Comment activer LiteSpeed sur WordPress via O2Switch

Il existe de nombreux plugins de cache pour WordPress. Et parmi ceux qui sont très populaires, il y a LiteSpeed Cache. Une extension que beaucoup aimeraient exploiter à son plein potentiel, mais qu’il n’est pas hélas pas possible de trouver chez tous les hébergeurs. Pourtant, si toutefois vous avez un site WordPress chez o2switch, alors vous pourrez profitez de cette extension de cache WordPress qui a déjà largement conquis de nombreux utilisateurs.

Aussi, comment procéder pour faire fonctionner LiteSpeed Cache de WordPress chez l’hébergeur o2switch ? Découvrons ça aujourd’hui !

Installer et activer LiteSpeed Cache plugin de WordPress

Pour commencer, il convient d’installer et d’activer l’extension LiteSpeed Cache de WordPress sur son site web ou blog. Jusque là, rien de complexe. Notamment puisque le plugin est disponible directement depuis le repository des plugins WordPress. Ainsi vous pouvez rechercher puis installer LiteSpeed Cache directement depuis le menu Extension de votre site WordPress. Via Extension > Ajouter > Rechercher…

En juillet 2023, l’extension dans le catalogue officiel de WordPress ressemble à ce qui suit :

extension litespeed cache sur wordpress juillet 2023

Via la vignette ci-dessus, on peut voir les informations relativement rassurantes sur l’extension litespeed. Comme le fait que le plugin soit :

  • Très bien noté avec 5 étoiles sur 5 pour anviron 2225 avis en juillet 2023
  • Très fréquemment utilisées avec une estimation d’environ plus de 4 millions de sites WordPress
  • Une mise à jour récente datant de moins d’un mois
  • Une compatibilité avec la dernière version majeure de WordPress (6.2 au moment où cet article est publié)

Bref, une fois l’extension installée puis activée. Une partie du travail est fait. Ensuite, il convient d’aller activer la technologie Litespeed côté hébergeur web et dans notre cas, côté o2switch.

Activer Litespeed cache chez o2switch

Connectez-vous à votre espace technique chez o2switch. Une fois en ligne sur votre espace technique, descendez jusqu’à voir la partie « Performances » comme ci-dessous en capture d’écran :

onglet performance espace technique o2switch

Cliquez ensuite comme sur la capture ci-dessus, sur LiteSpeed LsCache. Ensuite, descendez sur votre page et retrouvez en pied de page la liste de vos noms de domaines. Placez votre curseur à droite de l’écran en face du domaine pour lequel vous souhaitez activer la technologie LS Cache. Puis cliquez sur le bouton « Configuration ». Cela vous affichera comme dans la capture qui suit, l’option : Activer Litespeed Web ADC – LSCache.

active litespeed lscache chez o2switch

Validez le choix d’activer cette option. Un message de confirmation sur fond vert s’affiche alors un peu plus haut sur la page web. Vous confirmant que tout est activé côté hébergeur web.

Vous l’aurez compris, côté hébergeur comme côté WordPress, s’agissant d’installer Litespeed, c’est plutôt rapide et simple. Côté hébergement web chez o2switch, idem.

Bien évidemment, ensuite, il convient d’aller configurer l’extension au plus proche de ses besoins et des particularités de son site internet ou de son blog.

Configuration de litespeed cache pour WordPress

Si jusque là au niveau installation et activation, Litespeed est simple à gérer, pour sa partie brute en termes de configuration, c’est beaucoup plus dense. Cela fera d’ailleurs l’objet d’une autre publication.

Préréglages de LSCACHE

Dans mon cas, j’ai commencé par opter pour une activation via les pressets. En effet, après activation de litespeed sur WordPress, vous avez accès à des Préréglages standard du cache LiteSpeed. Il existe ici 5 préréglages via lesquels il est possible de partir pour un démarrage avec l’outil de cache. J’ai opté au début pour le réglage nommé « Avancé » qui est a priori recommandé.

Le réglage « Avancé » embarque avec lui la liste des optimisations suivantes (source : page du plugin) :

  • Everything in Basic, Plus
  • Guest Mode and Guest Optimization
  • CSS, JS and HTML Minification
  • Optimisation de l’affichage des polices
  • JS Defer for both external and inline JS
  • DNS Prefetch for static files
  • Cache Gravatar
  • Remove Query Strings from Static Files
  • Retirer les emoji WordPress
  • Retirer les balises Noscript

Ce préréglage me convient car je cherchais principalement à minifier les fichiers CSS, JS et HTML. Bien entendu, ce qui arrive avec me convient également donc c’est un bonus dont je ne me prive pas.

En revanche, selon la configuration de différents sites WordPress, des plus simples au plus complexes (entre site vitrine statique et site avec e-commerce par exemple), on peut bien entendu opter pour un réglage moins agressif ou bien plus agressif. C’est d’ailleurs le nom du préréglage suivant : Agressif. Le dernier et le plus complet se nomme « Extrême ».

Configuration sur mesure

Rien ne vous empêche avec l’application d’un préréglage, d’ensuite aller affiner vos préférences d’optimisation.

Par exemple, pour ma part, j’ai préféré conservé une version originale des images même après qu’elles soient converties de JPG à WEPB ou de PNG à WEBP par Litespeed. Car si un jour je retire l’extension, je veux pouvoir accéder à mes fichiers d’origine. Pour tout le reste, idem. Je peux décider ou non de retirer les Emoji de WordPress ou encore de ne pas pousser de lazy load en frontal.

Dans la même veine, l’utilisateur peut opter pour une inscription et utilisation de Quic.Cloud.

Quic.Cloud

Cet outil tiers propose différentes optimisations à distance de votre site internet, comme :

  • Un CDN
  • L’optimisation des images
  • L’optimisation des pages
  • LQIP

Pour ma part, avec Quic.Cloud que je teste actuellement, j’utilise tous les services sauf le CDN. Je n’exclus pas de le tester plus tard cependant. Pour l’optimisation des images, avec un volume de 10 000 images qu’on peut optimiser gratuitement par mois, je suis largement satisfaite des performances et résultats. Pour des volumes supérieurs, ce qui n’est pas du tout mon cas en l’occurrence, au delà de 10 000 images par mois, il faudra opter pour une option payante.


Vous l’aurez compris, LiteSpeed est un outil de plus en plus recherché pour les résultats et performances qu’il offre aux sites web sur lesquels il est installé. Bien entendu, une configuration fine pour répondre aux besoins de chaque site web devra intervenir, sans quoi le plugin pourra ne servir finalement à pas grand chose. Voire même dégrader l’expérience utilisateur en frontal si des paramètres sont trop agressifs.

Dans le cadre de mon job de Webmaster WordPress Freelance, je procède régulièrement à la configuration du cache litespeed chez l’hébergeur web o2switch. N’hésitez pas à me contacter si besoin.

Griselidis
Griselidis

Heureuse maman d'un petit garçon né en 2018, je tiens aujourd'hui quatre blogs. Après 17 années passées dans une grande entreprise de téléphonie, je travaille désormais en tant que webmaster freelance à mon compte depuis 2015.

Newsletter

Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous et abonnez-vous à la newsletter

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour, je me pose la question de la compatibilité de litespeed avec DIVI car lorsque j’ai installé litespeed et mise en place aussi sur o2switch ; mes images ont sauté….

    • Bonjour, Sauté ? Peut-être le taux d’agressivité du cache via le plugin WP. j’ai récemment manipulé du Divi et des produits Elegant themes sur des sites chez o2 avec litespeed activé via plugin et sur le serveur, et pas de pbs à noter. C’est même plutôt mieux avec un Divi d’avoir un cache balaise