Les raisons qui peuvent pousser à changer d’hébergeur web

Changer d’hébergeur web, voilà ce qui peut être envisagé dans la vie d’un site internet dont on est propriétaire. Diverses raisons peuvent pousser à vouloir changer de crèmerie, euh pardon, de fournisseur d’hébergement de site web. Que ce soit parce que les performances ne sont pas au rendez-vous, parce qu’une offre paraît trop chère par rapport aux options livrées ou encore parce qu’on est sensible à la question de l’écologie numérique.

Très souvent, on souhaite offrir de bonnes performances à son site internet. Car par extension, un site internet bien hébergé offrira une navigation agréable et optimale à ses visiteurs. Fréquemment, on souhaite également disposer d’un service qui est d’un bon rapport qualité prix. Quand enfin, beaucoup de client(e)s sont relativement sensibles à la qualité du support d’un hébergeur web. Avec des questions comme le délai de réponse à un ticket d’assistance ouvert ou bien comme à la réactivité du support quand un site internet devient complètement inaccessible et que l’hébergeur web est incriminé.

Toutes ces raisons qui peuvent pousser à vouloir changer d’hébergeur web sont bonnes et très souvent partagées par de nombreux propriétaires de sites. Aussi, découvrons beaucoup d’entre elles aujourd’hui.

La question des performances de l’hébergement de site internet

Prenons une raison fréquente de souhait de changer d’hébergeur web, à savoir le cas des performances moyennes ou mauvaises. Très fidèles à leur hébergeur historique depuis des années, beaucoup finissent par déplorer un constat fait au fil du temps, quand les performances de l’hébergeur actuel ne sont plus au rendez-vous.

Des problèmes de performances chez un hébergeur web c’est quoi ? On parle généralement de problèmes d’abord de performances quand un site internet est lent et souffre de diverses problématiques de souplesse en front office comme en back office. Cependant, avant d’incriminer l’hébergeur, il convient de s’assurer que les problèmes de lenteur, entre autres, sont bien relatifs à l’hébergement et pas à d’autres problèmes directement lié au site web. En vérifiant que le site dispose d’un système de cache ou encore en utilisant différents outils de mesures de performances comme PageSpeed Insights ou GTmetrix. Et c’est quand la certitude basée sur des faits permet de démontrer que les performances sont directement liées à l’hébergement web qu’on peut alors clairement les déplorer et donc potentiellement envisager d’en changer.

Notons toutefois qu’il n’est pas rare selon les hébergeurs qu’il existe différentes offres qui techniquement, n’offrent pas les mêmes capacités de performances pour les offres les moins coûteuses (entrée de gamme, milieu de gamme). Tout comme un site internet de e-commerce ne réclamera pas les mêmes besoins techniques qu’un blog personnel sur lequel on reçoit dix visites par jour au maximum.

La question du coût de l’hébergement

Le coût d’un hébergement web au mois ou à l’année peut aussi être une raison de changer de crèmerie. En effet, à performances égales et après comparaison des offres du marché (en France, en Europe ou à l’international), on peut rapidement voir combien cela peut valoir la peine de changer d’hébergeur de site internet.

Mais là encore, il faudra bien connaître ou lister les besoins de son site web avant d’acheter un abonnement chez tel ou tel hébergeur de site web. Afin de ne pas se tromper et d’opter pour une offre calibrée pour son site internet. Dans certains cas comme pour l’hébergeur français O2switch, l’offre d’hébergement est unique, ce qui permet d’être très vite fixé(e) sur ce qui pourra être choisi en termes d’offre. Avec en l’occurrence une page qui indique que de nombreux critères sont illimités avec l’offre unique. Comme le nombre de sites web possibles, un espace disque illimité, un nombre de base de données illimitées…

Aussi, changer pour des raisons de coût est une bonne raison mais ça doit être fait avec l’assurance que l’offre choisie répond bien aux besoins techniques du site web concerné. Voici par exemple des critères qui peuvent être décisifs :

  • Taille de base de données
  • Espace disque alloué (limité ou illimité)
  • Nombre de connexions/requêtes limité ou non par mois
  • Version PHP du serveur qui héberge les fichiers du CMS utilisé
  • Possibilité d’avoir son domaine chez l’hébergeur (certains ne le proposent pas)

Cette liste est non exhaustive mais propose des critères techniques très fréquents dans le choix d’une offre d’hébergement.

Le Support technique de l’hébergeur web

Que ce soit pour poser une question technique ou pour un incident technique, la qualité du support d’un hébergeur web compte beaucoup et ce pour de nombreux propriétaires de sites web. Avec des questions courantes comme :

  • Comment peut-on contacter l’assistance technique de l’hébergeur : téléphone ? mail ? ticketing ?
  • Quel est le délai moyen de réponse aux demandes de support, que ce soit par téléphone ou par ticket d’incident…

Si vous gérez une boutique en ligne, couramment appelée e-shop ou site d’e-commerce, vous êtes alors bien placé(e)s pour savoir que si votre site internet de vente est en rideau, complètement planté et inaccessible, c’est du chiffre d’affaire que vous perdez. Auquel cas, évidemment vous souhaitez un support technique réactif pour vous aider à résoudre votre problème. Notamment si ce problème est relatif à l’hébergement ou l’offre choisie.

Pour ma part et pour l’exemple, j’ai rarement besoin d’avoir recours à l’assistance de l’hébergeur principal de mes sites web. Et quand j’en ai eu besoin récemment, c’était parce que je souhaitais ajouter une option à une offre. L’option ne s’ajoutait pas. C’était donc relatif à un problème technique lors des passages de commande d’option chez l’hébergeur. J’attends encore aujourd’hui la réponse à mes deux demandes d’assistance. Cela ne joue pas dans mon souhait de changer d’hébergeur. Mais cela pèse dans la balance !

Le cumul d’insatisfaction du service de son hébergeur web

Dans mon cas, c’est le cumul de l’insatisfaction qui me fait changer d’hébergeur pour un de mes sites internet. Rien n’est complètement clivant chez cet hébergeur que je quitte ces jours-ci. Mais le cumul de plusieurs raisons me font changer de crèmerie. Après avoir justement testé un autre hébergeur pour un seul site web. Ce test pendant un an ayant été concluant à tout point de vue, la décision fut prise de migrer un de mes sites vers ce nouvel hébergeur web.

Entre le délai de traitement très long de tickets d’assistance simples à régler ou encore concernant les performances qui restent peu satisfaisantes par rapport aux besoins, les raisons de changer d’hébergeur étaient assez valables pour qu’enfin le transfert soit demandé.

Changer d’hébergeur web et migrer son site internet

Un changement d’hébergeur web peut faire peur. On a peur d’une coupure de service et que le site web soit fermé pendant des jours. Tout comme on peut craindre que la migration des fichiers comme de la base de données ne se passe pas comme prévu. Il faut cependant noter que beaucoup d’hébergeurs web propose de prendre en charge gratuitement une migration après l’achat d’une offre d’hébergement. Selon certaines conditions techniques bien entendu à vérifier avant toute commande d’un abonnement. C’est par exemple le cas de O2switch qui propose de transférer un site web lorsqu’il est hébergé ailleurs (selon conditions qu’il conviendra de vérifier).

Alors changer d’hébergeur web, tout comme on décide parfois de changer d’opérateur de téléphonie mobile ou encore de fournisseur d’accès internet, c’est une décision qui se prend en observant le bon et le moins bon de ce qui est proposé sur le marché. Mais aussi et surtout, ce qui répond au plus proche des besoins du site internet et de vos besoins par extension.

En France, deux opérateurs d’hébergement de sites internet sont largement mis en avant par beaucoup de pros du web. Notamment Infomaniak, WPServeur et o2switch. N’hésitez pas d’ailleurs à découvrir certains articles comme :

Comment installer et activer litespeed cache chez o2switch

Griselidis
Griselidis

Heureuse maman d'un petit garçon né en 2018, je tiens aujourd'hui quatre blogs. Après 17 années passées dans une grande entreprise de téléphonie, je travaille désormais en tant que webmaster freelance à mon compte depuis 2015.

Newsletter

Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous et abonnez-vous à la newsletter

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *