Espace d’hébergement web arrivé à saturation avec WordPress : Que faire ?

Disposer de son propre hébergement web quand on tient un blog/site web, c’est une liberté immense. Notamment et surtout si auparavant, on a éventuellement connu certaines limites de plateformes qui l’hébergent pour vous, comme OverBlog et autres fournisseurs. Cependant, puisque tout n’est pas rose partout (sinon ça se saurait), quand on gère son propre hébergement, on peut également être confronté(e), à des mesures différentes, à des soucis d’espace occupé arrivant à saturation. C’est à dire que les fichiers permettant de faire tourner son blog ou site, prennent toute la place sur l’espace alloué par l’hébergeur, voire, dépassent le volume loué. Et même si le CMS WordPress est un outil génial, cela peut également arrivé quand on utilise WordPress 😉

Alors comment faire quand on manque d’espace ? Quelles actions sont possibles sans coût supplémentaire ? Doit-on obligatoirement procéder à la suppression de fichiers comme des photos ? Voici des pistes à explorer et à exploiter !

En tant que webmaster, je suis parfois contactée sur la question. Auquel cas, je réponds assez simplement qu’il reste assez rare de dépasser le quota d’espace alloué une fois un peu de ménage effectué.

Votre espace d’hébergement arrive à ses limites

Quel que soit votre hébergeur et votre offre d’hébergement, il faut beaucoup de temps et de fichiers avant d’atteindre les limites d’un espace alloué sur du mutualisé. La plupart des acteurs actuels de l’hébergement en France sont relativement généreux en espace, même sur des offres qualifiées de « Perso ».

Alors quand on arrive à la limite de l’espace alloué, même avec un blog ou site tweb rès ancien (ancienneté qu’on comptera ici en années), qui contient des milliers d’articles et d’images, il faut se poser quelques questions avant de systématiquement opter pour l’upgrade d’offre. C’est à dire avant de payer en passant à l’offre supérieure. Car c’est ce qui apparaît d’emblée comme la première solution immédiate la plus simple pour régler la question. Et une facture au passage.

Upgrader son offre d’hébergement

La plupart des hébergeurs proposent aujourd’hui différentes offres d’hébergement, que ce soit pour le grand public ou pour les professionnels et entreprises. Auquel cas, quand on arrive à saturation de l’espace web alloué, une des solutions les plus courantes pour pallier au problème, est d’opter pour l’offre supérieure afin de souffler avec plus de place à la clé. Bien entendu, upgrader son offre n’est jamais gratuit. Cela représentera donc un budget avec lequel il faudra composer chaque année. Hélas, dépenser cette somme n’est pas toujours possible ou n’est d’ailleurs, pas toujours souhaité par la/le propriétaire du site.

Le changement d’offre est donc une solution rapide et simple pour pallier à un espace manquant sur un hébergement web. Cependant cela a un coût financier.

Par ailleurs, certains hébergeurs proposent une offre unique, comme O2switch. Il faudra donc un certain temps et beaucoup, beaucoup de fichiers lourds cumulés pour atteindre les limites de l’espace proposé. Mais si tel était le cas, il faudrait alors s’y prendre autrement pour pallier au problème d’espace, en faisant justement, de la place.

Identifier les Fichiers gourmands en espace sur son installation WordPress

Soyons clairs, de nombreux fichiers peuvent être incriminés quand on parle d’espace manquant sur un hébergement. Cependant, même si effectivement les photos et images sont souvent les premières criminelles dans tel cas, ce ne sont pas les seules 😉 Sinon, là aussi ça se saurait !

Commençons donc par évoquer les fichiers qui sont les plus couramment coupables d’occuper beaucoup voire trop d’espace sur un hébergement :

  • Les fichiers médias : Images, Photos mais pas seulement ! Si vous hébergez vos propres vidéos à différents formats comme du Mp4 et consort, ou encore des fichiers sons, sur votre hébergement web, alors c’est comme sur un téléphone ou une clé usb, ça peut aller très vite pour occuper un maximum d’espace. Nous découvrirons donc comment savoir si ce sont ces fichiers qui grignotent tout l’espace d’un hébergement et surtout, quelles sont les solutions pour arranger ça.
  • Les sauvegardes des fichiers de votre blog/site : Quoi ? Oui en effet, quand on opte pour certains systèmes de sauvegardes, les fichiers de ces sauvegardes ne sont pas toujours seulement envoyés sur votre boîte email ou sur un espace autre de votre choix comme Google Drive ou encore votre DropBox. En effet, certains systèmes (et/ou plugins) enregistrent les sauvegardes directement dans un répertoire sur votre espace d’hébergement. Auquel cas, au bout d’un moment, sauf si ces sauvegardes sont régulièrement remplacées par des versions + récentes, alors on arrive effectivement à ne plus avoir d’espace !
  • Les Fichiers installés, inutilisés et… Oubliés : WordPress est un outil excellent. Mais il faut tout de même se discipliner quand on veut optimiser les choses. Qui n’a pas eu au moins pendant plusieurs mois ou semaines, plein de thèmes installés sur son WordPress, pour les tester, mais en oubliant a posteriori de les désinstaller une fois le thème final choisi ? 😉 Idem pour les extensions. Alors soyons clairs, ça suffit rarement à occuper tout l’espace alloué par un hébergeur, mais en retirant tous les thèmes et extensions inutilisés, on peut gagner quand même de la place, tout en s’évitant dans la foulée de potentiels autres pépins.

Comment savoir ce qui prend de la place sur son hébergement ?

Exploiter votre client FTP

Ouvrez votre explorateur de fichiers favori, comme un client FTP par exemple (Filezilla entre autres). Et parcourez les répertoires de WordPress comme :

Wp-content : Dans ce répertoire, vous pourrez parcourir les dossiers contenant la plupart des fichiers souvent gourmands en place avec le temps. Parmi ces fichiers, vous aurez les médias dans « Uploads ». Ou encore les thèmes dans « themes » et vos extensions dans « plugins ».

Aidez-vous d’un plugin déjà installé comme Updraft+

Certains plugins WordPress peuvent vous aider à estimer globalement la taille de certains fichiers sur votre site web/blog WordPress. C’est le cas de Updraftplus, en allant dans l’onglet : « Outils avancés ». Puis sur l’onglet latéral : « Taille du site ».

Une fois dans cet espace du plugin de sauvegarde, vous pourrez lancer un calcul de la place que prennent les éléments fondamentaux de WP, comme les extensions, thèmes, téléversements (images, fichiers médias etc…) et tous les autres potentiels fichiers. Exemple ci-dessous en capture d’écran :

taille du site updraftplus

Comment agir pour gagner de l’espace d’hébergement ?

Rationalisation des thèmes et extensions inactives

Commencez déjà par désinstaller tout ce qui peut l’être, notamment parce qu’inutilisé. Les thèmes testés et laissés sur WordPress ? On désinstalle. Des extensions/plugins inutilisés ? On désinstalle. Même si ces fichiers ne sont pas gourmands en espace, c’est inutile pour votre site. Cela peut même être source de pépins divers si ces thèmes ou plugins WP sont obsolètes et non maintenus par leurs auteurs. C’est valable pour le CMS WordPress mais aussi pour tout module et/ou composant sur Joomla.

Supprimer les plus anciennes sauvegardes de votre site web

Dans un monde parfait, des sauvegardes devraient être hébergées à distance du site web, pour que si le site web tombe, vous puissiez accéder aux sauvegardes sans être bloqué(e)s parce que vous n’auriez par exemple plus accès au tableau de bord. Si ce n’est pas votre cas :

Quel que soit votre plugin de sauvegarde de site web WP, Updraftplus ou autre, allez vérifier via votre tableau de bord WP combien de sauvegardes sont présentes. Par défaut, un plugin comme Updraftplus n’en garde que deux (en version gratuite et sans config personnalisée). N’hésitez pas à lancer une sauvegarde récente si la dernière en date remonte à plus d’une semaine. Dès que la sauvegarde est terminée, supprimez toutes les vieilles sauvegardes en conservant la dernière, évidemment.

Ensuite, faîtes la même chose via votre client FTP (Filezilla ou autre). Recherchez où sont stockées les sauvegardes. Combien il y a en a, de quand elles datent etc… Certains plugins comme backupwordpress, laissent des vieilles sauvegardes sur les hébergements. Même après désinstallation du plugin. Vous voulez la preuve en image ? Here it is :

cumul de sauvegardes wordpress backupwordpress

On ne peut pas reprocher au Plugin de ne pas conserver tout ce qu’il faut. Sauf que là, c’est évidemment trop. Sachant que pour ce site web, le plugin a été désactivé et désinstallé depuis, ces sauvegardes n’ont plus de raisons d’être conservées ni d’être. Hop suppression ! Il arrive même à des personnes aguerries de ne pas forcément aller voir ces répertoires sur le serveur d’hébergement. Alors ne vous grattez pas la tête si vous n’y avez pas pensé 😉 Certains plugins WP laissent des surprises Kinder de ce type, sans qu’on le sache ou qu’on y fasse attention. Or, un jour ou l’autre, notamment parce que la place vient à manquer, on finit par découvrir que de la place peut être faite aisément. Et surtout, rapidement !

Cause la plus fréquete de saturation d’espace d’hébergement web

Vous voulez la vérité ? Quand je suis contactée par qu’un site WordPress n’est plus accessible, une fois sur quatre (ce n’est pas rien), c’est parce que l’espace alloué avec l’offre d’hébergement web est dépassé. Et une fois sur deux, c’est à cause de vieilles sauvegardes qui se sont cumulées dans un dossier créé par un plugin. Les sauvegardes en local (c’est à dire sur l’hébergement web directement) ont l’avantage d’être très faciles accessibles en cas de besoin). *

Mais elles prennent énormément de place, surtout si on en cumule souvent inutilement plus de 3. Il suffit que votre site web représente à lui seul plus de 1giga pour qu’une petite offre personnelle d’hébergement soit déjà saturé. Imaginez du coup si on cumule 10 sauvegardes de votre site web avec parfois une ancienneté allant jusqu’à presque 1 an ?

Vous avez désormais là des pistes pour trouver pourquoi votre site web prend peut-être trop de place sur un hébergement web pourtant généreux dans son offre.

Espace d'hébergement arrivé à saturation avec WordPress : Que faire ?

Vous l’aurez compris, en faisant parfois juste un peu de ménage, il est possible de gagner aisément beaucoup de place sur un espace d’hébergement. En faisant ce ménage, cela vous évitera peut-être d’avoir à payer pour upgrader votre offre chez l’hébergeur. Vous rendez en parallèle votre site moins lourd quand il s’agira de faire des sauvegardes 🙂 Et supprimer ce qui ne sert plus ou ne sert pas tout court, sur un site web, c’est s’éviter des pépins en évitant à des fichiers de prendre de la place pour rien 🙂

Et quand l’espace manque vraiment sur l’hébergement web ?

Il va de soi que cet article n’est pas rédigé et publié pour que les propriétaires de sites web ou blog ne passent jamais à une offre supérieure chez leur hébergeur web. Si vous avez fait le tour de votre site sur serveur et que vraiment l’espace manque parce que votre site a beaucoup évolué, alors bien entendu, changer d’offre est ce qui reste le plus souhaitable.

Cet article a surtout vocation à attirer l’attention sur des situations fréquentes qui peuvent déstabiliser des propriétaires de blogs et sites internet. Qui se retrouvent un peu « coincés » avec un site souvent « figé ». C’est aussi là l’intérêt de rappeler combien faire un entretien (ou maintenance) régulier de son site web et de son hébergements web a des vertus.

Notez que la plupart des hébergeurs web français ou étrangers affichent des jauges quant à l’espace occupé sur l’hébergement web. C’est par exemple le cas chez OvhCloud avec sur la page principale du produit « hébergement » :

espace occupé espace restant hebergement ovhcloud

J’avais d’ailleurs rédigé un court tutoriel pour découvrir comment connaître l’espace d’hébergement occupé chez OvhCloud.

Et si vous voulez déléguer tout cela à une personne qui connaît le job, vous pouvez me contacter !

Partager ce contenu :
Griselidis
Griselidis

Bonjour ! Je suis Griselidis. Webmaster & Webdesigner freelance, je tiens ce site web depuis mai 2014. Depuis 10 ans déjà, je partage ici des tutoriels et articles pour vous aider à créer votre site web, le faire vivre et le faire connaître.

Newsletter

Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous et abonnez-vous à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *