évolue dans le web qui est lui-même un vaste univers, aux strates si nombreuses qu’il faudrait sans doute 12 tomes façon encyclopédie des années 80 pour évoquer superficiellement chaque strate. La Blogosphère évolue et se plie comme tout et partout, aux influences que les médias subissent aussi : Publicité, Business, réseaux, plans B pour dégager un peu de sous au black.

avopix blog

Le Reflet

La Blogosphère n’est rien d’autre que le reflet de ce qui se passe sur le reste des internets, de ce qui se passe dans le reste des médias et de ce qui se passe en dehors des écrans. C’est devenu un espace à l’appel constant à la consommation, à une consommation rapide, en mode snack.

Elle n’est que le reflet de tout le reste, avec le mauvais, mais heureusement aussi : Le Bon.

Alors oui, il est encore possible, et putain encore heureux, de bloguer par passion et pour le plaisir. Il suffit pour ça, de mener sa petite barque et de tracer droit devant, en observant ou pas le reste, le moins bon. Il suffit de continuer à publier, sans se laisser distraire de trop par la superficialité du mercantilisme quand il se fait trop présent. Il suffit de bloguer sans arrière pensée, et de la faire comme encore d’autres le font, heureusement, animé(e)s par le plaisir et la passion; Par une envie de partage. « Comme avant ». Comme dans le temps.

La bonne nouvelle et le mot de la fin, c’est que si je ne me plante pas et si la Blogosphère est le reflet du reste, alors peut-être la Blogosphère connaîtra-t-elle aussi sa période Bio, sa période écolo. Une période pendant laquelle, dégageront pour quelques temps alors, les acteurs des business douteux qui pourrissent les murs du monde des blogs. Quand un autre business plus vert lui, prendra le dessus :)

Et si je ne me plante pas, il sera alors toujours possible, aujourd’hui comme demain, de continuer à Bloguer par passion et pour le plaisir :) En attendant moi, je prends un fichu plaisir et comme dirait Jean-Yves Lafesse, : Pourvu que ça dure !


Et parce que ce titre fait toujours l’affaire, je me le passe pour le plaisir, le sourire aux lèvres :)

 

Article Précédent Article Suivant

Pourrait également vous intéresser

13 Commentaires

  • Répondre Melle Blanche 30 mars 2016 at 08:41

    Canalblogueuse et je réponds aux commentaires avec une adresse laposte.net, on ne peut faire plus vintage.
    – rires –

  • Répondre Margarida 30 mars 2016 at 08:58

    Hey hey hey Madame G :-) Très bel article, j’aime bien j’aime bien j’aime beaucoup ! Vu que je suis d’accord, je ne vais pas dire grand chose d’autre !!

    Bises,

  • Répondre Joline 30 mars 2016 at 10:06

    je suis un dinosaure de la blogo : 10 ans de blog et je me suis toujours accrochée au partage sans pub (mise à part celle imposée par ma plateforme), ni rémunération malgré les sirènes mercantiles , je tiens à ma liberté , mon blog doit être une source de plaisir et pas de contrainte ! J’aime votre approche que je vois transparaitre au fil de vos articles : merci de dire souvent ce que je pense moi même

  • Répondre Garance eyes 30 mars 2016 at 10:48

    Super article très vrai (malheureusement)! Je me suis décidée à entrer dans le monde qu’est la Blogosphère, il y a peu, par envie de partager. Alors oui, mon blog est récent, je n’ai pas des milliers de followers et de vues, mais j’adore ce que je fais. J’écris, je publie, je partage pour le plaisir, mais surtout pour moi. Je veux partager ma petite expérience de vie avec d’autres qui n’oseraient peut-être pas dire les choses. On verra où cela me mène mais pour le moment comme on dit… je kiffe ! :)

  • Répondre tania 30 mars 2016 at 13:31

    Oui heureusement il y aura tjrs des petits, des blogs qui ne seront pas pris dans cette spirale. Il en faut pour tous, on ne peut pas tous avoir des milliers de followers ;-)
    Je débute et pour l instant je mon blog à niveau tout n est parfait loin de la je tâtonne encore bcp mais je m eclate sur des sujets qui me passionnent

  • Répondre thebloom 30 mars 2016 at 14:18

    bel article, j’ai eu peur au début en voyant le titre :)
    Oui, je confirme, on peut bloguer par passion et avec plaisir, c’est ce que je fais sur mon blog depuis presque 10 ans, toujours sans pub et avec l’idée de partager et d’aider au mieux les autres.

  • Répondre Véronique du Blog Berenice Big ! 30 mars 2016 at 20:47

    Moi aussi, j’ai juste envie de me faire plaisir et de partager mes enthousiasmes ! Pas de pub, pas de monétisation, pas de courses aux like… Je suis une blogueuse déco artisanale !
    Et total respect pour les autres styles de blogging (sauf les blogs-sandwiches qui pubent en fluo!)

  • Répondre DarkRedman 31 mars 2016 at 05:53

    J’étais surpris par le titre au début et par le constat alarmant en première partie de l’article, mais heureusement que ce « blog produit » n’est qu’une pointe de l’iceberg en terme économique mais qu’en terme de visibilité ce n’est pas forcément la même pointe qui nargue la face submergée de l’iceberg.

    J’ai presque jamais vu de « blog market » jusqu’à ce jour, je trouve qu’en général ce sont plutôt les gros webzines qui s’accointent avec la publicité et les marques.

    P.S: J’aime beaucoup ton style d’écriture, malgré ça je trouve qu’il y a trop d’effets de style dans nombre de phrases. J’ai également remarqué une erreur « des internets » au lieu de « Internet », voilà j’ai fini de faire mon Yann Moix ;)

  • Répondre Stéphanie - Il Etait Une Fois... Cocotte 31 mars 2016 at 08:51

    Chouette article! Je regrette l’époque où le partage primait, où la blogosphère était un peu bonne enfance. A présent il y a bien trop de monde, bien trop de business qu’on s’y perdrait…

    Bisous

  • Répondre Sabine 31 mars 2016 at 22:16

    Personnellement je blogue par passion de partager et même si j’ai des opportunités liées au blog cela n’est pas ma source de revenu. Mais lorsque l’on voit tout le travail pour un blog de qualité, je trouve cela plutot bien que certains aient du succès.

  • Répondre Anouc - HTML BORDEL 31 mars 2016 at 22:36

    Bravo pour l’article ! Le débat est passionnant :) Oui au plaisir désintéressé et au partage ! L’omniprésence de la publicité et les articles sponsorisés sur certains blogs finit toujours par me mettre mal à l’aise …

    En revanche, si la monétisation forcenée est désagréable, je suis toujours aussi admirative de la capacité de certains à développer un business via un média aussi simple qu’un blog. J’aime le fait qu’un blog peut être un outil à la portée de tous pour développer son esprit entrepreneurial !

    Et puis la professionnalisation des blogs a aussi permis de tirer les contenus vers le haut, et en tant que lectrice, c’est un vrai bénéfice !

  • Répondre Julie 9 avril 2016 at 18:41

    Heureusement qu’on peut encore bloguer par plaisir. Mon blog a 8 ans bientôt et c’est mon petit bébé à moi. Il y a eu des periodes où j’avais bcp de visites et aussi bcp de billets sponsos qui m’ont permis de partir en vacances (et oui!) Mais maintenant j’écris par plaisir et je publie ce qui me plait et quand j’ai des retours positifs ça me fait chaud au coeur et puis voilà…

  • Répondre By Lara Craft 11 avril 2016 at 22:05

    Des fois je m’interroge aussi sur l’avenir des blogs quant on voit que bon nombre de jeunes (surtout les 15 – 20 ans) ne donnent plus autant de valeur aux mots qu’avant. Ils semblent moins lire et davantage se préoccuper de l’image, des vidéos. Est-ce que la blogosphère existera encore longtemps?

  • Laisser un Commentaire