Réseau multisite WordPress : avantages et inconvénients

Peu mentionné dans l’univers WordPress francophone, le réseau multisite WordPress est pourtant un système qui permet de clairement faciliter la gestion de plusieurs sites web. Surtout si ces sites sont en lien direct. Prenons le cas classique d’un site internet principal auquel on sait qu’on va accoster une boutique plus tard. Ainsi qu’un blog. C’est ainsi qu’on peut se trouver avec un réseau WordPress avec un site parent principal qui sera accessible via le nom de domaine simple : monsupersite.com. Mais sur lequel on greffera un e-shop nommé par exemple : boutique.monsupersite.com et un blog nommé : blog.monsupersite.com.

Ce montage de sites WordPress en réseau représente des avantages indéniables. Tout est réuni sur un seul réseau de site. Tout est chez le même hébergeur et pas besoin d’acheter 3 noms de domaines. Une seule base de données suffit pour tous les sites du réseau… Mais un tel réseau peut aussi vite trouver quelques limites, comme tout système. Avec les risques relatifs au fait de n’avoir qu’une seule base de données pour tous ses sites etc…

Alors quels sont les avantages et inconvénients du fait de disposer d’un vrai réseau multisite WordPress ? Réponse aujourd’hui sur Yes We Blog !

Les avantages du réseau multisite WordPress

Une gestion unifiée et simplifiée du réseau multisite WP

Avec un vrai réseau multisite WordPress, vous avez accès à votre site principal et à tous vos sous sites via un seul tableau de bord. Certes, la navigation n’est pas encore aboutie et peu dérouter même des habitué(e)s de ce système. Mais l’avantage au quotidien est clairement d’avoir accès à tous ses sous sites sans avoir à se déconnecter et se reconnecter via de nombreuses pages web et adresses différentes. Via le système de réseau multisite, les sites concernés fonctionnement vraiment en réseau et la connexion comme gestion est + accessible qu’avec des sites indépendants.

La gestion des noms de domaines d’un réseau multisite WordPress

Quand on gère un réseau multisite WordPress, il est nécessaire d’avoir un nom de domaine principal qui sera acheté comme pour un site WP isolé classique. Ensuite, il sera possible de créer des sous-domaines pour autant de sous-site que souhaité. Exemple si vous souhaitez créer un site principal pour votre marque de bougies faites maison et que vous voulez 3 sous-sites WP en réseau pour 3 boutiques physiques que vous ouvrez en France. Vous pourrez ainsi fonctionner comme suit :

  • Domaine principal : monsitedebougiesmaisons.com
  • 3 sous domaines : magasin-asnieres.monsitedebougiesmaisons.com + magasin-paris.monsitedebougiesmaisons.com et magasin-lyon.monsitedebougiesmaisons.com

Au total, vous n’achèterez qu’un seul domaine. Ensuite, lors de la création de chaque sous site WP, vous créerez via votre hébergeur web chaque sous domaine et les ajouter à la créa de chaque sous-site via votre site principal WordPress.

Cela représente plusieurs avantages :

  • La marque reste clairement identifiable et visible via le nom de domaine qui se répète dans chaque sous domaine
  • La dépense pour 1 nom de domaine ouvre des possibilités nombreuses grâce aux sous domaines (économie financière).

La création d’un sous-site ou site supplémentaire est rapide

Un réseau WordPress multisite offre l’avantage de créer un nouveau site sur le réseau en quelques clics. Il suffira de cliquer ici sur « Créer un nouveau site » :

creation sous site multisite wordpress

Attention cependant, lorsque vous créerez votre sous-domaine pour votre nouveau site en réseau. Vous aurez beau le créer sur le réseau, s’il n’est pas créé et déclaré chez l’hébergeur web (Ovhcloud ou o2switch ou concurrence…), alors vous ne pourrez pas vous connecter au sous-site via le back office ou en frontal.

Bien entendu, il vous faudra également procéder à la customisation de ce nouveau sous-site (webdesign et contenu…). Donc créer un site, ça peut aller vite, mais l’alimenter au lancement et le faire vivre, vous connaissez la chanson : cela requiert évidemment du temps !

Un marché de plugin adapté au multisite WordPress

De nombreux plugins sont aujourd’hui calibrés pour les sites en réseau WordPress. Même si la proportions de ces réseaux est marginales par rapport au volume de site WordPress classiques créés indépendamment d’autres.

Qu’ils soient gratuits ou premium, de nombreux plugin fonctionneront très bien en réseau avec par exemple :

  • Auto affiliate links
  • Edit author slug
  • BBQ firewall
  • Updraft (sauvegardes)

La liste est tout bonnement interminable tant il y en a ! J’en teste chaque jour sur plusieurs de mes réseaux multisites et la limite dans l’usage d’un plugin n’a jamais été un frein.

Il en va de même avec des extensions très importantes comme des extensions pour le SEO, comme Rank math qui est également compatible avec un réseau de site WordPress natif.

Un marché de thèmes adapté au multisite WordPress

Comme pour les plugins/Extensions WP, les thèmes sont généralement compatibles avec le multisite natif WP. Ainsi, j’ai pu personnellement déployer des thèmes comme Flatsome en multisite ou encore Divi. Sans limite aucune et sans bug bloquant. Le multisite WP natif, même si la encore reste marginal, profite tout de même de la plupart des produits de webdesign WordPress. Sans que le montage multisite soit un frein à la construction et à l’évolution du réseau au fil du temps.

Des hébergeurs web qui se sont adaptés au multisiting WordPress

Que ce soit o2switch, ovhcloud pour le marché de l’hébergement web français, ou d’autres hébergeurs web étrangers, aujourd’hui la gestion de multisite est relativement facilitée. Ce n’est donc pas une limite mais clairement là encore un avantage de ce type de structure assez massive de réseau de site.

Toutefois attention, on aura très vite des limites parmi les offres d’opérateurs comme Ionos (anciennemment 1&1).

Inconvénients du réseau multisite WordPress

Une unique base de données

Les risques d’une base de données unique

Un reproche majeur dans le système de réseau multisite WordPress est le fait que ce réseau n’a qu’une seule et unique base de données. Car si cette base de données tombe (dans le jargon technique), à savoir si elle plante, ce sont donc tous les sites du réseau qui sont inaccessibles (selon le plantage). Alors que s’il y avait une base de données par site du réseau, si une seule plante, alors un seul site dépendant de cette base de données sera planté.

La lourdeur de la base de données du réseau multisite WordPress

Une seule base de données pour de nombreux sites wp en réseau, c’est donc une base qui sera très vite beaucoup pour grosse et lourde qu’une base de données unique pour un seul site WP indépendant. Quand bien même les tables ont des préfixes différents, la base de données grossira avec l’évolution de chaque sous-site. L’ajout d’un nouveau site alourdira la base etc… Chaque plugin ajouté rajoutera des tables et viendra ajouter potentiellement des MO supplémentaires à la base de données.

Il se trouve qu’une base de données dense et lourde peut rapidement devenir lente si elle n’est pas sur un bon serveur avec un bon moteur. Elle sera plus longue à sauvegarder au fur et à mesurer qu’elle s’alourdira. Elle sera plus difficile à déplacer si besoin de migration ou transfert il y a. Elle pourra aussi exiger des frais supplémentaires avec upgrade d’une offre chez certains hébergeurs web. Pas le cas a priori chez o2switch mais très vite valable ailleurs. En mutualisé surtout.

base-données-vue-tables-wp

La navigation WordPress en multisite

Croyez-moi, même avec l’habitude sur son propre réseau multisite avec seulement deux ou trois sites, la navigation entre le dock du réseau et les sous sites n’est pas intuitif. Que ce soit depuis le site principal du réseau de site ou depuis un des sous-sites. Côté UX, il y a donc encore du travail côté WordPress pour faciliter cet aspect confusant dans la navigation.

Je me fais souvent « avoir » avec un réseau multisite personnel à petite échelle basé sur un site principal et deux sous-sites. Au final, je regrette parfois d’avoir créé ce réseau ne serait-ce que parce que la navigation en haut à gauche est compliquée !

Conclusion

Avant d’opter pour la création d’un réseau multisite natif avec WordPress, il vaut mieux en connaître les principaux avantages et inconvénients. Que la gestion en soit partagée ou non par la suite. En effet, les sites ont beau vivre sur une seule et unique installation WordPress et se partager l’espace d’hébergement alloué comme l’unique base de données, ils demeurent de vrais sites web à faire vivre chacun de leur côté. En termes de publications, de référencement naturel ou même encore en termes de notoriété.

L’aspect technique peut dérouter de prime abord, mais après une formation croisée entre la structure d’un site WordPress traditionnel et celle du système en réseau, le montage en réseau devient beaucoup plus clair. Sa gestion facilitée demeure une de ses principales forces.

 

Partager ce contenu :
Griselidis
Griselidis

Bonjour ! Je suis Griselidis. Webmaster & Webdesigner freelance, je tiens ce site web depuis mai 2014. Depuis 10 ans déjà, je partage ici des tutoriels et articles pour vous aider à créer votre site web, le faire vivre et le faire connaître.

Newsletter

Saisissez votre adresse e-mail ci-dessous et abonnez-vous à la newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *