Accueil Formation CPF influence et potentielles arnaques

CPF influence et potentielles arnaques

par Griselidis
169 Vues
FORMATION ET CPF

Si récemment le CPF était au cœur de l’actualité dans certains médias français, c’était notamment au sujet de ces appels téléphoniques intempestifs que nous sommes beaucoup à recevoir et sur comment faire pour ne plus recevoir ces fameux appels. Appels qui très souvent, seront l’occasion d’essayer de soutirer aux appelés, les informations relatives à leur compte CPF, à savoir leur compte Personnel de Formation. Et donc potentiellement, de faire dépenser à l’appelé, l’argent disponible sur ce compte, pour des formations en tout genre qui sont rarement des formations de qualité. 

Pourtant, si le CPF et l’influence faisait l’actualité également ces derniers jours, c’était suite à une vague de promotion de ce fameux CPF, dans l’univers de l’influence. Le CPF étant alors trop souvent présenté comme étant le moyen de percer dans l’influence ou pire encore, d’obtenir des équipements High Tech coûteux, comme un iPhone dernière génération ou un PC Portable. 

Alors quid de cette actualité dans le monde de l’influence ? Qu’est-ce que le CPF et comment ne pas se faire avoir ? 

Le compte personnel de formation

Si je me permets de rédiger au sujet du CPF aujourd’hui mais aussi au sujet de dérives qui y sont directement liées, c’est parce que ces deux dernières années, je me suis personnellement beaucoup intéressée à ce qu’est le CPF, à quoi il sert et comment s’en servir. 

Le CPF c’est quoi ?

Le CPF, pour Compte Personnel de Formation est un service proposé et mandaté par le Ministère du travail, en France. Celui-ci est complètement personnel (on ne partage par exemple pas son CPF avec son conjoint ou son enfant). D’ailleurs, il est si personnel que c’est d’abord via son numéro de sécurité social qu’on s’y connectera. Ce compte vous permet de découvrir à quels droits vous disposez en termes de formation. Droits principalement acquis en travaillant et donc en cotisant à ce fameux CPF. 

Vous cotisez en tant que salarié(e) mais aussi en tant qu’indépendant(e)… Et si toutefois vous quittez le salariat ou même une activité en freelance, votre capital financier disponible sur votre CPF, restera disponible après ce changement professionnel. Il vous suivra également si vous reprenez une activité pro, qu’elles soit salariée ou en indépendant(e). 

Pourquoi le CPF fait-il autant l’objet de potentielles arnaques ou réelle arnaques ?

Puisque sur votre CPF, vous pourrez retrouver vos droits de formation au format monétaire et que ce montant peut aller jusqu’à 5000 euros (et jusqu’à 8000 euros dans le cas de salarié(e)s peu ou pas qualifié ne disposant pas d’un niveau de formation sanctionné par un diplôme classé au niveau 3 (CAP, BEP)). 

Ces sommes rondelettes deviennent donc intéressantes pour des personnes ou groupes de personnes dont les intentions seront d’en ponctionner une partie ou la totalité de ce capital qui logiquement, doit être alloué en vue de vous former

C’est donc là qu’interviennent ces fameux appels que beaucoup reçoivent plusieurs fois par semaines. Lors de ces appels téléphoniques, on tentera de vous expliquer même si vous connaissez déjà le CPF, ce que c’est et comment l’utiliser. Puis subtilement (ou pas), on vous invitera très chaleureusement à vous inscrire sur tel ou tel site pour aller y chercher une super formation. Pire encore, on vous invitera à communiquer vos identifiants CPF personnels. Toujours en vue de vous faire dépenser votre capital formation. Ou de vous subtiliser ce capital. 

Dans le cas de l’univers de l’influence, la promotion du CPF serait faite en vue d’inviter des followers à utiliser leur capital de formation pour suivre entre autres, des formations pour devenir « influenceurs ». Dans d’autres cas, dans le cadre de certaines formations, il sera possible d’utiliser indirectement le montant ou une partie de ses droits, pour acquérir des biens matériels comme un téléphone high-tech dernier cri ou de l’équipement informatique. 

Dans le faits, comment cela devrait se passer

Bref. Peu importe la forme que prend la potentielle arnaque. Dans les faits, le CPF doit être utilisé uniquement par motivation personnelle de son ou sa titulaire. Ce après étude et recherche approfondie d’une formation qui collera aux réels besoins de son/sa titulaire. Cette formation pourra être suivie par exemple d’une reconversion ou bien être l’objet un complément de formation pour gagner en compétence et connaissance dans le cadre de sa vie professionnelle. 

Aussi, non, le CPF n’est pas un capital qui sert à acheter sur injonction d’une personne active sur les réseaux sociaux, une formation qui fera « gagner » au passage, un iPhone 13 ou autre équipement informatique. Le CPF ne doit pas non plus être utilisé parce qu’on vous y aura invité(e)s par téléphone par des inconnu(e)s, ce même quand vous ne cherchez pas à vous former pour le moment. 

Le CPF un capital pour soi et sa vie professionnelle

Ce capital formation qu’est le CPF doit servir à vous formez quand vous le déciderez et quand vous estimerez que c’est le moment de le faire. Notamment aussi parce que quand vous l’aurez décidé, vous aurez trouver le cursus ou diplômé visé. Tout en ayant par ailleurs, vérifié si l’entreprise proposant cette formation, est connue et dispose d’une bonne réputation. 

Le site du gouvernement sur le CPF aujourd’hui, permet de tout savoir sur le CPF et ce qu’il représente comme permet de faire. Il ne faut pas hésitez à y créer son compte et à en découvrir le cadre. Pour mieux se servir de son CPF si on a des doutes. 

5/5 - (1 vote)

You may also like

Leave a Comment

%d blogueurs aiment cette page :