Accueil MonétisationAffiliation ShareASale pour faire de l’affiliation sur son blog

ShareASale pour faire de l’affiliation sur son blog

par Griselidis
361 Vues
shareasale affiliation regie gagner argent avec son site

On connaît déjà des régies bien françaises chroniquées sur YesWeBlog. Aussi, intéressons-nous aujourd’hui à une régie basée aux USA, à savoir ShareASale. Une régie qui regroupe un nombre de programmes d’affiliation impressionnant en termes de quantité. Des programmes principalement étrangers, avec des marques étrangères. Mais beaucoup de programmes qui pourraient intéresser par exemple des professionnels du web ou encore du marketing. 

Alors quid de cette régie d’affiliation ? 

ShareASale en quelques mots 

Depuis quelques temps déjà, ShareASale fait partie de Awin. Cette régie basée aux USA propose un nombre impressionnante de programmes, balayant quasiment toutes les thématiques imaginables (web, marketing, famille, maison, déco, mode, rencontres…). 

Les programmes d’affiliation sur ShareASale

Programmes orientés web et marketing

Dans l’univers de l’hébergement web, on trouve ainsi WP Engine ou encore Weebly qui permet de créer des sites web. Dans l’univers de WordPress, on trouve par exemple StudioPress. Ainsi que RocketTheme, qui propose des thèmes/designs pour WP, Joomla ou encore le CMS Magento. Concernant l’univers de Pinterest, on trouve le programme Tailwind, fameux outil pour programmer des publications par exemple des publications sur le réseau social aux épingles. Idem avec MailPoet, outil d’automatisation d’envoi de Newsletter. 

Programmes Mainstream

On peut trouver parmi les programmes grand public, des marques comme Crayola ou encore Cricut. Ainsi que GearBest. La liste de programmes étant très impressionnante, il ne faut pas hésiter à prendre du temps pour la parcourir. Toutes les thématiques sont présentes. 

Limites de ShareASale

Un seul site principal à l’inscription

On ne peut inscrire qu’un seul site sur cette plateforme. Ou disons-le autrement. Lors de la complétion de son compte, on indique un site qui est le site principal. On peut en ajouter d’autres ou plutôt en mentionner d’autres comme on peut le voir dans la capture ci-dessous. Cependant, lors de la candidature à certains programmes, même si on mentionne dans le champ de saisie libre, qu’on candidate avec un site additionnel, il n’est pas rare qu’un refus suive. En effet, j’ai fait le test cette semaine et ai obtenu un refus au motif que le site qui était proposé n’était pas le site principal. 

En revanche, pour un autre programme, c’est parfaitement passé :) Il faudra donc compter avec ce qui peut apparaître comme étant une limite. Ce comparé à la plupart des plateformes présentes sur le marché, qu’elles soient françaises ou non. 

Interface vieillotte

Quand on teste différentes régies proposant des programmes d’affiliation, on peut découvrir surtout des interfaces sobres, UX friendly et efficaces. Avec ShareASale, on peut tout de même déplorer que l’interface ne change pas depuis des années. 

Pas de traduction vers le Français ou autres langues

Il s’agit d’une plateforme américaine. Alors qu’elle soit d’abord en anglais n’est pas surprenant. Par contre, pas possible (à ma connaissance) de switcher vers une autre langue. Pour une plateforme de cette envergure, on peut trouver cela regrettable. 

Gains et paiement des gains d’affiliation

Modes de paiement et seuils à atteindre pour débloquer ses gains 

Plusieurs modes de paiement sont proposés. Avec d’abord, le classique virement bancaire. Ensuite comme on peut le découvrir ci-dessous, on pourra opter pour d’autres modes de paiement avec des seuils à atteindre différents. On peut noter que le célèbre Paypal est absent des solutions proposées. En revanche, on trouve Payoneer : 

modes de paiement shareasale

Dans le cas où on choisit le virement comme mode de paiement, on pourra débloquer l’argent gagné dès que le seuil de 50 dollars sera atteint. 

Conclusion

Si vous faîtes ou souhaitez mettre en place des liens d’affiliation sur un site ou blog très niché et très orienté sur une cible française, il n’est pas impossible que vous ne trouviez pas chaussure à votre pied avec ShareASale. Les programmes y sont pour la plupart, destinés à une cible américaine. On peut le dire, seuls les programmes orientés web et marketing, ont tendance à trouver leur éditeurs européens et plus précisément, français. 

ShareASale pour faire de l affiliation sur son blog

On peut tout de même apprécier que la plateforme accepte assez facilement l’inscription de nouveaux éditeurs, hors USA notamment. Quel que soit par ailleurs, le trafic des sites proposés. 

5/5 - (1 vote)

You may also like

1 commentaire

Nicolas Desjardins 18 décembre 2021 - 12:19

J’ai toujours un peu de misère a faire l’affiliation sur mon blog, je crois que vos information vont m’être d’une grande utilité merci!

Répondre

Leave a Comment

%d blogueurs aiment cette page :