Cache Images le plugin indispensable pour une migration de site internet

Depuis plusieurs mois, je procède à de nombreuses migrations. Croyez-le ou non, ça peut être fastidieux. Le nombre d’articles, pages ou contenus à migrer fait partie des enjeux et peut rendre encore plus complexe une migration. Cela ne la rendra pas forcément difficile, mais complexe, oui. Toujours est-il que je mets un point d’honneur à travailler l’aspect visuel dans la migration. Beaucoup ailleurs sont proposées sans déplacement des images et photos. Ce qui clairement, c’est pas mon parti pris. Mais comme on dit, chacun voit midi à sa porte ! Quoi qu’il en soit, je partage aujourd’hui ce qui j’espère aidera des personnes qui tiennent à procéder seules à la migration de leur blog ou site web.

Comment ? En partageant un des outils que j’utilise presque toujours en cas de migration de site web et blogs.

Cache Images le plugin WordPress pour importer des images en masse

L’outil, il est gratuit. Il s’appelle Cache images. C’est une extension WordPress disponible sur le repository officielle de WordPress. Que ce soit sur le site francophone officiel ou directement via le catalogue d’extensions de votre installation WP.

Vous le trouverez à cette adresse : https://wordpress.org/plugins/cache-images/

Bref, Cache Images n’avait pas été mis à jour pendant des années et l’a été récemment. Pourtant, même s’il n’avait pas été mis à jour pendant des plombes, disons les choses franchement, je l’utilise quasi toutes les semaines. Parce qu’il est tellement utile, vraiment vraiment très utile.

Cette capture d’écran date de 2016 car j’avais déjà écrit sur ce plugin au sein d’un autre article sur cette extension précieuse.

cache-images

L’auteur/créateur de cette extension, c’est Matt Mullenweg. Vous allez peut-être vous dire, ouais, elle est gentille mais c’est qui ce mec ? 🙂 Bah regardons sur Google hein :

who s Matthew Mullenweg

Donc le coco est co-auteur de WordPress. Ah et il aurait aussi fondé la société Automattic (oui, celle qui fait tourner les grosses machines comme WordPress.com, Jetpack l’extension et tout le toutim…).

Donc pour la fiabilité de la source créatrice du plugin, ça va. A priori on est bien. Ensuite, vu qu’elle est à jour depuis quelques jours (fin octobre début novembre 2023), niveau sûreté, on est bien aussi.

Que fait Cache Images exactement ?

Ce plugin, il fait quoi ? Vous aviez un site web ou un blog par exemple chez OverBlog ou Blogger ou une de ces plateformes bien connues ? Vous avez importé votre contenu texte (pages et articles). Et vous voyez vos images dans vos articles et pages, mais les liens montrent qu’elles seraient toujours sur le site d’origine ? Et vous n’avez rien dans votre médiathèque WordPress ? Bah Cache Images, il va vous aider à importer réellement vos images/photos sur votre WordPress. Et remplir votre médiathèque avec VOS photos et images.

Comment fonctionne Cache images le plugin WP ?

Simple. Basique. Basique. Simple (vous avez la réf ?). Bref ! Vous installez et activez le plugin. Ensuite, vous cliquez sur « Settings » quand vous êtes sur la page de vos extensions. Cela vous emmènera sur la page Réglages » des médias de votre site/blog WP.

Sur cette page, cliquez je vous le conseille, pour activer « Automatically cache images on post’s saving », puis validez :

settings cache images

Ce qui signifie littéralement que ça va « cacher » vos images à chaque enregistrement d’un article/page. Par cacher, on entend là que l’enregistrement va provoquer à distance l’importation de toute image qui est dans le post concerné, qu’il s’agisse d’une page ou d’un article WordPress. Bien non ? Bon en vrai, ça c’est pratique quand on a peu de contenu. Environ 50, 100 ou 200.

Pour aller plus vite quand on a beaucoup, beaucoup d’images (entre 500 et 50 000 admettons), on ira ici plutôt dans « OUTILS » puis dans « Cache Remote Images« .

C’est là que vous aurez le choix entre 2 boutons. Scan et Scan (Including Linked). En l’occurrence, n’utilisez que SCAN et pas le second à droite.

Si vous lancez SCAN (le boutono de gauche donc, cela va lancer un scan du contenu des articles pour chercher les images et potentiellement, leur endroit d’origine. C’est à dire là où elles sont vraiment hébergées. Une liste va se créer et livre à vous de valider ou non les éléments de la liste.

Voici un exemple en capture (elle aussi date de 2016) d’un élément qui apparaît quand on importe des images d’un contenu venant à la base d’OverBlog, la plateforme française de Blogging :

cache-image-overblog

Si vous voyez peu ou pas d’images/photos dans votre médiathèque WP, alors go go go cliquer sur ce bouton (cache from this domain). Cela va importer toute image repérée sur WordPress qui serait encore hébergée sur OverBlog. On reconnaît d’ailleurs le fameux kiwi.com relatif à OB.

Bref ! Si vous aviez aussi des images venant d’ailleurs, ça va les importer aussi si vous validez les lignes qui vous sont suggérées. En parallèle, en haut de page, vous aurez votre jauge qui progressivement avancera à mesure que d’abord le plugin repère vos médias images et ensuite à mesure qu’il les importe.

Important : ne fermez pas la page quand vous lancez un import ! Car si vous relancez, potentiellement, certains médias seront importés en doublon ou triplon. Un moindre mal quand on sait qu’à la base, post import de votre contenu texte, vous aviez une médiathèque vide ! Mais le ménage d’image en double, c’est un peu relou non 😉 ?

Pourquoi Cache images c’est trop bien ?

Peu importe que vous partiez de Blogger ou Overblog. Vos images, elles ne sont pas du tout dans votre export xml (pour Blogger) ni dans l’export OB. Votre ou vos exports, c’est du contenu texte et des liens. Des métas d’articles et les commentaires (quand on a de la chance).

Les images, elles restent sur le blog ou site web de départ.

Donc oui, cache images, c’est vraiment le plugin qui ramène vos images à la maison, là où vous voulez. Sur votre WordPress tout frais tout beau qui sent le neuf. Dans vos contenus. Car oui, sur des sites anglophones, on peut lire par exemple que c’est mieux de laisser ses images Blogger/blogspot chez blogger. Ma foi, le jour où un compte saute, ou est piraté. Ou le jour où Blogger s’arrête (je n’espère pas hein), bah vos images, elles seront avec. Elles ne seront pas là où il serait logique qu’elles soient à savoir sur votre WordPress.

Laisser vos images sur la plateforme ou site d’origine, ça vous prive aussi de pouvoir les manipuler comme vous voulez depuis WordPress mais aussi donc de les optimiser. Les convertir en Web notamment.

Donc oui, Cache Images c’est un peu le plugin ultime (d’autres font la même chose, mais je n’ai humainement pas le temps de tout tester). Aussi, si vous migrez par vos soins votre contenu, n’hésitez pas 😉

Si vous envisagez une migration mais ne souhaitez pas l’effectuez vous-mêmes, n’hésitez pas à me contacter pour un devis de migration de site web ou blog.

Partager ce contenu :
Griselidis
Griselidis

Bonjour ! Je suis Griselidis. Webmaster & Webdesigner freelance, je tiens ce site web depuis mai 2014. Depuis 10 ans déjà, je partage ici des tutoriels et articles pour vous aider à créer votre site web, le faire vivre et le faire connaître.

Newsletter

Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous et abonnez-vous à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *