Accueil Blogging Comment relancer un site web après une période d’inactivité

Comment relancer un site web après une période d’inactivité

par Griselidis
163 Vues
Comment relancer un site web après une période d'inactivité ?

Je suis bien placée pour évoquer certaines des interrogations qu’on peut avoir quand on compte relancer un blog ou site internet après une longue période d’inactivité. En effet, pendant une période d’environ six mois en 2018, je n’ai pas publié sur YesWeBlog. Alors quand la question de relancer le blog après cette inactivité de plusieurs mois s’est posée, les réponses ne furent pas forcément tout aussi simples les unes que les autres à trouver. 

Comment relancer le site internet ? Faut-il garder la même ligne éditoriale ? Aura-t-on le temps de s’y remettre ? 

S’interroger sur la relance du site internet/blog

Vouloir la relance

Souhaiter relancer un site internet ou un blog c’est une chose. Mais il faut pouvoir s’y tenir, notamment sur la longueur. Je vois souvent autour de moi des propriétaires de sites ou blogs qui ont envie de relancer leur espace web, qui ont des idées pour rédiger et publier des articles. Mais qui rencontrent des limites face à cette envie. Des limites personnelles ou professionnelles. Notamment de temps. 

Pourquoi cette inactivité ?

Il convient donc de s’interroger sur la relance d’un site internet/blog. D’abord, sur la cause de l’inactivité. Avez-vous arrêté de publier pour faire une pause ? Par découragement ? Par contrainte personnelle comme un manque de temps pour publier ? 

L’origine de la pause

L’origine de l’inactivité peut parfois être la clé dans la bonne réussite de la relance d’un blog ou site internet. Si on manquait de temps pour des raisons personnelles (formation, période d’examens, voyages, déplacements…) mais qu’on dispose à nouveau de temps pour reprendre comme par le passé son rythme de création de contenu, alors la relance ne sera pas la même que si on avait stoppé de gérer son site parce qu’on était complètement lessivé et découragé de travailler sans voir de résultats apparaître. 

En effet, avoir à nouveau du temps ne devrait pas avoir atteint la motivation quant à la gestion de son site. Au contraire, retrouver son espace est souvent un plaisir ! En revanche, quand on revient après avoir pris le large parce qu’on était miné par manque de résultats, retrouver la niaque des débuts pourra réclamer plus de ressources, notamment personnelles. 

Faire le point si nécessaire

Avant de relancer votre blog, il peut donc être très utile de faire le point sur cette relance. Avez-vous encore la niaque ? Avez-vous encore des idées de futurs articles ? Êtes-vous toujours intéressé(e)s par le fait de chercher à « intéresser » vos lecteurs/abonné(e)s ? 

Et surtout, êtes-vous disposé(e)s, prêt(e)s à remettre le couvert comme avant ? C’est à dire à passer du temps devant l’écran à rédiger des plans. Des articles. Choisir voire traiter des fichiers photos/images ? 

En somme, le challenge que vous releviez par le passé, êtes-vous prêt(e)s à le relever à nouveau ? La réponse à cette question sera sans nul doute la clé d’une partie de la réussite de cette relance ! 

La bonne nouvelle dans la mauvaise nouvelle

Une longue période d’inactivité n’est jamais une bonne nouvelle pour un blog ou site web. Qu’il soit suivi d’une communauté fidèle et/ou qu’il soit principalement l’objet de visites ponctuelles d’internautes arrivant via des recherches. Une inactivité n’envoie pas de signaux positifs aux moteurs de recherches comme Google. L’éventuelle communauté autour du blog finit par perdre l’habitude d’aller voir s’il y a des nouveautés après avoir constaté à plusieurs reprises que plus rien de neuf et frais n’y était publié. 

Mais la bonne nouvelle, c’est que vouloir reprendre un site ou blog après une longue inactivité, ce n’est pas impossible. Au contraire. Tout n’est justement pas à refaire. On n’aura pas forcément à reconquérir sa cible. On n’aura pas forcément d’énorme travail de référencement à se refarcir. 

La bonne nouvelle c’est que même si plusieurs mois d’absence se paient, ils ne sont pas synonyme de fin. Et que si vous comptez relancer cet espace web, alors il suffit simplement de vous organiser pour cette bonne reprise ! 

En faisant notamment, un état des lieux !

Faire l’état des lieux

Le trafic

Le point sur les statistiques

Quand vous reprenez votre blog ou site web, commencez par faire l’état des lieux. Regardez les visites uniques et nombres de pages vues du mois en cours, du mois précédent et de l’année passée (en fonction de la durée de votre inactivité/absence. L’idée est d’estimer la potentielle perte de trafic pour envisager de rattraper le niveau de croisière qu’avait le blog/site avant la pause. 

Un blog qui disposait d’un bon référencement perdra du trafic, mais logiquement, il ne perdra pas tout le jus émanant des moteurs de recherche. D’où l’importance de ne jamais négliger l’intérêt du SEO. Un blog/site qui dispose d’une jolie et bonne communauté pourra avoir souffert du manque de nouveautés. Mais là encore, si le trafic était d’abord basé sur une communauté fidèle, alors il sera possible de revenir au minimum à son niveau précédent. 

Pourquoi observer les statistiques et le trafic ?

Pourquoi regarder le trafic actuel VERSUS le trafic par le passé avant et pendant la pause ? Parce qu’en fonction de la nature de ce trafic et de la quantité du trafic perdu au fil des semaines, le travail qui suivra ne sera pas le même. Il permettra d’ailleurs de définir des objectifs pour tenter de revenir au niveau connu dans le passé.

Le point sur la communauté (réseaux sociaux)

Sauf dans le cas d’Instagram et TikTok, il est rare de perdre la moitié voire tous ses abonnés sur les réseaux sociaux parce qu’on aura été absent plusieurs mois. S’agissant d’années, peut-être, mais sur plusieurs mois heureusement, on constate rarement une fuite totale des abonné(e)s. Il faudra donc faire le point sur cet aspect de la potentielle partie de votre trafic. Là encore, tout dépendra des pertes concernant la suite à donner sur ces comptes. 

L’état des lieux concernant le fond

Les chiffres et statistiques ne sont pas les seuls éléments à observer et décortiquer. Notamment si au niveau du fond comme votre contenu, vous n’êtes plus forcément en phase. Aussi, regardez vos contenus les plus récents et demandez-vous si ça colle encore exactement à ce que vous souhaitez pour la suite. 

Cette question peut paraître idiote, mais en quelques mois d’absence (ou plus encore) et donc de recul sur une activité comme la gestion d’un blog ou site internet, certaines choses peuvent avoir changé. On change de mode de vie, de points de vue, d’organisation personnelle ou professionnelle, de rythme de vie. Aussi, selon votre thématique de blog, la raison de votre pause voire de votre reprise, peut être directement lié au contenu publié. 

Des exemples concrets ? 

Tenir un blog sur l’objet de ses études alors qu’elles sont terminées, qu’on a obtenu son examen et qu’on se lance dans la recherche d’un job ! Tenir un blog portant sur une partie de sa vie pro alors qu’on a changé de job (et de secteur d’activité qui n’a plus rien à voir). Tenir un blog sur une passion qu’on avait mais qu’on lâche doucement, peu importe les raisons. Tenir un blog sur son nouveau rôle de parent et la découverte de la parentalité, alors qu’on a enfin trouvé son rythme de croisière et qu’on a envie d’évoquer autre chose que le rythme passé avant entre les couches et la nounou… 

Le point sur la suite

Aussi, dans l’état des lieux que vous faîtes, basés sur des chiffres (stats…), il est évident que l’état des lieux sur le fond va compter autant voire plus que les chiffres. Afin que vous sachiez ce que vous voulez encore pour la suite. Ou que vous ne voulez plus pour la suite. Quels articles ? Quels sujets ? Rythme de publication similaire ou différent ? Contenu similaire ou différent ? Investissement en temps différent ?

Cela, comme les observations faites sur vos stats, permettront de définir vos objectifs. Des objectifs qui seront propres à chacun(e). Qu’ils soient d’origine personnelle ou professionnelle. 

travailler le fond de ses articles pour le seo

Travailler le fond de ses articles pour le seo

Les objectifs

Objectifs statistiques

Ce sont les observations faites sur l’état de votre site (statistiques de fréquentations et visites, chiffres relatifs à vos abonné(e)s sur les réseaux sociaux, état des lieux SEO) qui définiront en partie les objectifs à fixer pour la relance de votre site. 

SEO & positions dans les Serps

Votre site était principalement visité via des bonnes positions dans les résultats de recherches grâce à des pages et articles populaires et performants ? L’état des lieux que vous aurez fait sur ce plan précis, vous permettra de voir si avez perdu des visites parce que certaines pages/articles seront depuis la pause, moins bien positionnés dans les résultats de recherches. 

Il convient donc de décider si oui ou non vous souhaitez travailler sur ces pages afin de peut-être réussir à repositionner ces pages à leur ancienne bonne place. Cela peut passer par une comparaison des pages concurrentes avec les vôtres, mais aussi par un travail de mise à jour du contenu (vérifier si le contenu est toujours d’actualité, s’il peut être amélioré…)

Objectif sur le contenu 

Une autre partie des objectifs, notamment sur le fond à savoir le contenu de votre blog/site, devra être défini par vous. Vos envies. Vos attentes, vos besoins. Vos contraintes persos et/ou pros (disponibilités, planning, état de fatigue…). Lorsque vous aurez fait le bilan sur le fond, l’état des lieux, alors vous aurez probablement défini si votre contenu passé vous convient encore ou non (ou à peu près) et si vous souhaitez conserver ou modifier votre ligne éditoriale. Certain(e)s la conservent en l’état. D’autres l’élargissent. Libre à vous d’aller dans le sens qui vous convient pour la suite. 

L’idéal étant que la ou les directions que vous prendrez pour la suite, soient atteignables. Si vous envisagez de rédiger et publier des articles très longs, sous forme de tutoriel ou de récits documentés, alors il faudra tenir compte de vos contraintes et limites actuelles. Aurez-vous le temps et/ou l’énergie pour créer un tel contenu

Objectifs datés et chiffrés

Quand vous définirez vos objectifs, n’hésitez pas à vous fixer des dates lors desquelles vous ferez des bilans d’étapes. Des dates qui vous seront comme des jalons. Exemple, si vous relancez votre blog ou site web en mars 2022, imaginez faire un premier bilan trois mois après. Pour observer si la reprise se fait bien. Sur les statistiques, sur un nombre d’articles à publier que vous vous étiez fixés. 

Toujours avec ces objectifs, n’hésitez pas à vous fixer des objectifs (atteignables évidemment) qui seraient justement basés sur du concret. Avec par exemple un nombre d’articles à publier chaque semaine ou chaque mois. Un nombre de visiteurs uniques que vous aimeriez atteindre. Si vous n’êtes pas trop ambitieux et si vous fixez des objectifs qui restent réalistes, vous aurez plus de chance de les atteindre. Ce qui sera évidemment beaucoup plus encourageant si vous les atteignez, pour la poursuite de votre relance


Bien sûr, dans le cas des blogs et sites web personnels sans objectifs particuliers, on peut parfaitement se laisser porter par les événements et relancer l’affaire pour voir si ça reprendra ou pas. Sans pression aucune ! Cela dépend évidemment de chaque personne et de ses feelings ! Une relance ne passe pas obligatoirement par un état des lieux et des objectifs définis. En revanche, quand on souhaite vraiment qu’une relance prenne et qu’on a des attentes, qu’elles soient par exemple sur une monétisation à concrétiser et rendre rentable. Ou pour accoster rapidement une boutique à son site, alors y aller par étapes sera d’une aide non négligeable. Voire quasiment indispensable. 

5/5 - (1 vote)

You may also like

Leave a Comment