Code Profiler pour mesurer les performances d’un site web WordPress

Tomber sur un site WordPress lent n’est pas rare. Ou alors s’il n’est pas très lent, il faut parfois reconnaître que des pages mettent du temps à s’afficher. Ou encore que quand on navigue sur le tableau de bord, ça rame. Et pour trouver ce qui peut faire ramer un site WordPress, ce n’est pas toujours facile. Encore moins si ce n’est pas une chose qu’on fait souvent.

Est-ce qu’un site web WordPress rame à cause de la base de données encrassée ? Est-ce que des pages sont lentes parce que l’hébergeur web ou son offre ne conviennent pas ? Est-ce qu’un ou plusieurs plugins sont coupables ? Voire le thème ?

C’est à ce titre qu’un plugin comme Code Profiler peut guider dans la recherche de sources diverses de lenteurs d’un site internet WordPress. Surtout s’agissant des plugins, du thème et/ou d’un page builder.

Zoom sur le plugin WordPress Code Profiler

J’ai découvert ce plugin il y a presque un an. Après avoir lu son descriptif et ce à quoi il servait, j’étais curieuse de le tester. J’ai donc installé puis activé ce plugin sur un de mes sites web WordPress en prod. C’est à dire un site web déjà en ligne. Cela reste encore le meilleur moyen de voir ce que donne un plugin en condition réelle.

Et rapidement, j’ai compris que sa version gratuite suffirait à me guider pour trouver certains éventuels coupables de lenteurs.

En effet, Code Profiler sert entre autres choses, dans sa version gratuite du moins, à mesurer le temps d’exécution des plugins d’un site WordPress. En incluant le thème et l’éventuel constructeur de page (Elementor, Divi…).

Voici ce que me renvoyait Code Profiler quand je cherchais à savoir sur un site internet WordPress, quels plugins mettaient le plus de temps à se lancer :

temps execution quickwebp

Dans la capture qui suit, on ne voit pas tout. C’est voulu 🙂 Ce screenshot permet en revanche de voir qu’on retrouve un plugin fréquemment accusé de ralentir des sites WordPress, à savoir Jetpack. Il se trouve que lors de ce test, il était le premier plugin après la mesure, à apparaître comme le plus long et lent à s’exécuter.

Faisons un nouveau test sur un autre site web pour lequel je change la vue de résultats pour qu’elle soit horizontale :

code profiler mesure de performances site web wordpress

Résultats du plugin Code profiler avec un test : Jetpack met encore énormément de temps à s’exécuter. Cet aspect négatif de sa réputation se confirme donc sur 2 sites web différents. Et comme souvent, Yoast n’est pas en reste et Wordfence met aussi du temps à se lancer.

-> Si on cumule le temps que mettent des gros plugins comme Jetpack, Worffence et SEO par Yoast, on peut commencer à réfléchir à prendre des décisions. Comme pour le cas de ces 2 sites internet WordPress, qui sera de retirer ou non Jetpack.

Bref, vous l’aurez compris, dans sa version gratuite, Code Profiler sert à mesurer le temps que peuvent mettre des plugins et/ou un thème et builder de pages pour s’exécuter. Aussi, si après plusieurs tests différents, vous voyez par exemple toujours le même plugin en tête de liste, avec des temps dépassant la seconde ou plus, envisagez de revoir son utilisation ou de vous en séparer. Bien entendu, regardez toujours les réglages et la documentation de ce plugin incriminé pour voir s’il serait possible de le rendre plus véloce et moins lent au démarrage.

Comment utiliser Code Profiler ?

Installez le plugin puis activez Code Profiler sur un site web WordPress.

Ensuite rendez-vous dans la liste de vos extensions installées. Cherchez Code profiler et cliquez sur « Commencer à Profiler » :

commencer le profilage

Cela vous enverra sur la principale page de test de Code Profiler.

Vous aurez plusieurs choix pour profiler le site, c’est à dire rechercher les temps d’exécution des plugins & thèmes :

  • Interface publique (ce que peuvent voir vos visiteurs)
  • Publication/url personnalisée : adresse de votre choix
  • Interface d’administration : soit le tableau de bord WordPress

Le 3ème choix s’avère utile si vous trouvez que vos pages s’affichent super vite en frontal pour vos visiteurs et vous. Mais que vous trouvez que votre tableau de bord est lent.

Selon votre choix et si vous choisissez de tester une page accessible en frontal, vous aurez la liste de vos pages. Si vous optez pour le second item (publication/url personnalisée) vous pourrez taper ou coller une adresse web.

Bref, ensuite, vous pourrez choisir de lancer le profilage/test pour un utilisateur sans compte WordPress (déconnecté) soit comme pour un(e) internaute lambda qui visite votre site internet. Ou d’opter pour un test d’utilisateur WP avec compte.

Voici ce que donnera la page selon vos choix pour le test/profilage :

code profiler mesure

Une fois vos choix faits, il convient de simplement cliquer sur « Commencer le profilage » puis de patienter quelques secondes le temps que l’outil puisse faire ses mesures.

Enfin par défaut, vous obtiendrez le fameux graphique avec dans l’ordre, classés par temps d’exécution les plus longs, les plugins, thèmes et builders qui sont sur votre installation WP :

code profiler plugin wp
Mesure en exemple sur le site officiel du plugin Code Profiler : https://code-profiler.com/#screenshots

Dans l’exemple donné en capture d’écran sur le site officiel du plugin, on peut voir que c’est WooCommerce qui met le plus de temps à se lancer par rapport aux autres plugins. Ensuite Elementor, puis Gutenberg…

Attention toutefois ! Ce n’est parce qu’un plugin est premier affiché dans la liste qu’il faut le retirer ! Ce qui sera important, c’est de vérifier le temps que ce plugin + les autres mettent pour se lancer :

  • Si vous dépassez les 3 secondes (j’exagère volontairement), oui, il y a des questions à se poser 😉
  • Si vous avez 0.10 ou 0.30 secondes en temps de lancement, vous êtes bons !

Différences entre mesures et actions

Ce plugin WordPress comme d’autres outils, sert à faire des mesures. Les résultats de ces mesures ne sont pas des sanctions, ni des injonctions à agir direct ensuite. Il faut toujours temporiser des résultats car :

  • chaque résultat peut différer d’un moment à l’autre, même si les tendances restent globalement les mêmes
  • Un plugin dans une version récente peut mettre du temps à se lancer. Mais être beaucoup moins long au démarrage après une MAJ correctrice
  • Un plugin ou thème ou page builder peut être toujours en 1ère position en temps de lancement dans votre graphique de résultat. Mais avoir un temps de lancement très honorable, soit très très court 🙂

En gros, ce plugin Code Profiler sert de guide pour :

  • Chercher si des lenteurs sur un site web WordPress sont imputables à un plugin (ou plusieurs) un thème et/ou un page builder
  • Tester le frontal et l’admin (tableau de bord) pour voir d’éventuelles différences

Vous pouvez tout à fait faire des recherches pour régler les lenteurs d’un site WordPress en cumulant plusieurs tests d’outils différents :

Sachant que Code profiler n’est qu’en partie gratuit. Pour aller plus loin dans les tests, notamment pour la partie base de données et scripts, il faudra se tourner vers l’offre payante. Dans le cas d’aujourd’hui, il s’agi t principalement de voir comment aborder ce fameux temps de lancement que peuvent prendre des plugins. C’est très adapté pour un niveau intermédiaire avec WordPress.

Notez que Code profiler servira à détecter des potentiels temps longs de lancement de plugin et thème. Mais il ne vous donnera pas de réponses sur d’autres sources de lenteurs potentielles :

  • offre hébergeur web non adaptée
  • technos hébergeur web anciennes/obsolètes
  • version php ancienne sur serveur d’hébergement web
  • photos/images trop grosses/lourdes aux formats JPG PNG qui pourraient être converties vers webp
  • cumul de trop de plugins : on peut accuser jetpack d’être lent, mais parfois, quand il y a 40 ou 30 autres plugins, il faut savoir voir la globalité 😉
  • absence de cache ou cache mal configuré ou mal choisi

Vous l’aurez compris, Code Profiler reste un outil qui doit guider et pas décider à votre place 🙂

Code Profiler pour dépanner un site web WordPress

Pour ma part, je ne me sers le plus souvent de Code Profiler que quand un site web wordpress montre des signes de lenteurs. Que ce soit :

  • sur le back office (= tableau de bord)
  • en frontal (ce que voient les internautes)
  • les deux

Il permet de situer quels plugins et/ou si c’est le thème qui demandent beaucoup de temps et ressources pour se lancer. Et fréquemment, en désactivant l’incriminé, les choses vont ensuite beaucoup mieux.

Code profiler est donc un très bon guide pour s’aider dans l’amélioration rapide de certaines performances d’un site internet WordPress.

Partager ce contenu :
Griselidis
Griselidis

Bonjour ! Je suis Griselidis. Webmaster & Webdesigner freelance, je tiens ce site web depuis mai 2014. Depuis 10 ans déjà, je partage ici des tutoriels et articles pour vous aider à créer votre site web, le faire vivre et le faire connaître.

Newsletter

Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous et abonnez-vous à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *