Accueil Hotjar Hotjar pour mieux connaître les visiteurs de son site web

Hotjar pour mieux connaître les visiteurs de son site web

par Griselidis
42 Vues
Hotjar outil heatmap site web

Après plusieurs années, quand un site web semble rencontrer un plafond de verre au niveau du trafic ou éventuellement des objectifs fixés par son biais, il devient souvent crucial d’apprendre à mieux connaître son audience. Et de découvrir plus encore comment les visiteurs se comportent sur le site internet. Savoir quelles sont les zones du site web qui suscitent de l’intérêt ou a contrario les zones qui pourraient être ignorées.

Apprendre à mieux connaître son audience et les interactions de cette dernière permettra ainsi d’agir si besoin est. En modifiant la structure d’un menu de navigation, en mettant en avant des contenus cruciaux ou encore en retirant des éléments dont l’affichage ne se justifie plus (feed de réseau social dans la sidebar…).

Aujourd’hui, de nombreux outils permettent d’apprendre à connaître les internautes qui visitent un site web ou un blog. Et parmi ces outils, un est particulièrement plébiscité, à savoir Hotjar.

Alors qu’est-ce que Hotjar ? Que permet l’outil Hotjar ? Comment le connecter à un site web ? Est-il gratuit ou premium ? Quels en sont les potentiels tarifs ? Est-il indispensable ? Découvrons dès maintenant cet outil.

Découvrir l’outil Hotjar

Les raisons qui poussent à mieux vouloir connaître les parcours des visiteurs sur un site web peuvent être diverses et toutes aussi valables les unes que les autres. Parmi elles, on retrouve souvent le besoin de :

  • Mieux connaître le parcours le plus courant sur le site web.
  • Découvrir quelles sont les zones chaudes appelées HeatMaps sur les pages du site web. C’est à dire les zones de la page qui sont les plus survolées, parcourues et surtout cliquées par les internautes.
  • De visionner des enregistrements de ce que font les internautes sur des pages du site web.
  • De vouloir améliorer l’UX à savoir l’expérience utilisateur sur la base de données concrètes.
  • De rentrer dans une meilleure connaissances des usages du site web en amont d’une refonte, pour par exemple renoncer à des affichages et/ou des contenus
  • Pour déterminer quels sont les parcours qui permettent de créer des conversions (formulaires, appels, achat sur un site d’E-commerce…) et comment les améliorer.

Recourir à des outils qui permettront de mieux appréhender l’expérience utilisateur donc l’UX est donc tout à fait louable. Cependant, pour que soit concluant le recours à Hotjar, il convient donc de prendre des actions suite à son utilisation et de les mettre en place.

Comment connecter Hotjar à un site web ou blog

Plusieurs solutions assez classiques sont proposées pour connecter Hotjar à un site web ou à un blog. En l’occurrence, vous pouvez opter pour :

  • L’ajout d’une balise/tag dans le code de votre site web
  • L’ajout du tag/balise Hotjar via GTM (Google Tag Manager)
  • Le passage par l’extension/plugin WordPress de l’outil
  • L’usage de plugins pour les CMS et principales plateformes d’hébergement web comme : Shopify, Drupal, Wix, SquareSpace, PrestaShop ou encore ClickFunnel. Idem avec Joomla ou encore Magento…

Notons au passage qu’a priori, la connexion de Hotjar à un site web ne ralentira pas la vitesse d’affichage des pages du site internet. Et n’aura donc pas d’impacts sur les performances. Du fait que la balise sera chargé de manière asynchrone.

Les offres Hotjar

L’outil peut être utilisé gratuitement. Cela limitera l’accès aux informations proposées par l’outil à 35 sessions par jour. Cette offre est l’offre nommée BASIC.

Si les besoins sont plus prégnants, alors d’autres offres sont disponibles comme suit :

  • Offre Plus : Cette offre à 32 € par mois permet notamment de disposer de capturer jusqu’à 100 sessions par jours. De traquer les actions des visiteurs et de filtrer et segmenter les données.
  • Offre Business : L’offre proposée actuellement à 80€ par mois permet des intégrations custom avec les grands tools que sont Hubspot ou encore Zapier… Elle ouvre l’accès à des données pépite comme les potentiels points de frustration des visiteurs, points de départ d’une page etc…
  • Offre Scale : Son budget sera à définir avec les équipes commerciales de Hotjar. Offre donc surtout dédiée à des structures qui auront besoin d’avoir des données illimitées sur les sessions journalières des visiteurs…

Ces offres permettent donc selon la taille de votre structure d’obtenir des infos de plus en plus fines en fonction des besoins. Si vous souhaitez simplement tester l’outil avec un accès à 35 sessions de visiteurs par jour, gratuitement, vous le pourrez. Ce qui permet de vérifier si Hotjar est l’outil qui vous conviendrait pour mieux comprendre le parcours de certains de vos visiteurs.

Exemples de ce que l’offre Basic (gratuite) permet d’obtenir

Via l’offre Basic donc gratuite, l’utilisateur Hotjar peut obtenir ce qui suit :

Le parcours utilisateur en replay

C’est à dire l’accès à 35 replays vidéo de navigation d’internautes par jour. Une vidéo inclut notamment les périodes d’inactivité de l’internaute, les potentiels bugs qu’il rencontre, les points de friction (frustration etc…), confusion, les détections d’erreurs UX/UI, les succès et surtout, les conversions… Ce qui offre tout de même potentiellement l’accès à un millier de vidéos sur le mois.

HeatMap

Vous pouvez demander d’obtenir une heatmap pour différentes pages de votre site web. Pour indiquez l’url et si l’outil a pu collecter/détecter des visites sur ces pages pour vous restituer les cartes, vous aurez en quelques secondes le résultat. Il va de soi que si vous inscrivez votre site web et le connecter à Hotjar deux minutes plus tôt, la restitution ne sera pas très parlante puisque basée sur peu ou pas de visites.

Le dashboard Hotjar

Via le tableau de bord, vous aurez accès à des infos courantes en termes de statistiques de fréquentation. C’est là que Hotjar peut être redondant si vous utilisez un outil de mesure de type KPI comme Google Analytics ou encore Matomo.

Vous aurez accès à :

  • Au nombre de sessions des internautes et la durée moyenne des sessions
  • Le nombre moyen de pages visitées par internaute
  • Le taux de rebond.
  • Les liens et boutons les plus cliqués.
  • Le top des pages les plus parcourues/visitées
  • Le taux de clics de frustration et sorties du site (par jour)
  • La proportion de nouveaux visiteurs VS ceux qui reviennent sur le site web
  • La techno utilisée pour visiter le site web (desktop, tablette et mobile)
  • Un top des pays d’origine des visiteurs.

Le potentiel de Hotjar pour mieux connaître les comportements des visiteurs

Un tel outil est rarement utilisé seulement à des fins de tests. Au contraire. Le connecter à un site dénote un besoin qui s’impose de mieux connaître ou de découvrir les attitudes d’internautes face au site web qui leur est proposé.

Avoir accès à des vidéos qui montrent exactement comment un(e) internaute est susceptible de réagir en parcourant des pages est évidemment un outil de travail indispensable pour prendre des actions d’amélioration sur le site web. Ou du moins, de définir au minimum des axes d’amélioration.

Hotjar du point de vue des visiteurs

La plupart du temps, les internautes ne se rendent pas compte et ne savent donc pas que des outils comme Hotjar peuvent être installés sur un site web. En l’occurrence, un webmaster ou un(e) propriétaire de site peut tout à fait informer son audience de l’usage d’un outil de ce type. C’est très souvent le cas via une page Politique de Confidentialité. Informer les internautes de l’utilisation de ce type de collecte d’information est devenu courant heureusement. Alors si vous optez pour Hotjar ou une alternative à Hotjar, je vous recommande de l’indiquer sur votre site web. Notamment si l’usage de l’outil est prévu pour du long terme.

Pour l’exemple et afin d’illustrer mon propos, le site Legifrance utilise Hotjar et l’indique en clair dans la page dédiée à la politique de confidentialité du site web.

hotjar usage sur legifrance

Utilisation de Hotjar sur le site web Legifrance

Par ailleurs, il apparaît que Hotjar est RGPD friendly, ce qui évidemment ne gâche rien.

La raison pour laquelle il n’y a pas de capture d’écran dans cet article

Hotjar est RGPD friendly. Pour autant, je n’inclus aucune capture d’écran de mon usage de l’outil par souci justement, du respect de la confidentialité des visiteurs de YesWeBlog. Vous pouvez à tout moment visiter le site web de Hotjar et y découvrir des vidéos de démo tout comme des captures d’écran.

5/5 - (1 vote)

You may also like

Déposer un commentaire