protection équipements informatiques navigation
Blogging

Bloguer écolo ?

Depuis un moment déjà, le délicat sujet du réchauffement climatique fait très souvent la Une des médias. Les fréquents épisodes de canicule en France l’année dernière ne sont d’ailleurs pas faits pour nous rassurer. Tout comme les épisodes de grêle et autres tempêtes, ainsi que les différents événements météorologiques inhabituels recensés un peu partout dans le monde chaque jour. Incendies ravageurs aux USA, Australie ou encore en Algérie.

L’écologie est donc une thématique aussi importante que sensible, avec laquelle il est nécessaire de composer. Les dernières élections municipales en France en sont d’ailleurs un véritable révélateur. Avec l’élection de nombreux Maires issus du mouvement EELV.

Aussi, puisque nous sommes tous concernés, pourquoi ne pas agir, chacun(e) à son échelle, pour commencer ne serait-ce qu’à changer ses habitudes, au quotidien, dans sa vie pro comme perso, loin des écrans mais aussi dans nos usages dans l’univers du numérique et du digital ?

Si on se fie à des informations comme celle de cet article de LaTribune dans lequel on peut lire que « Les ordinateurs, smartphones, data centers, réseaux et objets connectés engloutissent déjà 10% de la consommation électrique mondiale d’électricité ».

En parallèle, aussi bête que cela puisse paraître, n’importe quel internaute ou usager du numérique, pourrait à sa mesure, agir.

Bloguer écolo, est-ce possible ?

Si oui, comment ?

Un peu comme pour plein de choses au quotidien, tout commence généralement par une prise de conscience puis par des actions prises et tenues sur le moyen et long terme. Pour ma part, j’aurais aimé pouvoir écrire et dire que j’ai eu une sensibilité à tout ça il y a déjà des années, quand j’ai commencé à bloguer.

En vérité, j’y suis sensible et fais attention surtout depuis 2018 et la naissance de mon petit garçon. Notamment pour avoir beaucoup lu sur le sujet, mais parce que justement aussi, les médias y font de plus en plus souvent référence.

Il se trouve qu’en parallèle, j’avais déjà pris des habitudes plutôt bonnes d’un point de vue économie sur le stockage de fichiers en tout genre (photos, vidéos etc…). Pour optimiser mes blogs. Avoir un meilleur référencement de ceux-ci. Permettre un meilleur affichage plus rapide des pages etc…

Alors puisque ces habitudes étaient bonnes et le sont toujours, je continue tout simplement à les appliquer avec discipline, tout en faisant de mon mieux pour en trouver d’autres et les mettre en œuvre.

Parmi ces actions, il y a par exemple :

Exemples simples du stockage d’images et photos de Blogs

Commençons par le stockage des fichiers en tout genre et particulièrement celui des photos et images. Et plus précisément sur WordPress. Cela fera d’ailleurs l’objet de différents articles à venir par ici. En allégeant la taille/poids de nos photos et images avant de les transférer sur un blog ou site web, on se rend service à plusieurs points de vue, tous aussi intéressants qu’utiles.
– C’est mieux pour le référencement
– Cela permet de gagner/économiser de la place sur le serveur d’hébergement
– Cela permet à la page de s’afficher plus vite (cool pour l’internaute donc).
– Et vue qu’une photo/image est souvent vouée à rester longtemps, si elle est light, c’est donc moins de stockage occupé tout court.

Optimisation/suppressions des données inutiles

Occupons-nous maintenant d’autres données qui prennent de la place inutilement, comme les commentaires spams et autres versions d’articles enregistrées et inutilisées.

Beaucoup l’ignorent, cependant, ce n’est pas parce qu’on supprime ici les commentaires reconnus comme des Spams, qu’ils sont vraiment absents de l’espace dédié à un site/blog WordPress. En effet, même s’ils sont supprimés par vos soins ou par une extension comme Akismet, les commentaires spammy restent présents. Aussi, pour ma part, j’utilise WP-Optimize pour aller les virer de la base de données. J’évoquais justement tout cela dans cette publication.

Exemple de ce qu’il se passe si je ne fais pas le message des commentaires spammy sur YesWeBlog :

commentaires spams indesirables wordpress

Toujours avec cette extension qu’est WP-Optimize, on peut également supprimer de la base de données, toutes les anciennes versions d’articles WP qui squattent alors qu’un article est en ligne. On peut découvrir la présence de ce versionning ici à droite de l’éditeur, lorsque rien est fait pour limiter ou supprimer ce versionning :

Nombres de révisions d'articles WordPress

Sur WP-Optimize, on peut d’ailleurs découvrir une commande d’optimisation uniquement dédiée à cette catégorie de données :

revisions d articles qui prennent de la place sur WordPress

Pour ma part, sur YesWeBlog et la plupart des mes autres Blogs, j’ai fait en sorte de ne plus avoir de versionning du tout. Ceci est à mes risques et périls, évidemment ! Mais grâce à l’enregistrement automatique du navigateur présent sur WP, mon utilisation de l’enregistrement des versions d’articles est donc nulle, alors autant me débarrasser de la fonctionnalité. Je reviendrai d’ailleurs sur le comment supprimer le versionning des articles WordPress dans une prochaine publication :)

Ces optimisations qu’on peut sans mal appeler aussi « du ménage » permettent d’occuper moins de place sur un serveur d’hébergement. Ce qui entraînera (a priori une consommation électrique moins élevée de l’équipement…). Ce ménage permettra également à votre site de mieux tourner et à contribuer à un affichage potentiellement plus rapide de ses pages.

-> Attention cependant. Pour noter un réel gain sur un temps d’affichage, cette seule optimisation ne suffit pas. Il faut souvent multiplier toute une série d’action afin de pouvoir quantifier et donc constater un réel mieux sur un temps d’affichage.

petit oiseau fragile

Emails et Boîtes Mails, Photos, vidéos et fichiers en tout genre

Sans surprise, cette partie rejoint la partie optimisation pour une conso électrique moindre des équipements qui hébergent nos données. D’ailleurs il était question précédemment des fichiers constituant un site web/Blog, mais c’est donc tout aussi valable pour les courriels envoyés et reçus, ainsi que pour toutes nos données persos et pros : Photos, vidéos, Factures de commandes via le web…

Pour ma part, sur la partie Courriel, j’ai commencé à m’y mettre il y a 3 ans et j’essaie de m’y tenir. Pour le moment, ça tient la route. Pour la partie fichiers personnels comme les photos et vidéos, je me suis mise à un stockage + raisonné de ces fichiers depuis que j’ai changé de smartphone.

Alors attention, ça ne se fait pas en quelques minutes et surtout, la gymnastique peut prendre pas mal de temps. Des habitudes prises sur une à deux décennies ne se modifient parfois pas en quelques jours seulement. C’est donc un petit travail au quotidien qui s’opère au fil du temps.

Des mécanismes bons pour l’écologie mais aussi pour nous

En supprimant tous les vieux emails reçus qu’on ne consulte plus et dont on n’a pas l’utilité, on fait de la place dans sa boîte email. On évite une saturation qui empêcherait l’arrivée d’autres courriers. On peut aussi anticiper en se désabonnant de nombreuses newsletters que de toutes façons, on n’ouvre souvent jamais. Un désabonnement évitant la réception et donc la suppression.

Moins de mails reçus, c’est aussi moins de notifications, moins de raisons inutiles de rafraîchir et consulter sa BAL inutilement. Bref. Ces mécanismes sont bons tout court.

Conclusion

Il existe de nombreuses actions au quotidien qui permettent chacun à sa façon et à sa mesure, de contribuer à améliorer les choses ou au moins, à diminuer l’impact de certains de nos gestes, habitudes etc… Qu’il s’agisse de trier ses déchets, comme ses emails. Qu’il s’agisse de faire attention à sa consommation d’eau, comme du stockage de ses données personnelles/professionnelles.

Pour ma part, je le fais comme je le peux et avec humilité. Et si je ne suis pas militante, je suis cependant consciente que tout ce que nous faisons a un impact. Alors je travaille avec modestie et humilité, à modifier mes gestes, en prendre de nouveaux, mais aussi à les améliorer, au quotidien, sur le web et dans la vie, pour que ce que je fais soit sans trop d’impacts négatifs.

Sachant en plus que la plupart de ces gestes sont dans la foulée, la plupart du temps, synonymes d’économies, qu’elles soient financières, d’énergie et de temps, autant en profiter !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

%d bloggers like this: