Google Business Profile affiche désormais les avis de services tiers

Fini le monopole des avis Google uniquement sur la célèbre fiche d’établissement Google My Business. Le produit qu’on devrait appeler Google Business Profile affiche désormais non pas seulement les avis des client(e)s de Google mais aussi les avis de services tiers.

C’est suite au passage de la loi européenne appelée DMA, en référence à la loi Digital Markets Act, que ce changement est intervenu dans l’affichage des avis sur Google Business Profile. Vous l’aurez donc peut être déjà constaté. Si vous cherchez un commerce sur Google et que vous ouvrez la fiche d’établissement pour y lire des avis, pour certaines, vous ne verrez donc plus uniquement les avis Google. Mais potentiellement aussi les avis émanant d’agrégateurs divers d’avis de clients/consommateurs.

Exemples de services tiers dont les avis sont affichés sur Google My Business

Divers services affichent désormais des avis sur les fiches d’établissement Google My Business. Parmi eux on peut par exemple découvrir des avis de client(e)s déposés via :

  • Uber Eats
  • Indeed (plateforme d’offres d’emplois et notation employeurs)
  • Treatwell
  • TrustPilot
  • Localbeautyfr.com
  • Nicelocal.fr
  • Mapstr
  • Gensdeconfiance.com
  • Sevetys (monde de la santé animale/vétérinaire)
  • Annuaire Mairie
  • Societeinfo.com
  • Top-rated.online
  • Bureau-de-tabac.fr
  • Dentistepro.fr
  • Mygarages.fr
  • Meilleur coiffeur.fr
  • Mariages.net

Une liste complète est impossible à obtenir tant il existe d’agrégateurs d’avis. Certains agrégateurs étant ciblés et nichés uniquement sur certains métiers et/ou secteurs d’activité.

Voici un exemple de ce qu’on peut donc désormais découvrir pour des établissements et dans le cas présent pour une pharmacie :

exemple avis tiers et avis google

Choix des avis affichés par des services tiers sur Google Business Profile

Non, on ne choisit pas quels sont les services tiers qui affichent des avis sur sa fiche d’établissement. Cela dépend surtout de la présence d’un business sur tel ou tel service qui propose le recueil d’avis. On peut toutefois découvrir que selon le secteur d’activité ou selon le métier des professionnel(le)s, il est possible d’aller chercher d’éventuels nouveaux moyens de collecter des avis client(e)s.

En effet, nul besoin de préciser que même si Google est populaire, il existe des utilisateurs qui ne souhaitent pas passer par un compte sur le moteur de recherche même pour laisser un avis client(e)s.

Vous ne contrôlez et ne contrôlerez donc pas les services d’avis susceptibles d’apparaître sur votre fiche d’établissement. Tout dépend de la possibilité ou non pour des client(e)s de pouvoir laisser des avis sur votre business ou structure en dehors de Google. Que ce soit via un annuaire qui propose la collecte d’avis (par exemple Les Pages Jaunes) sans que vous interveniez. Ou que ce soit via un agrégateur d’avis que vous aurez choisi et sur lequel vous auriez potentiellement activé la collecte d’avis.

La collecte d’avis chamboulée mais plus ouverte

La collecte d’avis chamboulée n’est donc plus réservée à Google si vous souhaitez afficher ce qu’ont pensé vos client(e)s de vos produits, prestations et/ou services. Il convient donc si ce n’est pas déjà le cas, de trouver un système d’avis en complément de celui de Google. Qui correspondra le mieux à votre cible et sera peut-être plus adapté.

Un vrai nouveau marché s’ouvre donc dans l’univers de la collecte et de l’affichage des avis de clients et consommateurs.

Même si on ne peut pas décider de quels avis s’affichent sur sa fiche entreprise Google, on peut toutefois tenter d’ouvrir le spectre de la collecte en inscrivant son entreprise chez des collecteurs triés sur le volet et qui permettront potentiellement de mieux embarquer ses client(e)s vers une dépose d’avis authentiques.

Pour ma part, j’ai une fiche d’établissement Google Business profile, sur laquelle des avis sont présents. Toutefois, fin mars 2024, j’ai opté pour un second service de recueil d’avis assez connu, à savoir Trustpilot. Ceci afin de proposer une alternative à mes client(e)s pour le recueil de leur potentiel avis consommateur.

La preuve sociale notamment par les avis clients

Inutile de préciser combien un grand nombre d’avis positifs de client(e)s offrira une aura particulière et de la fiabilité à un business ou autre structure du type entreprise.

Entre le professionnel de la plomberie qui a plus de 500 avis positifs avec un moyenne de 4.9 sur 5 et le jeune artisan qui vient d’ouvrir sa boîte et qui n’a que 10 avis, dont beaucoup sans avis textuel écrit, beaucoup se dirigeront vers la première entreprise. Même si le jeune artisan est très bon. Mais ça on ne peut hélas pas le savoir sans tester avant !

Le nombre, la qualité et la positivité des avis demeure aujourd’hui une preuve sociale avec peu d’autres équivalents aussi forts. Comme une recommandation orale faite sur un(e) professionnel(le)s de santé qui nous serait faite par une personne proche en laquelle on a confiance, la bonne notation d’une entreprise, notamment sur Google a un poids énorme dans l’image qu’on pourra avoir de cette entreprise. Surtout pour une première approche et dans une phase de recherche.

Est-ce la fin de Google My Business ?

Si mon humble avis vous intéresse, j’écris alors que je ne crois pas à la fin de Google My Business. Je crois et constate plutôt une évolution du produit de Google. Notamment il va de soi, en fonction des législations qui bougent dans le monde. Comme justement avec la loi DMA en Europe en 2024 qui rebat les cartes pour éviter des monopoles sur certains marchés du Digital. Notamment par et envers les GAFAM.

Je pense en revanche que trouver des alternatives sans se priver pour autant de Google Business Profile demeure important, au cas où à juste titre, le produit changerait au point de faire perdre des client(e)s/contrats au pros qui en dépendent principalement.

Aujourd’hui, je ne dépends pas principalement de ma fiche d’établissement. Mais pour d’autres professionnel(le)s tout secteur d’activité confondu, la fiche Google Business représente jusqu’à 50% des contacts clients et souvent plus. Alors si le produit Google my Business s’arrêtait soudainement (un peu comme quand certaines fiches sont suspendues par erreur), c’est un énorme problème pour le chiffre d’affaire.. Le business…

Partager ce contenu :
Griselidis
Griselidis

Heureuse maman d'un petit garçon né en 2018, je tiens aujourd'hui quatre blogs. Après 17 années passées dans une grande entreprise de téléphonie, je travaille désormais en tant que webmaster freelance à mon compte depuis 2015.

Newsletter

Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous et abonnez-vous à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *