Quota dépassé sur votre base de données ovh que faire

Quota dépassé sur votre base de données : Voilà ce que peut indiquer un jour un email envoyé automatiquement par votre hébergeur web OvhCloud. Cela veut dire que vous avez dépassé l’espace alloué à votre base de données alors que votre offre autorise un espace bien précis. En l’occurrence, c’est fréquemment le dépassement que peut déclencher un site web WordPress après plusieurs années et plusieurs centaines d’articles.

Alors que faire en cas de Quota dépassé sur votre base de données Ovh ? Découvrons ça tout de suite !

Que se passe-il quand le Quota est dépassé par votre base de données OVH ?

Le site web WordPress sera parfaitement fonctionnel en frontal. Vos visiteurs pourront heureusement toujours le parcourir, lire vos contenus et le visiter. En revanche, sur votre tableau, tout ce qui sera susceptible d’ajouter des informations dans la base de données, vous affichera des messages d’erreur. Le plus fréquent message d’erreur est d’ailleurs le suivant :

  • Une erreur critique est survenue sur ce site. Veuillez consulter la boite de réception de l’e-mail d’administration de votre site pour plus d’informations.

Bref, c’est quand même la lose si vous avez envie d’écrire et/ou que vous devez publier du contenu (article ou page) pour un(e) commanditaire.

Alors que faire quand le Quota est dépassé sur votre base de données OVH ?

Regardez sur votre espace technique Manager OVH combien d’espace vous avez par défaut et de combien vous le dépasser. Histoire de voir si c’est possible de faire de la place (assez) ou s’il faut envisager de passer à l’offre supérieure.

Pour ça, rendez-vous sur votre manager (espace client) et cliquez sur l’onglet Hébergements :

services ovhcloud manager espace client technique

Ensuite, regardez votre écran de droite et cherchez le 6ème onglet nommé « Base de données« . Ensuite descendez sur la page et vous verrez sensiblement la même chose que ci-dessous :

ovh base de donnees

En capture d’écran ci-dessous on peut remarquer plusieurs éléments qui confirment que l’espace de la base de données (ici pour l’offre perso ou perso2014 chez OVH) est plus que pleine :

  • 200 Mo sont disponibles et le site web concerné en utilise environ 262
  • La base de donnée est en « READONLY »

Que veut dire READONLY ? Cela signifie que comme vous dépassez l’espace que OVH vous propose avec votre offre, au lieu de tout fermer, il met votre base de données en lecture seule. En gros, elle est disponible si du contenu d’un site internet doit être affiché pour les internautes. Mais on peut pourra rien changer à cette base données. En bref :

  • Vous ne pourrez pas écrire de nouvel article ni même tenter d’ouvrir un nouveau brouillon sur WordPress
  • Vous ne pourrez rien modifier sur le site WordPress avant d’avoir agi

Faire de la place sur la base de données ?

Il va falloir commencer par trouver ce qui prend le plus de place sur la base de données et faire du ménage si c’est possible.

Aussi sans perdre de temps car vous êtes sûrement pressé(e)s :

Il faut savoir qu’une base de données peut très vite se remplir avec des choses toutes simples comme :

  • Des commentaires indésirables filtrés par un plugin dédie (antispam Bee ou Akismet) mais qui restent stockés dans la base de données
  • Des transients (ce sont des sortes de morceaux de données temporaires qui restent dans la base mais qui nécessitent la plupart du temps d’être retirées/purgées)
  • L’enregistrement de la journalisation via tout plugin qui enregistre pour vous ce que vous faîtes (qui se connecte, quand, qui fait quoi…)

Vérifier les spams et transients de la base de données

Alors Vérifions :

  • S’il y a beaucoup de commentaires indésirables (spams) stockés
  • S’il y a beaucoup de transients qui restent dans le formol

Utilisez n’importe quel outil WordPress qui donne ce genre d’informations. Voici des exemples :

Pour ma part je me rends dans WP Rocket dans l’onglet « Base de données« . En l’occurrence pour le site web WordPress concerné je vois :

  • 1 271 transients dans votre base de données.
  • 1 321 commentaires indésirables dans votre base de données.

Je peux déjà tenter de virer tout ce cumul d’indésirables et de transients. Je commence par le plus simple à savoir les commentaires spams.

Comment supprimer vite les commentaires indésirables ?

Rendez-vous dans la page « Commentaires ». Vous verrez rapidement si oui ou non il y a beaucoup d’indésirables ici :

indesirables commentaires wordpress

Sur cette capture ci-dessus, seulement 388 commentaires indésirables. Si je peux tous les supprimer rapidement, je vais cliquer sur le bouton présent deux fois sur la page « Commentaires » à savoir le bouton :

bouton supprimer tous les indesirables commentaires wordpress

Il suffit de cliquer sur le bouton « Supprimer tous les indésirables » pour alléger la base de données de plusieurs Mo. Attention, ça peut prendre de plusieurs secondes à une minute ou deux. Cela dépend du nombre en centaines ou milliers de commentaires spam que vous avez. Pour les 1300 environ dans notre exemple, cela a pris une vingtaine de secondes.

Recalculer le quota d’espace base de données OVH

Et quand je demande sur OVH de recalculer le quota d’espace occupé VS l’espace tout court, hélas, je n’ai pas encore fait assez de place.

Pour demander chez OVH de recalculer l’espace dispo/quota sur OVH, rendez-vous sur l’icône au 3 petits points et cliquer sur « Recalculer le Quota » :

Après quelques 30 à 50 secondes, vous devriez voir le nouvel espace désormais occupé par votre base de données (= sa taille). Très souvent, le ménage des transients ne suffit pas. Mais les spams commentaires peuvent libérer de 1 Mo à 10 à 12Mo si vous ne le faîtes jamais.

Bref, je continue ma recherche de ce qui remplit la base de données autant ! Car de mon côté, c’est toujours au dessus des 200 Mo dispos.

Supprimer les spams reçus via formulaire de contact

Réfléchissons. Un formulaire est présent sur le blog concerné. Des spams peuvent aussi s’y déposer, je vais voir :

  • 1800 messages indésirables postés via le formulaire de contact !

Alors je les supprime et je rejoue mon scénario pour recalculer combien j’ai gagné de place sur ma base de données OVH. Cette fois Bingo, après recalcul du quota, je passe sous la barre des 200 Mo et mon site web redevient complètement fonctionnel en back office.

Comment voir ce qui prend de la place sur la base de données ?

Connectez-vous à votre base de données mysql. Ensuite cliquez sur le nom de votre base pour afficher toutes les tables principales :

base-données-vue-tables-wp

Si vous regardez sur la droite comme sur cette nouvelle capture d’écran, vous verrez la taille des tables et vous pourrez repérer ce qui est le plus gourmand en place. Le nom de chaque table à gauche pourra vous guider sur le plugin concerné qui génère ces tables :

base de données

bien entendu, n’agissez pas en supprimant des tables sans une sauvegarde avant, même s’il y en a chaque 24h chez Ovh (d’ailleurs vérifiez bien).

C’est ainsi qu’en regardant sa base de donnée concrètement (sans forcément agir sur les tables quand on y connaît rien), qu’on peut voir que des plugins laissent des tables bien pleines même après désactivation.

Bref, dans le cas présent, cela reste encore la meilleure piste pour voir ce qui prend de la place, le plus de place et combien (donc probablement à hauteur de plusieurs dizaines de Mo), c’est d’ouvrir votre explorateur de base de données comme dans le screeshot ci-dessus.

Mais pour rappel :

  • Vérifiez bien si vous avez une sauvegarde OVH et une en local ou à distance (avec un plugin par exemple)
  • Ne supprimez rien si vous n’êtes pas sûr(e)s de vous
  • Vérifiez à quoi correspondent des tables avant de les manipuler et donc surtout de les supprimer

Dans certains cas extrêmement rares, une restauration de la version de la veille suffit à remettre un site web à jour avec baisse drastique du volume d’espace occupé par la BDD (base de données). Ce fut mon cas pour le blog utilisé pour cet article. Bien entendu si vous avez travaillé entre temps, le boulot ne sera plus visible (il faudra réécrire et publier).

Les bugs de plugins comme wfhoover

Des plugins géniaux et populaires comme par exemple Wordfence peuvent aussi blinder une bdd (base de données) et en remplir une table raison de dizaines de Mo ou centaines de Mo en quelques heures à quelques jours en cas de bugs. C’est le cas justement de Wordfence et de sa table wfhoover. Dans ces cas-là, bien connaître les impacts des données et de l’historique des données de ses plugins peut aider à ménager sa database WordPress 🙂

Partager ce contenu :
Griselidis
Griselidis

Bonjour ! Je suis Griselidis. Webmaster & Webdesigner freelance, je tiens ce site web depuis mai 2014. Depuis 10 ans déjà, je partage ici des tutoriels et articles pour vous aider à créer votre site web, le faire vivre et le faire connaître.

Newsletter

Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous et abonnez-vous à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *