dont-wait-for-someday
Blogging, Humeurs

Ne Pas Trop Attendre et Agir

Mai 2014. J’avais le nom de domaine et l’espace d’hébergement. WordPress était installé, j’avais trouvé un thème qui me plaisait et les idées fourmillaient dans ma tête. Il ne me restait plus qu’à me lancer. J’appréhendais de cliquer sur le bouton pour Publier. J’avais cette espèce de crainte que les billets passent complètement inaperçus genre le désert intersidéral ou de me faire descendre en flèche dès les tous premiers commentaires postés. Je flippais à l’idée de proposer quelque chose de banal, d’à côté de la plaque ou d’inintéressant. Mais je me suis tout de même lancée. Je sentais que le cas échéant, je le regretterais.

Nous voilà environ un an et demi plus tard, avec plus de 200 d’articles publiés depuis lors et une douzaine de pages mises en lignes. Alors ai-je bien fait de finalement me lancer même si je n’osais pas vraiment ? Qu’est-ce que je retiens de ces mois à être aux manettes de ce blog ?

Se Faire Confiance

Quand je me suis lancée, je ne me faisais sans doute pas assez confiance. Mais en sautant les deux pieds dans le plat sans trop attendre ni trop réfléchir, j’ai finalement fait le choix qu’il fallait faire. Si j’avais trop attendu, les doutes se seraient trop installés et étendus. Ils auraient tout envahi et indubitablement, le nom  de domaine comme l’espace web d’hébergement moisiraient aujourd’hui dans les limbes de l’internet. Je retiens donc qu’il est tout à fait normal et courant de ressentir des doutes comme des craintes, mais qu’il ne faut pas trop attendre pour mettre le pied à l’étrier et qu’il faut se lancer, oser, sans trop réfléchir. Il faut se faire confiance. Il faut se laisser cette chance, quand bien même il y aura certaines erreurs au début. Des erreurs de débutant(e)s, mais des erreurs qui vous apprennent beaucoup au passage.

reveil-matin-cliche-mignon

Faire Des Erreurs et Avancer Droit Devant

Depuis que le blog est ouvert, il y a eu des erreurs. Des erreurs en tout genre. Des billets sont passés aux oubliettes. Publiés trop tôt par rapport à l’ancienneté du Blog. Il y a eu des billets trop longs, des billets publiés trop vite et parfois truffés de fautes de frappe ou d’étourderie. Des erreurs au niveau du design. J’ai fait des erreurs, mais j’ai continué, sans trop attendre à tenter de tout résoudre. Car là encore, si les erreurs sont une force pour apprendre, elles peuvent aussi vous plomber, vous laissant l’amer sentiment que ce n’est plus la peine, que c’est trop long, trop compliqué, trop délicat, trop chronophage. Les erreurs doivent être et rester un moteur, pas un frein. Il faut apprendre d’elles et apprendre à les dépasser pour avancer. Passer à la suite.

Lire, Lire mais Surtout Agir

Avant de lancer ce blog et les 4 ou 5 premiers mois suivants, j’ai lu, beaucoup lu. Trop lu. J’ai lu sur le blogging, sur la veille, sur le référencement, sur WordPress, sur diverses questions techniques. Bref j’ai lu à peu près tout ce que l’on pouvait lire, dans la sphère francophone, dans la sphère US aussi. Cela m’a été d’une très grande aide pour démarrer. Puis à force de lire encore encore, j’ai fini par tomber inexorablement sur les mêmes choses, les mêmes discours, les mêmes astuces, déclinées à différentes sauces. Puis arriva le moment où ces lectures ont commencé à me filer une pression considérable qui avaient tendance à être bloquante plus qu’autres chose. Elle n’était alors plus un booster ou une source d’inspiration ou de motivation. C’est là que j’ai décidé d’arrêter de bouquiner autant ce qui se faisait ailleurs. J’ai décidé de faire un peu de veille, histoire de rester au jus. J’ai décidé d’apprendre via ma propre expérience. J’ai décidé d’agir plutôt que de trop lire. Et je ne le regrette pas du tout.

cerises cliché mignon

Tester, Prendre des Risques, s’amuser

Combien de fois au début, j’ai eu la trouille de publier certains articles. Notamment ceux où je commençais à faire dans le moins académique. Surtout ceux où je râlais. Puis j’ai osé. Puis j’ai tenté. Et Ô mon dieu, je n’étais pas tranquille au début. Je rentrais la tête dans les épaules attendant les éventuelles tomates qui arriveraient balancées sous forme de commentaires sur le blog ou les réseaux sociaux. Et surprise. Non, rien de tout ça. A l’inverse, l’accueil était souvent positif et très encourageant. Alors les articles suivants, ça a été un plaisir de les rédiger et de les publier fissa. Sans trop réfléchir à si ça passerait ou pas, à comment ça passerait. Désormais je ne me prends plus trop la tête, j’agis. Je rédige et je publie. Et même si des doutes sont bien entendu encore présents, je n’attends plus que la frousse d’un éventuel accueil en partie négatif, me vérole l’envie de publier ou ma motivation. Je publie. J’avise ensuite.

Aujourd’hui

Aujourd’hui, je me fais beaucoup plus confiance. Je n’attends plus des plombes avant de publier. Je me laisse la latitude de faire des boulettes, parce que oui, j’en ai fait et j’en fais encore. Je prendrai un fichu plaisir à publier parfois comme ça, comme ça vient, tout comme il m’arrive de publier comme ça, comme ça vient. Avec des répétitions volontaires dans les phrases et les paragraphes même si un Bon Français bien Rédigé voudrait que je colle des tonnes de synonymes notamment pour améliorer le champ lexical et enrichir le cocon sémantique pour le référencement. Aujourd’hui, je ne m’inquiète quasiment plus du référencement, sauf pour rire en découvrant les requêtes farfelues qui amènent des visiteurs sur YesWeBlog.

Aujourd’hui et depuis environ un an, je m’accorde la liberté que l’on devrait tous s’autoriser dans le Blogging. Alors je me souviens de cette blogueuse que j’étais au début. Et je souris. Et j’aime cette façon de Bloguer que j’ai aujourd’hui. Et j’espère que ça va durer encore longtemps.

Votre Blog, c’est votre espace, votre chez vous du web, votre petit coin d’internet. Alors plantez-vous, éclatez-vous, découvrez. N’attendez-pas que le doute vous envahisse. Rédigez, publiez. Souriez :) Ne vous nourrissez pas seulement de l’expérience des autres lors de vos lectures. Alimentez votre propre expériences :) Faîtes vous un soupçon confiance, foncez et surtout, prenez du plaisir !

Petit billet doux rédigé en écoutant le galvanisant et motivant Song 2 de Blur :

Tous les visuels de cette publication émanent du fabuleux site Cliché Mignon.

Previous Post Next Post

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Audrey 22 décembre 2015 at 11:24

    Merci pour cet article ! Merci de nous rappeler que les personnes qui agissent, réalisent leur rêve ont peur aussi. Ils apprennent juste à vivre avec ! Joyeuses fêtes ! :)

  • Reply Cathy / My Name Is Georges 22 décembre 2015 at 12:31

    Blur ♥

    En ce qui concerne mon blog, deux ans plus tard je n’ai toujours aucune confiance en moi, et pourtant il m’a fallu une certaine dose de courage et donc de confiance pour me lancer un jour, pour avoir la prétention de proposer un contenu et espérer qu’il sera lu :) Et comme tu le dis si bien, il faut agir, un jour, il faut arrêter de se poser mille question et foncer. J’ai beaucoup appris, surtout de mes erreurs, j’ai encore énormément à apprendre, mais je crois que le principal enseignement de ce blog c’est de ne surtout, surtout, surtout pas se comparer et viser les étoiles. Aujourd’hui j’ai arrêter de me mettre la pression parce que les stats ne décollent pas forcément très vite. Je suis déjà heureuse que mes articles soient lus, par des blogueuses devenues au fil du temps des copines. Je me fais plaisir et c’est l’essentiel. Aucun plan sur la comète, pas de planning à tenir absolument, le moins de pression possible et surtout de l’échange et du partage, du plaisir et des belles découvertes (comme ce blog, que j’inonde d’un trop long commentaire)

    Des bisous

  • Reply marion 22 décembre 2015 at 12:39

    Oh comme j’ai aimé ton article, plein d’optimisme et qui me donner envie de me lancer encore plus !!
    Et je m’y retrouve , hier j’ai publié un article qui me tenait vraiment vraiment à cœur, et dans la précipitation j’ai oublié des mots . . . mais peu importe je sais déjà qu’il a bien fait rire quelques une de mes lectrices ! =)
    (et pas à cause des mots oubliés)

  • Reply Sophie / Be Sophie 22 décembre 2015 at 15:06

    Merci pour ton article, il y a quelques mois je me suis lancée dans l’aventure du blogging, c’est loin d’être parfait mais j’apprends bcp et j’essaie de m’améliorer :)

  • Reply Sweet Pipelette 5 janvier 2016 at 18:57

    Je me reconnais beaucoup dans les hésitations à se lancer… Cela fait un moment que j’y pensais mais avec la peur de passer pour une nana égocentrique, parce que je n’écris pas trés bien (d’ailleurs c’est un exercice bien differement que le fameux mémoire d’étude et qui fait un bien fou ! ), par manque de confiance aussi. D’ailleurs j’ai la chance d’avoir un chéri qui me soutien à 200% et qui ne trouve pas cette idée folle :)
    Ton billet me donne beaucoup d’optimisme et ça fait du bien :)

  • Leave a Reply